Sports complémentaires à la course pour éviter les blessures

Vous pratiquez la course à pied, mais vous trouvez que la course est rude sur votre corps. Vous aimeriez maintenir votre entraînement et continuer de progresser, mais vous vous demandez quels sports pratiquer. Voici les meilleurs sports complémentaires à la course à pied pour éviter les blessures.

Pourquoi faire des sports complémentaires?

Peu importe votre niveau, il est important de pratiquer des sports complémentaires à la course à pied, car cela vous permet de diversifier votre pratique sportive et de maintenir votre motivation pour la course en plus de renforcer vos muscles. De plus, si vous avez un physique fragile et que vous avez tendance à vous blesser, la pratique de sports complémentaires aide à soulager vos muscles, vos tendons et vos articulations.

Les sports complémentaires et leurs avantages

La natation

La natation est un excellent sport complémentaire à la course à pied puisqu’elle vous permet d’améliorer votre respiration et la synchronisation de vos mouvements en plus de favoriser la musculature du haut de votre corps. De plus, si vous sentez le besoin de récupérer après vos courses, mais que vous désirez rester active, la natation est le sport complémentaire idéal pour maintenir votre entraînement, car elle n’est pas dommageable pour vos articulations et ne crée pas de fatigue musculaire. Comme elle peut se pratiquer à l’intérieur, la natation vous permet de poursuivre votre entraînement lors des jours de pluie ou l’hiver. Sachez qu’une séance de 30 à 40 minutes de crawl est l’équivalent d’une sortie d’une heure de course.

Le yoga

Lorsque vous courez, vos jambes sont davantage sollicitées, alors que le yoga utilise l’ensemble du corps, en particulier les muscles stabilisateurs, qui sont souvent négligés. Comme le yoga renforce vos articulations et développe votre musculature notamment au niveau de l’abdomen, du bas du dos et des fessiers en plus de vous permettre de bien étirer et assouplir vos muscles, cela peut aider à réduire les blessures liées à la course à pied. La pratique du yoga comme sport complémentaire vous permet également d’améliorer votre mouvement de course, votre puissance, votre capacité aérobie et le fonctionnement de vos poumons. Enfin, sachez que tenir une posture de yoga est physiquement exigeant et cela vous permet de développer votre endurance.

Le vélo

La course à pied est très exigeante pour votre corps. Il est d’ailleurs difficile de s’entrainer plus de deux heures d’affilées, car la fatigue musculaire devient trop importante. Mais si vous avez la bougeotte, vous pouvez intégrer le vélo à votre routine d’entraînement, car ce sport permet des séances d’entraînement plus longues sans que vos articulations soient trop sollicitées. De plus, le vélo est excellent pour développer la puissance de vos jambes, ce qui vous sera très utile pour la course. Après une longue course, le vélo est un excellent moyen d’accélérer la récupération et d’éliminer l’acide lactique dans vos muscles. Vous pouvez remplacer une séance d’une heure de course à pied par une séance d’une heure et demie à deux heures de vélo.

L’aquagym

Si vous aimez jouer dans l’eau, l’aquagym, l’aquajogging ou encore l’aquavélo sont des sports aquatiques parfaits pour vous, car comme la natation, ils sont très efficaces, ils favorisent votre travail cardiovasculaire et ne sont pas exigeants pour vos articulations. Ils sont d’ailleurs conseillés si vous devez prendre une pause d’entraînement en raison d’une blessure ou si vous décidez de reprendre votre entraînement en douceur. Pour obtenir les mêmes résultats qu’une heure de course à pied, vous n’avez besoin que d’une séance de 35 à 45 minutes d’aquagym. Ces sports peuvent donc s’intégrer aisément dans un horaire chargé.

L’aviron

Comme complément à la course à pied, l’aviron est un excellent sport. Il est complet, ce qui vous permet de développer autant vos jambes que le haut de votre corps, et en faisant des séances intensives, vous augmentez facilement la puissance de vos muscles, ce qui est utile pour la course. Par contre, évitez de pratiquer ce sport si vous êtes en période de récupération. Il vous suffit de 30 minutes d’aviron pour équivaloir à une heure de course à pied, et vous trouverez aisément un rameur dans votre gym, ce qui rend ce sport très accessible.

En variant vos activités, vous allez progresser plus rapidement. La diversité des activités change la routine, augmente votre plaisir lors de vos entraînements et vous permet de solliciter votre musculature différemment.

Marie-Christine St-Hilaire, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires