Dépression

La dépression est une véritable maladie. On la confond parfois avec la déprime, qui est une forme de tristesse passagère que chaque personne expérimente à un moment ou un autre au cours de son existence. La dépression est un état mental et psychologique qui affecte l’individu dans tous les domaines de sa vie.

L’OMS définit la dépression comme l’une des trois maladies qui nuit le plus à la qualité de vie des personnes atteintes. En plus d’une profonde tristesse (inexplicable), la dépression est associée à une baisse d’activité physique et mentale et à un sentiment d’impuissance. Dans les pays occidentaux, on estime que 6 % de la population est atteinte de dépression chaque année et qu’une personne sur 5 connaitra un épisode dépressif d’intensité variable dans sa vie.

Causes de la dépression

La dépression est une maladie très complexe qu’on ne peut pas toujours expliquer. Il existe plusieurs facteurs:

  • L’hérédité
  • Certains évènements déclencheurs (deuil, etc.)
  • Le mode de vie (stress, isolement social, faible revenu, abus d’alcoolisme et/ou de drogues, etc.)
  • Certains déséquilibres biologiques et/ou hormonaux

Qui est touché par la dépression? Quels sont les facteurs de risque?

N’importe qui peut souffrir d’une dépression d’intensité variable au cours de sa vie. On estime toutefois que certaines personnes sont plus à risque :

  • Les femmes : la dépression chez la femme arrive environ deux fois plus souvent que les hommes
  • Les jeunes, particulièrement à la fin de l’adolescence
  • Les personnes âgées : 15 à 20 % en souffriraient, même si cela n’est pas toujours détecté
  • Les personnes qui vivent avec une maladie chronique grave
  • Les homosexuels (gais, lesbiennes, bisexuels et transsexuels), le plus souvent à cause du jugement extérieur et de l’ostracisme auquel ils sont confrontés

À ces personnes s’ajoutent encore d’autres facteurs qui sont susceptibles d’amener une dépression :

  • Des difficultés à répétition : deuils, perte d’emploi, accident, maladie, rupture, etc.
  • Un stress intense qui semble ne jamais disparaître (au travail, dans le milieu familial)
  • Les abus d’alcool et de drogues
  • Un mode de vie précaire
  • Des traumatismes (violence physique et/ou psychologique, sévices sexuels)
  • Le fait de vivre avec une personne déjà dépressive
  • Certaines carences nutritionnelles (vitamines B6, B12, D, fer, acide folique, omégas-3)

Contagion

La dépression n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes de la dépression

La dépression est très complexe et les symptômes peuvent grandement varier d’une personne à l’autre. De plus, on divise généralement la dépression en trois sortes : elle peut être légère, modérée ou sérieuse. Il peut arriver qu’une dépression évolue dans le temps, mais il est également possible de rester au stade de dépression légère sans jamais expérimenter plus de symptômes. Chaque cas est unique. Les symptômes les plus fréquents, à un degré plus ou moins sérieux, sont les suivants :

  • Anxiété
  • Se sentir triste et malheureux
  • Perte d’intérêt pour toute activité, même ce qui nous plait en temps normal
  • Troubles du sommeil : insomnie, cauchemars, ou au contraire impossibilité de se réveiller
  • Perte d’énergie, fatigue intense
  • Changement dans l’appétit : augmentation ou réduction de poids inexpliquée
  • Douleurs diverses : maux de dos ou musculaires, migraines
  • Agressivité et irritabilité
  • Baisse de concentration et pertes de mémoire fréquentes
  • Baisse de libido
  • Très grande sensibilité
  • Agitation mentale
  • Isolement
  • Pensées suicidaires

Diagnostic de la dépression

Pour traiter la dépression, il existe désormais des traitements très efficaces, mais le premier pas consiste à accepter que l’on soit malade. Beaucoup de personnes considèrent la dépression comme une faiblesse et refusent de croire que c’est une vraie maladie. Elles s’enfoncent donc dans leur malheur, sans se donner les moyens d’aller mieux.

Pour diagnostiquer une dépression, votre médecin procèdera à un questionnaire détaillé afin de connaître tous vos symptômes, ainsi qu’à des analyses diverses en vue d’identifier un dérèglement hormonal ou thyroïdien, ou toute autre affection qui cause des symptômes dépressifs.

Possibles risques de complications

La dépression, dans son stade avancé, peut entrainer plusieurs complications sérieuses, voire fatales :

  • L’abus d’alcool et/ou de drogues (pour « oublier »)
  • Une faiblesse du système immunitaire, qui serait à l’origine de plusieurs autres troubles et maladies (affections cardiaques, diabète, migraines, insomnie, etc.)
  • De nombreux conflits avec les proches et les collègues, qui mènent le plus souvent à un sentiment d’isolation
  • Le suicide : la dépression est l’une des deux causes majeures (avec les accidents) qui expliquent les décès prématurés au Canada

Traitement de la dépression

Le traitement de la dépression diagnostiquée est différent selon la gravité :

  • Pour les dépressions légères : on préconise simplement un suivi psychologique régulier avec un psychothérapeute compétent (en groupe ou en privé).
  • Pour les dépressions modérées : en plus de la psychothérapie, il faut envisager un traitement médicamenteux. Il existe plusieurs sortes de médicaments. Il faut noter cependant que leur effet n’est pas toujours immédiat. Cela peut prendre jusqu’à 3 semaines avant de constater une amélioration de l’humeur.
  • Pour les dépressions graves : lorsque l’on craint pour la sécurité de la personne malade (suicide), on procède à une hospitalisation immédiate dans un hôpital psychiatrique. Le patient est ainsi encadré 24/24 et doit prendre des médicaments sous surveillance, en plus d’être pris en charge grâce à une psychothérapie.

Prévention de la dépression

Environ 50 % des personnes qui vivent un premier épisode de dépression devront faire face à nouveau à la maladie dans l’avenir… souvent de manière encore plus sévère. Il existe plusieurs façons d’éviter les rechutes, dont la principale consiste à développer un mode de vie sain. Il est également important de :

  • Pratiquer une activité physique régulière.
  • Bien manger.
  • Exprimer ses émotions.
  • Consulter un psychothérapeute, si nécessaire.
  • Avoir une spiritualité en accord avec ses convictions (yoga, méditation, pratique religieuse).
  • Connaître ses forces et ses faiblesses.
  • Vivre l’instant présent, sans trop se soucier du passé ou de l’avenir.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires