Les ampoules aux pieds

Auteur
Nadine Descheneaux

Les ampoules aux pieds sont les bobos classiques des sportifs, mais aussi de ceux qui portent, pour la première, fois une nouvelle paire de chaussure ou qui marchent exceptionnellement beaucoup. Et attention, ce n’est pas parce qu’elles sont petites qu’elles sont moins douloureuses! Voici comment les traiter, mais surtout, les prévenir.

Les ampoules aux pieds qu’est-ce que c’est?

Une ampoule est une petite cloque remplie de liquide. Avant qu’elle n’apparaisse, on ressent habituellement une démangeaison ou une sensation de chaleur sur la région. Les ampoules sont causées par une friction ou un frottement sur la peau qui provoque la séparation entre le derme et l’épiderme de la peau. Ensuite, c’est dans cet espace que se glisse le liquide plutôt séreux. Et voilà que les douleurs débutent aussi. Les ampoules sont en fait un mécanisme de défense de notre peau qui subit un frottement ou une irritation.

Qui sont les plus touchés par les ampoules?

Souvent les sportifs, mais personne n’est réellement à l’abri. Parce que les ampoules se forment quand il y a friction entre deux surfaces, il suffit de peu pour les voir apparaître : mauvaise pointure de souliers, souliers non adaptés à notre pied, chaleur, humidité, le port d’une nouvelle paire de chaussure sur une longue période, bas en tissu non adapté pour nous, frottement de deux orteils ensemble, frictions entre un orteil et une sangle (sandale, par exemple), etc. Quand on fait le même geste – inhabituel – de façon répétée dans un court laps de temps – bêcher le jardin avec une pelle par exemple – il se peut qu’on ait des ampoules sur la paume de la main.

Facteurs aggravants des ampoules

Des surfaces qui frottent l’une contre l’autre

Il faut être vigilant et ne pas céder devant une paire de souliers oh combien jolis, mais qui comprime trop notre pied ou dont la sangle est mal positionnée.

L’humidité

S’il y a trop d’humidité, c’est un milieu propice à l’apparition des ampoules.

Bons gestes pour guérir les ampoules

Devant une ampoule non percée

On applique un pansement pour protéger la zone. Il est préférable de ne pas percer l’ampoule afin d’éviter tout risque d’infection.

Devant une ampoule percée

On applique un gel antiseptique (comme du Polysporin) pour prévenir une possible infection. On recouvre ensuite d’un pansement au besoin.

Un bon pansement

Parce que les ampoules peuvent s’infecter, il est préférable d’apposer un pansement. Ainsi, on évite que de la saleté ou des bactéries s’y infiltrent.

Bons bas

Il est important de porter des bas qui permettent à nos pieds de respirer et d’être bien au sec. Après un entraînement, on prend l’habitude de changer de bas pour éviter de tremper dans la transpiration. Aussi, on choisit des bas à la bonne taille pour éviter que les plis d’un bas trop grand occasionnent des frictions inutiles susceptibles de causer des ampoules.

Court essai

Nouvelle paire de chaussure chic? Il vaut mieux les porter avant le grand soir pour éviter de gâcher notre soirée et revenir à la maison avec les pieds ampoulés. On les porte plusieurs fois sur de courtes périodes afin de s’habituer et de «casser» nos chaussures.

Vous aimerez aussi

Commentaires