Acrochordon

Un acrochordon est une petite excroissance de chair que l'on appelle communément une « tétine. » Elle peut être de la même couleur que la peau ou légèrement pigmentée et consiste simplement en une petite boule de chair qui est accrochée au reste du corps par une tige que l'on appelle pédoncule.

Petites tumeurs bénignes qui ne causent généralement aucune complication, les acrochordons peuvent apparaître n'importe où sur le corps, mais on les retrouve surtout dans les endroits ou la peau forme des plis : le cou, les aisselles, l'aine, sous les seins, parfois sur les paupières.

Même s'ils sont parfois dérangeants et inesthétiques, les acrochordons sont parfaitement inoffensifs.

Causes de l'acrochordon

Les causes exactes qui sont à l'origine de l'apparition de l'acrochordon sont inconnues.

Qui est touché? Quels sont les facteurs de risque?

Presque 4 personnes sur 10 ont un ou plusieurs acrochordons, indépendamment du sexe et de l'âge. On remarque que ces petites excroissances ont toutefois tendance à se développer plus fréquemment chez certains :

  • Les personnes obèses et en surpoids
  • Les diabétiques
  • Les femmes enceintes
  • Les personnes dont la famille proche a aussi des acrochordons
  • Les adultes après 40 ans

D'autres facteurs peuvent entrer en cause : l'irritation cutanée, l'exposition au soleil, la friction.

Contagion

L'acrochordon n'est pas contagieux.

Les principaux symptômes de l'acrochordon

L'unique symptôme de l'acrochordon est l'apparition de la petite boule de chair caractéristique sur le corps.

Diagnostic de l'acrochordon

Un simple examen physique fait par un médecin généraliste ou un dermatologue permet de confirmer la présence d'un acrochordon.

Possibles risques de complications

Il n'existe pas de complications réelles liées aux acrochordons. Dans certains cas, l'excroissance peut être gênante et inconfortable, par exemple si on l'accroche fréquemment avec un rasoir, un collier ou une bretelle de soutien-gorge. Un acrochordon qui est souvent accroché peut devenir sensible et même saigner légèrement.

Traitement de l'acrochordon

L'acrochordon n'étant pas dangereux, il n'est pas nécessaire de le traiter pour des raisons médicales. Il arrive que l'on veuille s'en débarrasser s'il cause un inconfort ou s'il est très visible.

Il existe plusieurs traitements efficaces pour ôter définitivement l'acrochordon :

  • La cautérisation
  • La cryothérapie (avec de l'azote liquide)
  • La chirurgie
  • L'électrocoagulation

On retrouve aussi en pharmacie des « kits » pour se débarrasser soi-même des acrochordons : il s'agit d'un produit à appliquer quotidiennement sur l'excroissance jusqu'à ce qu'elle tombe. Avant d'utiliser un tel kit, on recommande toujours de consulter un professionnel de la santé afin de s'assurer qu'il s'agit bien d'un acrochordon et pas d'autre chose comme un grain de beauté, une verrue ou un début de cancer de la peau.

Prévention de l'acrochordon

Comme les causes de développement de l'acrochordon sont inconnues, on ne sait pas non plus ce qu'il faut faire pour l'éviter!

Note

Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Canal Vie ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

Vous aimerez aussi

Commentaires