Diphtérie

La diphtérie est une maladie infectieuse extrêmement sérieuse et contagieuse dont l’issue peut être fatale. Même si elle est quasiment inexistante dans les pays occidentaux à cause de la vaccination systématique des nouveau-nés, la diphtérie reste encore présente dans plusieurs régions du globe.

Causes de la diphtérie

La diphtérie est causée par une bactérie que l’on appelle Corynebacterium diphtheriae. Cette bactérie produit une toxine (un poison) qui détruit certains tissus de l’organisme et affaiblit gravement le cœur et le système nerveux.

Qui est touché par la diphtérie? Quels sont les facteurs de risque?

La prévalence de la diphtérie est quasi nulle dans les pays qui pratiquent la vaccination systématique. Au Canada, il arrive très rarement que des cas soient découverts (5 cas ou moins par année) et les personnes n’ont pas été vaccinées, par exemple parce qu’elles sont originaires d’un pays qui ne pratiquait pas la vaccination.

Toute personne non vaccinée peut attraper la diphtérie en entrant en contact avec la bactérie responsable de cette maladie, par exemple lors d’un voyage dans une région touchée.

1 cas de diphtérie sur 10 se solde par le décès de la personne contaminée.

Contagion de la diphtérie

La bactérie de la diphtérie se transmet par voie aérienne entre des personnes non immunisées (vaccinées) contre la diphtérie : elle est présente dans les gouttelettes de salive lorsqu’on parle, tousse, crache, etc. Il est également possible de contracter la maladie en touchant des plaies ou des objets contaminés. La bactérie à l’origine de la diphtérie est extrêmement résistante et peut survivre longtemps dans l’air.

Une personne qui a contracté la diphtérie est contagieuse pendant 2 à 4 semaines.

Les principaux symptômes de la diphtérie

La période d’incubation de la diphtérie est de 2 à 6 jours entre l’infection par la bactérie et l’apparition des premiers symptômes. Ces derniers sont habituellement confondus avec une grippe ou un rhume ordinaire et comprennent :

  • Fièvre et frissons
  • Vomissements
  • Ganglions gonflés
  • Faiblesse générale
  • Agitation
  • Perte d’appétit
  • Maux de gorge
  • Douleur à la déglutition

D’autres symptômes surviennent ensuite et se concentrent habituellement sur l’une ou l’autre des régions suivantes :

  • Diphtérie nasale : écoulement de pus et de sang.
  • Diphtérie pharyngée : haleine caractéristique, amygdales couvertes d’une membrane et/ou de dépôts.
  • Diphtérie laryngée : voix rauque, sifflements, détresse respiratoire.
  • Diphtérie toxique : problèmes cardiaques, lésions du foie et des reins, arythmie et faiblesse cardiaque.

Diagnostic de la diphtérie

Avant la consultation, les premiers symptômes de la diphtérie sont souvent confondus avec ceux d’une maladie moins sérieuse, mais la membrane caractéristique qui recouvre les voies respiratoires permet au praticien de déceler rapidement la maladie.

Une analyse des sécrétions permet ensuite de confirmer le diagnostic.

Possibles risques de complications

Dans les cas les plus sérieux, la diphtérie peut causer des arrêts cardiaques ou respiratoires, des suffocations, le coma, la paralysie ou le décès.

Traitement de la diphtérie

En cas de diagnostic de diphtérie, l’hospitalisation d’urgence est requise.

Le traitement de la maladie requiert l’administration d’antibiotiques et d’un sérum spécifique qui permet de neutraliser la toxine déjà présente dans l’organisme.

Prévention de la diphtérie

L’unique moyen de prévention contre la diphtérie est le vaccin. Au Canada, la vaccination a lieu par des injections aux âges de 2, 4 et 6 mois, suivis de doses de rappel à 18 mois, entre 4 et 6 ans, entre 14 et 16 ans, puis tous les 10 ans (à 25, à 35, à 45 ans, etc.)

Les personnes qui voyagent dans des régions à risque doivent s’assurer avant le départ que leurs vaccins sont à jour et qu’elles n’ont pas de risque de contracter la bactérie de la diphtérie.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires