Cancer de la prostate

Auteur
David Nathan
Ce que vous devez savoir sur le Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne qui prend naissance dans les cellules de la prostate, voici ce qu'il faut savoir à son sujet.

La prostate

La prostate est une glande de l'appareil reproducteur masculin qui se situe sous la vessie et en avant du rectum. Elle entre notamment dans le processus de sécrétion du liquide séminal et l'éjaculation du sperme. À l'état normal à l'âge adulte, elle a la taille d'une noix, de 15 à 25 g.

Le cancer le plus diagnostiqué 

Selon la Fondation québécoise du cancer, au Québec, lil s'agit du type de cancer le plus souvent diagnostiqué chez les hommes. En 2015 on estimait que 4600 hommes allaient recevoir un diagnostic.

Diagnostic du cancer de la prostate

Il existe plusieurs moyens de détecter ce cancer . Le plus courant est le toucher rectal effectué par le médecin. On peut aussi avoir recours à une échographie ou encore à une analyse sanguine qui pourrait révéler une présence accrue de l'antigène prostatique, qui apapraît dans le sang en cas de cancer de la prostate. 

Signes et symptômes du cancer de la prostate.

Au cours des tous premiers stades, il est possible que le cancer de la prostate ne provoque aucun signe ni aucun symptôme, ceci étant dû à son développement très lent. On observe des symptômes à partir du moment où la tumeur grossit et commence à se développer dans les tissus et les organes voisins. Parmi les signes et les symptômes qu'on peut voir apparaître on trouve:

  • Des changements dans la miction (le fait d'uriner)
  • Un besoin d’uriner plus fréquent en particulier la nuit
  • Un besoin d’uriner de façon pressante
  • Des difficultés au moment où on commence à uriner et où on à cesse d'uriner
  • Une incapacité totale d'uriner
  • Un jet d'urine faible ou réduit
  • Une sensation de brûlure ou de douleur pendant qu'on urine
  • La présence de sang dans l’urine ou le sperme
  • Douleurs pendant l'éjaculation
  • Perte de poids
  • Fatigue
  • Diminution du nombre de globules rouges (anémie)
  • Perte du contrôle de la vessie ou de l’intestin

Le dépistage

Il est recommandé de pratiquer le dépistage chez les hommes à partir de 45 ans s'ils sont considérés comme des patients à risque ou avec des antécédents familiaux. S'ils ne sont pas dans une de ces catégories et ne présentent pas de facteurs de risques génétiques, le dépistage se fera entre 60 et 75 ans. Selon la Fondation québécoise du cancer, « Grâce au dépistage précoce et à de meilleurs moyens d'investigation et de traitements, le taux de survie des Canadiens atteints d'un cancer est de plus de 60%. À titre de comparaison, dans les années 40, il variait autour de 25 % ».

Traitement du cancer de la prostate

Ce cancer est traité par des oncologues dont certains sont spécialisés en chirurgie, d’autres en radiothérapie, d'autres encore en chimiothérapie. Les oncologues établissent avec le patient un dialogue afin de déterminer quel sera le plan de traitement.

Selon la Société canadienne du cancer, 95% des cas de cancer de la prostate sont des adénocarcinomes, qui sont généralement des tumeurs qui se développent lentement, mais certaines formes nécessitent un traitement plus agressif.

En fonction du type de cancer de la prostate, les traitements varieront. S'il s'agit d'une tumeur localisée, c'est à dire qui se limite à la prostate et donc à risque faible et à évolution lente, le malade ne requiert souvent aucun traitement. Il fera néanmoins l’objet d’une surveillance étroite afin de déceler tout signe d’une évolution de la maladie.

Il est à noté que toutes les décisions relatives au traitement seront prises en tenant compte de l'âge et état de santé général du patient. Cela pourra en effet influencer le choix du traitement, une chirurgie pour un homme âgé en mauvaise santé étant par exemple un acte plus dangereux que pour un homme d’âge moyen et en bonne santé.

Sources :
Collège des médecins du Québec
Société canadienne du cancer
Fondation québécoise du cancer 

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Categories

Vous aimerez aussi