Brûlure

La brûlure est une blessure qui modifie la structure de la peau et des tissus en dessous de celle-ci, à un degré plus ou moins sévère et profond selon la cause et le pourcentage de peau touchée, l'âge et la localisation des tissus touchés.

Elle peut être mineure et se régler d'elle-même en quelques jours ou être très sérieuse, jusqu'à réclamer parfois des hospitalisations prolongées.

On dit que les brûlures sont soit thermiques (causées par la température), soit caustiques (causées par un produit ou un gaz externe).

Causes de la brûlure

La brûlure peut être causée par différentes choses :

  • Le feu et le contact direct avec les flammes
  • Un liquide très chaud
  • Des rayonnements (soleil, laser)
  • Des produits (certains détergents, par exemple)
  • Une décharge électrique
  • Le froid (engelures)
  • Un contact avec un objet chaud (grille du four)
  • Des frottements répétés (quand on porte de nouveaux souliers, par exemple)

Qui est touché?

Les brûlures sont des accidents domestiques relativement fréquents. Elles touchent tout le monde sans distinction. Il faut cependant noter que les jeunes enfants peuvent être plus facilement brûlés par des coups de soleil ou le froid, car leur peau est plus sensible.

Fort, heureusement, la grande majorité des brûlures sont bénignes et ne nécessitent pas de traitement à long terme.

Contagion

La brûlure n'est pas contagieuse.

Les principaux symptômes

On distingue la brûlure en plusieurs degrés de gravité, chacun ayant des manifestations et des symptômes précis :

Brûlure au 1e degré

Seule la couche supérieure de l'épiderme est touchée. Les cellules vivantes ne sont pas détruites.

  • Rougeur
  • Sensibilité
  • Enflure
  • Fièvre légère
  • Douleur
  • Parfois, il y a desquamation (la peau pèle)
  • Pas de cicatrices

Brûlure au 2e degré

Ici, l'épiderme ainsi que les couches superficielles du derme sont touchés.

  • Fortes douleurs, parce que les nerfs et les glandes restent intacts
  • Peau rosée, humide et « molle »
  • Cloques remplies de liquide
  • La peau conservera des cicatrices brunes, mais celles-ci disparaitront d'elles-mêmes en quelques mois

Brûlure au 3e degré et 4e degré

Dans ce cas, l'épiderme, le derme et parfois même l'hypoderme sont touchés. La douleur peut être moindre, parce que les nerfs, les vaisseaux sanguins et les glandes sont détruits. Ce sont les brûlures les plus graves. Elles touchent toutes les couches de la peau, mais aussi parfois les muscles, les tendons et même les os.

  • Brûlures indolores
  • Profondes lésions
  • Peau en lambeaux
  • Douleurs autour de la zone de la brûlure
  • Plaies de couleur blanchâtre
  • Risque d'infection
  • Tissus carbonisés
  • Diagnostic

Le diagnostic se fait selon la profondeur ainsi que l'étendue de la brûlure. Pour la brûlure au 1e degré, il n'est pas nécessaire de consulter un médecin. Pour la brûlure au 2e degré, il faut prendre en compte la taille de la brûlure. Lorsque celle-ci se limite à la taille d'une pièce de 1 $, on peut la traiter à la maison. Plus grande, il est préférable de voir un médecin.

Dans tous les cas de brûlures au 3e degré, ou causées par un choc électrique ou un produit chimique, il faut se rendre d'urgence à l'hôpital.

Possibles risques de complications

Pour la brûlure au 2e degré, il peut y avoir un risque d'infection des tissus, à plus forte raison lorsqu'on perce la cloque d'eau. En effet, celle-ci offre une barrière protectrice à la peau touchée.

Pour la brûlure au 3e et 4 degré, les séquelles sont parfois très importantes : choc cardiogénique (déshydratation intense), atteinte des muscles et des articulations, cicatrisation difficile, pertes de sensation, problèmes respiratoires.

Traitement de la brûlure

  • Brûlure au 1e degré : eau froide et compresses froides, acétaminophène et ibuprofène au besoin pour atténuer la douleur.
  • Brûlure au 2e degré : même traitement. Le médecin ajoutera parfois une crème antibiotique visant à réduire le risque d'infection.
  • Brûlure au 3e et 4e degré : extraction des tissus morts, greffes de peau, chirurgie réparatrice pour les cicatrices.

Prévention de la brûlure

Le meilleur moyen d'éviter les brûlures, c'est de les prévenir :

  • Ne pas s'exposer trop longtemps au soleil, particulièrement pendant les heures les plus chaudes de la journée
  • Placer les poêles et casseroles à l'arrière de la cuisinière, les manches hors d'atteinte des enfants
  • Protéger les cheminées
  • Vérifier régulièrement les piles dans les détecteurs de fumée
  • Faire attention aux électroménagers : fers à repasser, bouilloires électriques, portes du four, etc.
  • Cachez les briquets et allumettes

Saviez-vous que...

  • Lorsqu'on dit qu'il faut passer sous l'eau froide la région brûlée, il faut l'y laisser 30 minutes minimum, à une température de 15 degrés environ.
  • Contrairement à la pratique populaire, il ne faut pas appliquer de beurre ou de margarine sur une brûlure : cela ne fait qu'augmenter la sensation douloureuse, tout en multipliant les risques d'infection.


Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

Vous aimerez aussi

Commentaires