Aphasie et dysphasie

L'aphasie et la dysphasie sont deux maladies qui causent des problèmes de langage et de communication. Les symptômes sont relativement identiques pour les deux maladies, mais leurs origines sont différentes.

La dysphasie

La dysphasie, que l'on appelait autrefois « aphasie congénitale » ou « audimutité », est un trouble du développement du langage chez les enfants. Il se manifeste par des difficultés plus ou moins sévères de compréhension et d'expression (orales et écrites). Ce trouble n'est pas causé par un retard intellectuel, un trouble auditif ou émotionnel.

L'aphasie

L'aphasie est elle aussi un trouble du langage qui peut se manifester de la même façon que la dysphasie. Cependant, le malade ne vient pas au monde avec ce trouble. Une personne aphasique est quelqu'un qui a déjà parlé normalement dans sa vie, puis a connu des problèmes de langage lors d'une situation précise. Il peut survenir à n'importe quel âge après accident.

Causes de l'aphasie et de la dysphasie

Dans le cas de la dysphasie, les problèmes cérébraux sont d'ordre congénital. L'enfant vient au monde avec ce trouble et ne parvient pas à automatiser le langage.

L'aphasie n'est pas un trouble inné. Il est généralement causé par un traumatisme crânien, un accident vasculaire cérébral ou une tumeur cérébrale. Lorsque le sang ne parvient pas au cerveau pendant une certaine durée de temps, les cellules cérébrales sont endommagées ou parfois détruites.

Les deux maladies sont causées par un dysfonctionnement cérébral de la « zone du langage. »

Qui est touché par l'aphasie et la dysphasie

La dysphasie

On estime que 3 à 4 % des enfants d'âge préscolaire souffrent de dysphasie. Les garçons sont plus touchés que les filles (2 enfants dysphasiques sur 3 sont de sexe masculin). Par ailleurs, les enfants dysphasiques ont d'habitude un sens de l'observation très développé et ils font beaucoup d'efforts pour communiquer avec leur entourage, même s'ils y parviennent difficilement.

L'aphasie

N'importe qui peut être touché par l'aphasie après un accident, quel que soit l'âge ou le sexe. Cependant, on remarque que les pourcentages de personnes aphasiques augmentent après 50 ans, puisque les statistiques d'AVC et de tumeurs augmentent aussi après cet âge.

Contagion de l'aphasie et de la dysphasie

Ni la dysphasie ni l'aphasie ne sont contagieuses.

Les principaux symptômes de l'aphasie et de la dysphasie

Dans les deux cas, les symptômes sont sensiblement les mêmes. Ils peuvent toutefois varier grandement d'une personne à l'autre, dépendamment de la sévérité du trouble :

  • Paroles indistinctes : la personne « parle », mais on ne comprend pas ce qu'elle dit
  • Répétition des mêmes mots, quels que sont le contexte ou la situation
  • Troubles de la syntaxe
  • Expression par mots isolés
  • Compréhension défaillante du langage oral
  • Manque du mot : la personne a l'impression d'avoir le mot « sur le bout de la langue », mais celui-ci ne sort jamais...
  • Utilisation d'un « jargon » personnel
  • Mauvaise prononciation
  • Difficulté à produire des sons
  • Parfois, production de très longues phrases qui n'ont aucun sens

Diagnostic de l'aphasie et de la dysphasie

Pour l'aphasie, le diagnostic se fera généralement assez rapidement après l'accident qui a causé le problème. En effet, il est relativement facile de percevoir un « avant » et un « après. »

Dans le cas d'une une dysphasie chez un jeune enfant, le diagnostic sera un peu plus long à établir. Il faut en effet éliminer les autres causes possibles (retard mental, autisme, surdité) avant de pouvoir poser un diagnostic. Le plus souvent, le pédiatre travaillera de pair avec un orthophoniste pour effectuer des bilans détaillés. La plupart des professionnels estiment qu'un diagnostic final ne peut pas être posé avant l'âge de 5 ans, car il s'agit parfois d'un retard de langage plus ou moins sévère. Cependant, il est toujours préférable de consulter un professionnel dès qu'un doute surgit, car une prise en charge rapide permet souvent d'améliorer la situation.

Possibles risques de complications

L'aphasie

Il n'y a généralement pas de complications. Après l'apparition de la maladie, la plupart du temps, celle-ci ne peut que se stabiliser ou s'améliorer à l'aide d'une rééducation.

La dysphasie

Les troubles de communication sont parfois accompagnés d'autres troubles comme une hypersensibilité sensorielle (bruits, stimulus extérieurs), des troubles de comportement (violence, impulsivité), des difficultés à se repérer et s'orienter dans l'espace et le temps, des difficultés de concentration, une tendance à l'isolement.

Traitement de l'aphasie et de la dysphasie

Pour l'aphasie et la dysphasie, il n'y a pas de traitement médicamenteux qui peut aider à réduire les symptômes. Ce n'est qu'au moyen d'une rééducation de quelques mois (dans le cas de l'aphasie) ou de plusieurs années (dans le cas de la dysphasie) que l'on remarquera une amélioration.

Selon la gravité première des symptômes, la réadaptation sera plus ou moins efficace. S'il est relativement fréquent que la personne aphasique récupère presque en totalité ses capacités à communiquer, cela n'est pas toujours le cas pour les dysphasiques. Pour ces derniers, les troubles peuvent nettement s'estomper avec le temps, mais ils en garderont toujours des séquelles, ce qui rend parfois l'intégration scolaire et professionnelle problématique.

Prévention de l'aphasie et de la dysphasie

Il n'existe pas de moyen de prévenir la dysphasie, puisque c'est un trouble neurologique inné.

En ce qui concerne l'aphasie, il est possible de minimiser les risques de subir un AVC en adoptant un mode de vie sain. Cependant, les autres traumatismes et maladies pouvant causer l'apparition de la maladie ne sont pas détectables...

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires