E. Coli

E. Coli n'est pas une maladie en tant que telle, mais une bactérie dont le nom scientifique est Escherichia coli, ou E. Coli, pour simplifier. Elle est présente dans les intestins des mammifères, incluant les humains, et ne cause pas de problème la majorité du temps.

Il existe plusieurs souches de la bactérie E. Coli et si la plupart sont inoffensives, quelques-unes d’entre elles peuvent entrainer des problèmes de santé : le plus souvent, on parle d’intoxication alimentaire (gastro-entérite sévère), mais aussi d’infections urinaires.

Plus rarement, la bactérie E. Coli peut être à l’origine de méningites néo-natales et de septicémie.

Causes de la E. Coli

La bactérie E. Coli se trouve habituellement dans les intestins des animaux d’élevage. Elle est transmise aux humains par contact direct avec des déjections d’animaux infectés, ou encore par contact indirect, par exemple lorsque l’on consomme de la viande ou du lait cru qui sont entrés en contact avec la bactérie lors de l’abattage ou du traitement.

Qui est touché par E. Coli? Quels sont les facteurs de risque?

N’importe qui peut être touché par une intoxication à la E. Coli lors d’un contact direct ou indirect avec la bactérie, mais particulièrement :

  • Les femmes enceintes
  • Les personnes qui ont un système immunitaire faible
  • Les personnes âgées
  • Les jeunes enfants

Plusieurs situations causent des risques accrus d’être infecté :

  • Le plus souvent : en mangeant de la viande ou des produits contaminés
  • Mais aussi : en travaillant la terre, en touchant des animaux ou leurs excréments

Contagion de la E. Coli

Une infection à la E. Coli peut être transmise à une personne de l’entourage par contact indirect avec des mains ou des objets souillés de matière fécale (fruits, poignées de porte, etc.)

Les autres types de maladies liées à la bactérie E. Coli ne sont généralement pas contagieux.

Les principaux symptômes de la E. Coli

Il y a entre 3 et 8 jours d’incubation entre le 1er contact avec la bactérie E. Coli et le début des symptômes. Dans le cas le plus commun de l’intoxication alimentaire, les symptômes sont :

  • Nausées et vomissements
  • Selles liquides (diarrhée), parfois tâchées de sang
  • Crampes abdominales
  • Fièvre
  • Maux de tête

Diagnostic

Lors d’une intoxication isolée, on ne sait pas toujours que c’est la bactérie E. Coli qui est en cause. Alors qu’une gastro-entérite ordinaire se guérit d’elle-même en 2-3 jours sans consultation médicale, la gastro avec E. Coli est souvent plus sévère et peut durer jusqu’à 10 jours.

Lorsque les symptômes d’intoxication alimentaire ne s’améliorent pas après quelques jours, il est préférable de consulter un médecin qui effectuera des tests afin de déterminer la bactérie qui est à l’origine de la gastro-entérite (ou de l’infection urinaire.)

Possibles risques de complications

Assez rarement, la contamination à E. Coli peut évoluer chez les jeunes enfants et les personnes âgées en une affection très sévère et potentiellement fatale, le syndrome hémolytique et urémique (SHU). Il est caractérisé par une insuffisance rénale aiguë, une anémie hémolytique et une thrombopénie.

Traitement de la E. Coli

L’infection à E. Coli se soigne comme toutes les sortes de gastro-entérite : il est nécessaire de rester bien hydraté. On prescrit rarement des médicaments contre cette maladie.

Si les symptômes semblent empirer (surtout chez les jeunes enfants et les personnes âgées) et en cas d’infection urinaire, le personnel médical peut prescrire des antibiotiques.

Prévention de la E. Coli

Les moyens les plus efficaces d’éviter une contamination à la bactérie E. Coli consiste à appliquer des règles d’hygiène alimentaires strictes :

  • Se laver les mains soigneusement avant de cuisiner et de manger
  • Toujours très bien laver soigneusement les fruits et légumes et les consommer cuits de préférence (la cuisson tue la bactérie)
  • Nettoyez les ustensiles, planches à découper, plan de travail, etc. avant de cuisiner et entre les différents aliments
  • Ne pas mettre en contact les aliments crus non préparés avec ceux que l’on va manger
  • Faire cuire les viandes à point, particulièrement la viande hachée
  • Ne pas consommer de produits non pasteurisés (lait, jus, fromages, etc.)
  • Se laver les mains après avoir touché des animaux domestiques, de ferme ou exotiques (zoos)
  • Se laver soigneusement les mains avant et après être allé à la salle de bain

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires