Dérèglement hormonal

Le dérèglement hormonal survient lorsque l’une ou l’autre des hormones est produite en trop grande ou en trop petite quantité par les glandes correspondantes.

Les hormones sont des substances qui sont sécrétées par des glandes endocrines. Ces substances existent en très petite quantité dans notre corps, mais elles contribuent au bon fonctionnement des organes et au maintien de la santé. 

On pense souvent aux hormones sexuelles (testostérone, œstrogène) mais celles-ci sont loin d’être les seules. On compte plusieurs dizaines d’hormones différentes qui se classent en « familles » selon la glande qui les sécrète. Parmi les plus connues, il y a :

  • Hormones hypophysaires : hormone de croissance, prolactine, ocytocine, dopamine, etc.
  • Hormones sexuelles : œstrogène, testostérone, progestérone, relaxine, inhibine, etc.
  • Autres hormones : cortisol, adrénaline, insuline, etc.

Si les taux des hormones ne sont pas bien équilibrés dans l’organisme, cela crée un dérèglement hormonal. Selon les cas, les symptômes sont plus ou moins apparents et entrainent divers problèmes de santé et/ou inconforts. Chaque hormone provoque des résultats différents.

Causes du dérèglement hormonal

Dans beaucoup de cas on ne trouve pas d’explication au dérèglement hormonal, on ne peut que les constater et tâcher de les soigner. Il existe toutefois certaines périodes qui sont propices aux dérèglements hormonaux (puberté, grossesse, préménopause et ménopause, etc.) Dans certains cas, il est également possible que le dérèglement hormonal ait une origine héréditaire ou qu’il soit causé par une tumeur cancéreuse.

Qui est touché par le dérèglement hormonal? Quels sont les facteurs de risque?

Le dérèglement hormonal peut survenir à tout moment de la vie, quel que soit l’âge et le sexe de la personne concernée. Cependant, certains cas causent plus de risques de souffrir d’un dérèglement hormonal :

  • Les nouveau-nés
  • Les adolescents
  • Les femmes enceintes ou qui allaitent
  • Les femmes en préménopause et ménopause.
  • Les personnes âgées

Contagion

Le dérèglement hormonal n’est pas une maladie contagieuse.

Les principaux symptômes du dérèglement hormonal

Les symptômes du dérèglement hormonal est très divers et différent selon l’hormone en question. Les différentes « associations » de symptômes peuvent éclairer un professionnel de la santé sur un dérèglement hormonal probable. Voici certains des symptômes les plus fréquents, mais il y en a beaucoup plus :

  • Perte de libido
  • Diminutions ou augmentation de la pilosité
  • Fatigue
  • Acné
  • Peau sèche
  • Cheveux très fins
  • Ongles cassants ou striés
  • Constipation et autres problèmes digestifs
  • Troubles du sommeil : difficultés à s’endormir, insomnie, ou au contraire impossibilité à se coucher tard.
  • Anxiété
  • Troubles de l’humeur
  • Sècheresse vaginale
  • Troubles de l’érection
  • Sensation de froid fréquente
  • Cœur qui bat lentement
  • Transpiration excessive
  • Prise ou perte de poids inexpliquée
  • Pâleur
  • Poches sous les yeux
  • Pertes de mémoire
  • Troubles de la coordination
  • Vertiges
  • Hypersensibilité
  • Agressivité
  • Etc.

Diagnostic du dérèglement hormonal

Si vous remarquez plusieurs symptômes du déràglement hormonal qui vous inquiètent, il est préférable de consulter un professionnel de la santé. Celui-ci vous posera des questions détaillées afin de découvrir quelle hormone est selon lui déréglée dans votre organisme. La liste de vos symptômes devrait l’orienter. Il prescrira ensuite des analyses sanguines visant à valider son diagnostic, puis il pourra proposer un traitement adéquat.

Possibles risques de complications

Même s’ils sont inconfortables, la grande majorité des dérèglements hormonaux ne sont pas préjudiciables à long terme. Il peut toutefois arriver qu’ils soient à l’origine de problèmes sérieux comme le diabète, l’infertilité, l’obésité ou une acné sérieuse.

Traitement du dérèglement hormonal

Le traitement du dérèglement hormonal est envisagé au cas par cas, selon les hormones en cause. Dans la plupart des cas, il comprend la prise d’hormones dites de synthèse (créées en laboratoire) afin de rééquilibrer les taux dans l’organisme.

Il peut aussi arriver que le dérèglement hormonal est causé par une tumeur. En ce cas, il faudra la retirer par chirurgie.

Prévention du dérèglement hormonal

Il n’existe pas de moyen connu d’empêcher efficacement l’apparition du dérèglement hormonal. On encourage toutefois de mener une vie saine :

  • Avoir une alimentation équilibrée
  • Faire de l’activité physique
  • Gérer son stress
  • Éviter les abus en tout genre
  • Éliminer le tabagisme

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires