Arthrose

L'arthrose, que l'on appelle aussi « ostéoarthrite » ou « arthropathie chronique dégénérative » est une maladie des articulations. C'est une maladie chronique qui cause des douleurs souvent intenses et persistantes et provoque une prolifération osseuse, la formation de kystes et une dégradation du cartilage dans les articulations touchées.

L'arthrose se manifeste lorsque le cartilage s'use de manière anormale. Les articulations le plus touchées sont celles des genoux, des hanches, de la colonne vertébrale et, dans une moindre mesure, des épaules, des chevilles et des poignets.

Au Canada, on estime qu'une personne sur 10 souffre d'arthrose.

Causes de l'arthrose

Il existe plusieurs facteurs qui favorisent l'arthrose. Les principaux sont :

  • Une usure anormale du cartilage, causée par des mouvements répétés ou des traumatismes
  • L'obésité
  • Le manque d'exercice physique
  • Des facteurs héréditaires
  • Le vieillissement

De plus, certains chercheurs affirment que le surmenage physique et mental pourrait augmenter les risques de souffrir d'arthrose.

Qui est touché par l'arthrose?

Globalement, n'importe qui peut souffrir d'arthrose. Même s'ils sont moins courants, on diagnostique parfois cette maladie sur de très jeunes adultes, hommes ou femmes. Toutefois, les risques augmentent nettement après 45 ans. Les personnes les plus à même de souffrir d'arthrose sont :

  • Les personnes âgées : plus de 50 % des personnes âgées de 70 ans et plus souffrent d'arthrose
  • Les femmes ménopausées de plus de 55 ans
  • Les personnes obèses ou en surpoids
  • Les personnes qui effectuent des mouvements répétitifs dans leur travail ou la pratique intense d'un sport (tennis, par exemple)
  • Les femmes qui portent constamment des talons hauts
  • Les personnes qui ont subi un traumatisme à une articulation (entorse, fracture, etc.)
  • Les personnes très sédentaires

Contagion

L'arthrose n'est pas une maladie contagieuse.

Les principaux symptômes de l'arthrose

Les articulations touchées ainsi que l'intensité des douleurs peuvent varier selon les personnes et les périodes. Les symptômes d'arthrose les plus courants incluent :

  • Des douleurs à une ou plusieurs articulations
  • Une raideur des articulations concernées, particulièrement au réveil ou après un long moment d'immobilité, par exemple lors d'un voyage en avion
  • Des « craquements » dans les os
  • Une inflammation visible à l'oeil nu : rougeur, enflure
  • Un manque de flexibilité des articulations touchées
  • Des douleurs en cas de changement de température
  • Une augmentation du volume osseux (« bosses ») dans certaines articulations, surtout des mains et des pieds

Diagnostic de l'arthrose

Votre médecin posera plusieurs actions concrètes afin de diagnostiquer l'arthrose :

  • Un questionnaire précis sur la fréquence et l'intensité des douleurs et autres symptômes
  • Un examen poussé des articulations douloureuses, afin d'évaluer leur flexibilité et leur difformité, le cas échéant
  • Des radiographies
  • Des analyses sanguines (pour éliminer d'autres causes possibles)
  • L'analyse du liquide présent dans les articulations

Possibles risques de complications

Lorsque les douleurs d'arthrose et les excroissances osseuses deviennent particulièrement importantes, il peut être difficile de s'acquitter de tâches quotidiennes pourtant simples, par exemple utiliser un couteau pour couper ses aliments, aller marcher ou jardiner, etc.

Cela peut entrainer une faible estime de soi et sentiment de dépendance, parfois à l'origine de dépression.

Traitement de l'arthrose

La toute première chose à faire pour traiter l'arthrose, c'est généralement de commencer une activité physique modérée (natation, marche à pied, bicyclette), lorsque c'est possible. Une nette amélioration de la fréquence et l'intensité des douleurs est généralement observée après quelques semaines.

Actuellement, il existe plusieurs moyens de traiter les symptômes de l'arthrose, mais il est impossible d'éradiquer complètement la maladie. Les traitements ne visent qu'à améliorer l'état général de la personne touchée et sa qualité de vie globale. Ceux-ci incluent :

  • La physiothérapie et l'ergothérapie.
  • La prise orale de médicaments anti-inflammatoires ou analgésiques, pour réduire les douleurs et les inflammations causées par la maladie.
  • L'application de gels ou de crèmes topiques sur les articulations douloureuses.
  • L'injection de médicaments à base de cortisone dans les articulations particulièrement, lorsque l'intensité des douleurs nuit à la mobilité du patient.

Certaines personnes voient une amélioration de leurs symptômes suite à la prise de médicaments dits « naturels », comme la glucosamine.

En dernier recours, lorsque rien n'a fonctionné, on préconise une opération chirurgicale visant à retirer les débris d'os et de cartilages, ou à « limer » les excroissances osseuses à l'origine des douleurs. Dans certains cas, il peut être nécessaire de remplacer l'articulation touchée par une prothèse en métal ou en plastique.

Prévention de l'arthrose

Les risques de souffrir d'arthrose peuvent être nettement diminués grâce à quelques gestes « simples » :

  • Maintenir un poids santé
  • Faire de l'exercice au moins trois fois par semaine
  • Bien soigner toute blessure à une articulation, même lorsqu'elle semble mineure
  • Protéger ses articulations lorsqu'on pratique souvent un sport à impact fort

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires