Cirrhose

La cirrhose, que l’on appelle aussi cirrhose hépatique est une maladie du foie. Même si on ne pense pas souvent à notre foie, c’est un organe qui joue un grand rôle dans le bien-être global. Le foie est un organe qui assure un grand nombre de fonctions vitales pour l’organisme, dont voici une liste non exhaustive:

  • Il métabolise les produits chimiques, les médicaments et l’alcool.
  • Il élimine les toxines.
  • Il fabrique plusieurs protéines essentielles.
  • Il joue un rôle dans l’équilibre hormonal.
  • Il régularise la distribution d’énergie dans tout l’organisme.
  • Il aide à la digestion.
  • Il régularise l’apport de cholestérol, sels minéraux et vitamines.
  • Etc.

La cirrhose est une maladie chronique et irréversible qui atteint les cellules du foie, causant ainsi de graves lésions qui sont parfois fatales. En bref, la cirrhose consiste en un rétrécissement des cellules hépatiques, qui survient sur une longue période à cause d’inflammations répétées. Ceci va amener la création de tissu cicatriciel, de nodosité et « durcir » le foie, ce qui empêche le sang de circuler.

Causes de la cirrhose

Plusieurs causes peuvent expliquer la cirrhose :

  • L’alcoolisme chronique
  • Les infections causées par les différents virus des hépatites A, B, C et D
  • Certaines maladies héréditaires
  • Certains polluants
  • Une réaction extrême à certains médicaments
  • Une accumulation de graisse dans le foie
  • Des crises cardiaques répétées

Qui est touché par la cirrhose? Quels sont les facteurs de risque?

  • Dans 90 % des cas, la cirrhose a pour origine une infection virale (hépatite) ou une consommation d’alcool excessive pendant de longues années.
  • Environ 50 % des cas de cirrhose sont dus à l’alcoolisme.
  • La cirrhose se développe 10 fois plus fréquemment chez les hommes que chez les femmes.
  • La cirrhose est habituellement détectée entre 40 et 60 ans.
  • L’obésité morbide peut aussi être à l’origine de certaines cirrhoses, lorsque le foie est engorgé de graisse.
  • Bien que très rares, l’hérédité et la prise de certains médicaments jouent parfois un rôle.

Contagion

La cirrhose n’est pas contagieuse.

Les principaux symptômes de la cirrhose

Il peut y avoir plusieurs années entre le début de la cirrhose et l’apparition des premiers symptômes. Ceux-ci consistent généralement en :

  • Nausée et vomissements
  • Perte de poids
  • Perte d’appétit
  • Fatigue
  • Épuisement
  • Faiblesse
  • Douleur abdominale
  • Jaunisse légère
  • Baisse de libido
  • Saignements intestinaux
  • Abdomen et jambes gonflés
  • Contusions fréquentes

Diagnostic de la cirrhose

Lorsque plusieurs des symptômes sont observés, le médecin tâchera de valider ou infirmer le diagnostic de cirrhose en procédant à plusieurs examens complémentaires :

  • Ultrasons
  • Biopsie du foie
  • Analyses sanguines
  • IRM
  • Échographie du foie

Possibles risques de complications

La cirrhose peut être très dangereuse lorsqu’elle est à son stade le plus avancé. Elle peut causer ce que l’on appelle l’ascite, qui est l’épanchement d’un liquide clair dans la cavité péritonéale. Elle peut aussi causer ce que l’on appelle des varices œsophagiennes, mener au coma ou même à la mort. Il est impératif de se rendre aux urgences si l’un des symptômes survient :

  • Saignements dans les selles
  • Vomissements de sang
  • Confusion mentale

Traitement de la cirrhose

Dans le cas d’une cirrhose d’origine alcoolique, la première chose à faire consiste évidemment à cesser immédiatement et définitivement toute consommation d’alcool.

Si la cirrhose est causée par une maladie virale, le médecin prescrira des médicaments antiviraux.

Toutefois, la cirrhose elle-même ne peut pas être traitée. Les médicaments ne servent qu’à freiner ou arrêter la progression de la maladie. Selon les cas et les complications observées, ce pourrait être :

  • Des diurétiques pour faire évacuer le liquide causé par l’ascite.
  • Des antihypertenseurs pour éviter le risque de rupture dans les varices œsophagiennes.
  • Des stimulants cérébraux pour soigner la confusion.

De plus, il peut arriver que la chirurgie soit nécessaire, par exemple si les varices ont rompu.

Enfin, le dernier recours consiste à effectuer une transplantation complète du foie, lorsque celui-ci n’est plus du tout fonctionnel.

Prévention de la cirrhose

Pour les cas de cirrhose causés par l’alcoolisme et les hépatites, il existe quelques mesures de prévention efficaces :

  • Consommer l’alcool avec modération.
  • Se faire vacciner contre les hépatites.
  • Manger équilibré.
  • Ne pas consommer trop de sel.

Pour les cirrhoses causées par un autre facteur, il n’existe pas à ce jour de moyen de prévention reconnu, si ce n’est de suivre le traitement adéquat pour les maladies en question.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires