Coup de soleil

Également appelé érythème actinique, le coup de soleil est une réaction cutanée proche de la brûlure, causée par l'exposition aux rayons solaires UVA et/ou UVB. Généralement sans gravité en soi, les coups de soleil à répétition prédisposent toutefois au vieillissement prématuré de la peau ainsi qu'à un éventuel développement du mélanome et autres cancers de la peau.

Causes et facteurs de risques

  • C'est l'exposition au soleil, particulièrement durant la saison estivale et durant les heures où l'ensoleillement est le plus intense (10 h - 14 h) qui est à l'origine des coups de soleil.
  • Les rayons UVA sont responsables de la majorité des coups de soleil, mais les rayons UVB peuvent être en cause.
  • Au contact des rayons solaires, la peau se met à produire de la mélanine, pigment responsable du bronzage, pour se protéger contre la brûlure continue à laquelle elle est exposée. Lorsque l'exposition au soleil est trop importante, une réaction inflammatoire de type allergique peut survenir. C'est là qu'apparaît un coup de soleil.
  • Les personnes blondes ou rousses, à la peau très claire et\ou présentant des tâches de rousseur sont plus à risque d'attraper des coups de soleil, car leur peau produit moins de mélanine. Toutefois, ceux-ci n'épargnent personne et même les personnes à la peau noire sont susceptibles d'en contracter.
  • L'épiderme des enfants est plus sensible aux rayons solaires que celui des adultes.
  • Le bronzage protège contre les coups de soleil dans une certaine mesure, mais puisqu'il résulte lui-même d'une exposition excessive aux rayons nocifs du soleil, il peut être à l'origine du vieillissement cutané et du mélanome.

Quels sont les principaux symptômes du coup de soleil? Comment parvient-on à un diagnostic?

  • Les symptômes du coup de soleil n'apparaissent pas instantanément. Ils peuvent prendre jusqu'à 24 h avant de se manifester. C'est pourquoi le coup de soleil peut parfois être grave; la victime n'en ressentant pas les effets immédiatement, elle ne ressent pas le besoin de sortir du soleil, ce qui permet à l'inflammation de s'aggraver.
  • Un coup de soleil de gravité modérée se caractérise par une rougeur cutanée diffuse et une sensibilité accrue.  La rougeur et la douleur durent normalement quelques jours à peine.
  • La peau est chaude au toucher.
  • Parfois, le coup de soleil modéré se transformera en bronzage au bout de deux, trois jours.
  • Souvent, au bout de quelques jours, la couche externe de la peau sèche et tombe. On dit alors que l'on « pèle ».
  • Un coup de soleil sévère a l'apparence d'une véritable brûlure. Celle-ci peut être de premier ou de second degré, mais rarement de troisième degré. La région atteinte sera très rouge, à vif, boursouflée et couverte de cloques de liquide. La douleur sera intense.
  • Le diagnostic se fait facilement en observant la région atteinte. Si celle-ci a été exposée au soleil dans les heures précédant l'apparition de symptômes, on peut conclure qu'il s'agit d'un coup de soleil.

Possibles risques de complications

  • De façon générale, le coup de soleil léger n'a aucune conséquence grave à court terme. C'est à long terme que les dommages peuvent être très sérieux.
  • Les coups de soleil et le bronzage entraînent un vieillissement de la peau souvent caractérisé par l'apparition précoce de rides et de ridules, ainsi que de taches sur la peau.
  • L'exposition régulière au soleil et les coups de soleil répétés pendant l'enfance accroissent beaucoup les probabilités de contracter une tumeur cutanée ou le mélanome.
  • Un coup de soleil sévère, c'est-à-dire qui correspond à une brûlure au premier ou deuxième degré, court le risque de s'infecter et de laisser une cicatrice sur la peau.

Traitement de coup de soleil

  • Après une exposition prolongée au soleil et l'apparition d'un coup de soleil, enduisez votre peau d'une gelée de qualité à l'aloès.
  • Pour soulager la sensation de brûlure et de picotement, appliquez des compresses d'eau froide sur la région atteinte.
  • Un médecin ou un pharmacien pourront vous recommander des crèmes topiques pour accélérer la guérison et soulager la douleur. N'utilisez pas d'anesthésiant topique avant d'avoir reçu une indication médicale en ce sens.
  • Les analgésiques par voie orale tels que l'ibuprophène ou l'acétaminophène peuvent être utilisés pour soulager la douleur.
  • Évitez d'utiliser des lotions trop grasses sur la région atteinte. Le beurre, remède de grand-mère souvent vanté, est totalement à proscrire!
  • Évitez de vous exposer au soleil dans les trois jours suivant le coup de soleil. Vous risqueriez de l'aggraver. Si vous devez vous exposer au soleil, couvrez la région atteinte de vêtements opaques.
  • Buvez beaucoup d'eau.
  • Si le coup de soleil est sévère et présente des cloques, si vous êtes déshydraté, souffrez de fièvre ou de nausées, ou si vos yeux sont douloureux, consultez un médecin.
  • Si vous constatez éventuellement l'apparition de nouveaux grains de beauté ou de taches à l'allure anormale sur votre peau, consultez un médecin sans attendre et ce, même si vous n'avez eu aucun coup de soleil depuis longtemps.

Pour prévenir les coups de soleil

  • L'été, on essaye autant que possible de ne jamais aller au soleil entre 10 h et 14 h, moment de la journée où les rayons UVA et UVB sont les plus intenses.
  • Avant de sortir, on met toujours de la crème solaire. On la choisit avec un FPS élevé (30 ou plus) et on l'applique abondamment sur toutes les régions qui risquent d'être exposées au soleil.
  • Il convient de répéter l'application de crème solaire à toutes les deux heures et chaque fois qu'on sort de la piscine.
  • On porte un chapeau pour protéger son visage.
  • On porte des vêtements opaques pour éviter que les rayons ne les transpercent.
  • Il convient d'être vigilant et d'appliquer ces mesures de sécurité même l'hiver et lorsque le temps est gris. Les rayons ultraviolets n'en sont pas moins présents!
  • Finalement, on se rappelle que le bronzage sécuritaire n'existe pas!

Saviez-vous que...

Le nombre de cancer de la peau a augmenté de manière très inquiétante depuis 20 ans. On note une augmentation de 1000 %! Bien que certains attribuent ce phénomène à la pollution et aux dommages dans la couche d'ozone, il semble que notre mode de vie soit le vrai coupable. Les dictats de la mode qui associent teint bronzé et santé nous induisent résolument en erreur et constituent un danger auquel il faut éviter de céder...

 

 

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi