C. difficile

Le C. difficile, ou Clostridium difficile, est une bactérie à l'origine de plusieurs maladies intestinales pouvant aller de bénignes à très graves. On estime que 5 % de la population est porteuse de cette bactérie, sans que cela cause de maladies et de manifestations. Dans certains cas, le Clostridium difficile se reproduit à grande vitesse dans l'intestin et produit des toxines qui seront à l'origine d'une infection plus sérieuse.

Causes du C. difficile

Le C. difficile touche rarement les personnes en bonne santé. La principale cause connue des infections est la prise prolongée d'antibiotiques à large spectre.

Lorsqu'une personne malade et déjà affaiblie prend des antibiotiques, ces derniers détruisent plusieurs bactéries dans l'intestin, y compris certaines bactéries bénéfiques, ce qui permet au C. difficile de se développer.

Qui est touché?

Les personnes qui sont en bonne santé ont très peu de chance d'être touchées par le C. difficile. Celles qui sont le plus à risque sont :

  • Les personnes âgées
  • Les personnes qui sont hospitalisées pour de longues périodes
  • Les personnes qui vivent dans des centres de soins de longue durée
  • Les personnes qui prennent des antibiotiques sur de longues périodes de temps
  • Les personnes qui doivent subir une chimiothérapie pour traiter un cancer

Contagion du C. difficile

La bactérie C. difficile est présente dans les matières fécales. Elle se transmet par contact direct, c'est-à-dire en touchant les mains mal lavées d'une personne contaminée. Le C. difficile se transmet aussi par contact indirect : en touchant des objets infectés comme les poignées de porte, les robinets, la chasse d'eau, etc.

Les principaux symptômes du C. difficile

Les signes les plus courants d'une infection à C. difficile sont :

  • La diarrhée (3 selles par jour minimum, pendant plus de 2 jours)
  • Des crampes abdominales
  • De la fièvre
  • Des nausées
  • Une perte d'appétit
  • Des frissons
  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Présence de sang ou de mucus dans les selles

Diagnostic du C. difficile

Si vous soupçonnez pour vous ou un proche une infection à C. difficile, il est nécessaire d'en aviser au plus vite un médecin, particulièrement si la personne touchée est déjà affaiblie.

On établit un diagnostic en cherchant la présence de toxines dans les selles liquides ou dans les sécrétions intestinales.

Possibles risques de complications

Le C. difficile peut être à l'origine d'une infection banale qui guérira, avec le traitement approprié, en quelques jours, mais il peut aussi avoir des complications très sérieuses qui pourraient entrainer la mort :

  • Perforation intestinale
  • Colite pseudo-membraneuse
  • Septicémie

Traitement du C. difficile

Les cas bénins d'infections ne nécessitent pas de traitement. On recommande simplement de cesser le traitement antibiotique, ce qui permet de rétablir l'équilibre intestinal entre les bonnes et les mauvaises bactéries.

SI l'infection est plus sérieuse, on prescrira un antibiotique différent qui vise directement la bactérie C. difficile, afin d'aider l'organisme à combattre l'infection. Une opération chirurgicale peut être nécessaire, dépendamment de l'avancement de la maladie.

Prévention du C. difficile

L'unique façon de se protéger des infections à C. difficile consiste à appliquer des règles d'hygiènes sévères :

  • Se laver les mains avant et après être allée aux toilettes, avant et après avoir préparé  et touché de la nourriture.
  • Se laver les mains avant et après être allé dans un hôpital.
  • Suivre les précautions recommandées dans les hôpitaux : port de gants ou de vêtements protecteurs, le cas échéant, désinfection systématique des mains, etc.
  • Ne prendre des antibiotiques que lorsque c'est absolument nécessaire.
  • Pour éviter toute contamination, il est préférable de ne pas visiter les hôpitaux, à moins d'y être absolument obligé.

Saviez-vous que...

Un lavage des mains efficace doit durer au moins 30 secondes et doit être fait à l'eau chaude, avec du savon!

On a récemment découvert récemment une nouvelle souche de C. difficile, qui est particulièrement résistante. Celle-ci est présente surtout dans les hôpitaux et les centres de soin longue durée.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires