Aphtes

Les aphtes, aussi appelés ulcères de bouche, sont de petites plaies qui se développent sur les muqueuses buccales : sur la langue, les gencives, l’intérieur des joues, le plancher de la bouche ou plus rarement sur le palais et dans la gorge. Ces lésions sont habituellement inoffensives, mais elles peuvent être terriblement douloureuses.

On distingue les aphtes simples (1 à 3 mm de diamètre) des aphtes géants (plus de 1 cm de diamètre.)

Causes des aphtes

Les aphtes ne sont pas d’origine infectieuse. Les causes exactes de leur apparition ne sont pas bien connues, mais on remarque qu’ils sont plus fréquents :

  • À certains moments du cycle menstruel et lors des changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause, etc.).
  • Lors d’allergies ou sensibilités à des aliments (café, chocolat, noix, aliments acides).
  • En cas de petites blessures buccales causées par une prothèse ou un appareil dentaire, ou lorsqu’on se mord l’intérieur de la bouche par inadvertance.
  • En cas de fatigue extrême et/ou de stress.
  • Quand on doit prendre certains médicaments (ibuprofène, bêtabloquant).
  • En cas de carences alimentaires.
  • Lors de l’utilisation de certains dentifrices.
  • Quand on essaie d’arrêter de fumer.

Qui est touché par les aphtes? Quels sont les facteurs de risque?

N’importe qui peut avoir des aphtes à l’occasion, mais certaines personnes sont plus à risque que d’autres, notamment :

  • Les femmes
  • Les personnes entre 10 et 40 ans
  • Les personnes qui ont un système immunitaire faible, par exemple celles atteintes du VIH-Sida, ou qui doivent suivre des traitements de chimiothérapie
  • Les personnes dont l’entourage immédiat (parents, frères et sœurs) souffre aussi d’aphtes

Contagion

Les aphtes ne sont pas contagieux.

Les principaux symptômes des aphtes

  • Les aphtes durent de 1 à 3 semaines, mais elles ne sont vraiment douloureuses que pendant les premiers 2 à 7 jours.
  • L’apparition des aphtes est parfois précédée d’une sensation de fourmillement ou de picotement dans les 24 h avant l’éruption.
  • Les lésions se présentent comme de petites taches blanches ourlées de rouge.
  • Les fortes douleurs sont accentuées lorsqu’on parle, lorsqu’on mange, lorsqu’on sourit, etc.

Diagnostic des aphtes

De petits aphtes occasionnels ne nécessitent pas de consultation médicale. Par contre, s’ils surviennent très fréquemment ou causent de graves douleurs, il est préférable de voir un professionnel. Ce dernier pourra procéder à un examen complet, tâcher de découvrir l’origine des ulcérations et proposer un traitement adéquat.

Possibles risques de complications

Les aphtes en eux-mêmes ne sont jamais dangereux. Toutefois,  on peut facilement les confondre avec des lésions plus sérieuses qui signalent la présence d’une autre maladie (maladie de Crohn, maladie cœliaque ou maladie de Behçet). D’où l’importance de chercher un avis médical lorsque les ulcérations sont récurrentes.

Traitement des aphtes

Les aphtes guérissent normalement d’elles-mêmes en quelques jours. À moins de douleurs extrêmes ou d’aphtes géants et récurrents, les médicaments recommandés sont disponibles en vente libre (demandez toutefois l’avis de votre pharmacien.) On retrouve sur les tablettes :

  • Des rince-bouches antiseptiques,
  • Des gels, liquides ou pommades pour anesthésier localement la douleur.

On peut aussi prendre des comprimés analgésiques contre la douleur (aspirine, acétaminophène) et des suppléments alimentaires lorsque les aphtes sont causés par une carence.

Dans les cas les plus sérieux, le médecin prescrit parfois de la cortisone.

Prévention des aphtes

Il existe des façons simples de réduire la fréquence d’apparition des aphtes, lorsqu’on est porté à en souffrir :

  • Maintenir une excellente hygiène buccale (brossage des dents, utilisation quotidienne de soie dentaire et de solution pour rincer la bouche.
  • Éliminer le plus possible les aliments qui peuvent causer des aphtes.
  • Avoir une alimentation saine pour ne pas souffrir de carences.

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires