Comment choisir ses souliers de course à pied?

Ça y est : la résolution est prise et vous vous mettez à la course à pied. Mais vous aurez besoin de bons souliers. Voici quinze conseils pour choisir les meilleurs souliers de course à pied et partir du bon pied.

Où acheter les souliers de course à pied?

Délaissez les grands magasins et leurs chaussures offertes au rabais. Pour obtenir la chaussure de course idéale qui vous assurera confort, performance et qui sera adapté à votre foulée, visitez un magasin spécialisé pour la course. Il est très important que le vendeur sache de quoi il parle et qu’il ait accès aux technologies permettant de bien vous analyser pour bien vous conseiller.

Quand les magasiner?

Magasinez en fin d’après-midi, après votre journée de travail. Vos pieds seront légèrement enflés et vos prochaines chaussures, plus confortables.

Prenez votre temps!

Pas d’achat à la sauvette. Ce soulier vous semble attrayant et il vous va à ravir. Toutefois, est-il idéal pour votre type d’entraînement? Écoutez les conseils du vendeur et essayez plusieurs paires avant d’arrêter votre choix.

L’analyse de la forme

Assurez-vous que le soulier choisi soit parfaitement adapté à la forme de votre pied. Pour ce faire, demandez à votre conseiller de mesurer et d’analyser votre pied pour déterminer le type de chaussure qui se mariera parfaitement à votre morphologie.

Un peu plus grand

Le soulier de course idéal doit avoir une demi ou une pointure de plus que votre soulier de ville. Pourquoi? Lors de vos entrainements, vos pieds enfleront. Ce simple conseil vous évitera de la douleur, des ampoules ou des ongles noirs.

L’analyse du mouvement

Faites analyser votre mouvement de course. L’expert déterminera votre foulée. Il verra si vous faites de la pronation (le pied qui roule vers l’intérieur, soit environ 40 % des coureurs) ou de la supination (le pied vers l’extérieur, 10 % des coureurs) lorsque votre pied touche le sol.

  • Pour les pieds plats, vous aurez besoin d’un soulier qui maintiendra votre stabilité.
  • Si vos pieds sont arqués, il vous faut un soulier avec une semelle souple qui absorbe les chocs.
  • Un pied normal n’a qu’un seul avantage : il vous ouvre une plus grande gamme de modèles et de couleurs.

Ciblez vos besoins

Au fil de la discussion, le vendeur vous posera des questions pertinentes. Où prévoyez-vous courir? À quelle fréquence? Sur quelle surface? S’agit-il d’un entrainement pour un marathon ou d’une simple activité de remise en forme? Quelle est votre expérience en tant que coureur. Les souliers de course qui vous seront suggérés dépendront des réponses que vous allez donner. 

Le confort avant tout

Peu importe le type de chaussure dont vous avez besoin, lorsque vous ferez votre choix, vous devrez d’abord miser sur le confort et le niveau d’absorption dont vous avez besoin. Ensuite, parmi les modèles qui vous conviennent, si vous hésitez entre deux, c’est le temps d’accorder de la place à l’esthétique. Prenez donc la paire que vous trouvez plus la jolie, mais n’oubliez pas que l’apparence de la chaussure n’est pas la priorité. 

Attention aux articulations!

Si vous êtes dans la quarantaine ou plus, ou si vous avez quelques kilos en trop, misez sur des souliers à semelles absorbantes, de qualité supérieure (haut de gamme), qui protègeront mieux vos articulations.

Légèreté et aération

Vos prochaines chaussures doivent être légères — vous ne voulez pas traîner de poids additionnel — et offrir une bonne aération! Vous ne voulez pas non plus sentir « le petit pied ».

La course sur sentier

Pour la course sur sentier, votre pied doit être le plus près possible du sol. La semelle doit être résistante et munie de crampons. La mèche (la membrane au-dessus des orteils) doit être résistante à l’eau.

La course sur asphalte

Pour courir sur l’asphalte, la semelle doit être rembourrée pour amortir les chocs. La chaussure doit respirer davantage.

Les quatre catégories de chaussures

Parmi les catégories de chaussures suivantes, vous devrez faire votre choix en fonction de vos besoins, de vos antécédents de coureur, de vos anciens souliers et de vos objectifs.

Les absorbantes

Ces chaussures sont recommandées pour les longues distances. De plus, puisqu’elles absorbent plus de chocs, elles conviennent généralement aux personnes qui se sont blessées, qui sont plus lourdes, plus âgées ou encore qui ont des problèmes d’articulations.

Les « light trainer »

Ces chaussures offrent un contact plus près du sol. Elles sont plus légères et sont plus réactives.

Les « racer »

Ces chaussures sont encore plus réactives et sont parfaitement conçues pour les coureurs qui aiment faire des intervalles. Elles sont également plus légères et offrent un contact plus près du sol.

Les minimalistes

Ces chaussures de course n’offrent presque pas d’absorption. La sensation qu’elles offrent se rapprochent de celles d’une course pieds nus. Avant de choisir ce modèle, consultez votre conseiller, car il se pourrait que le saut entre votre précédent modèle et ce type de chaussures soit trop grand, ce qui pourrait vous causer des blessures.

Essayez-les… en courant.

Toujours en magasin, une fois vos souliers bien attachés : courez. Ne craignez pas d’être ridicule. Vous êtes là pour ça. Et si le conseiller vous a proposé plusieurs paires, essayez-les toutes… en courant. Il pourra ainsi analyser les réactions de votre corps avec chacun des paires de souliers de course.

Essayez-les… sans courir.

Vous avez pris votre décision? Super! Portez maintenant vos souliers durant une semaine, avant de courir avec. Si vous développez des ampoules ou des douleurs, ils ne sont pas parfaitement adaptés à votre pied. Mais plusieurs magasins spécialisés ont des politiques de reprise d'article, même si vous avez porté les chaussures. Informez-vous auprès des employés.

Remplacer de vieux souliers

Vous avez payé un bon prix pour vos chaussures, mais elles s’useront. Vous devrez donc les remplacer. Idéalement, vous devriez retourner chez votre spécialiste avec vos vieux souliers. Il pourra alors vérifier si votre foulée s’est transformée. Voici quelques indices pour déterminer si vous devez changer de souliers :

  • Si vous courez à l’extérieur, sur des surfaces inégales, pensez à les remplacer après 500 ou 600 kilomètres, tout dépendant du modèle de souliers. Sur tapis roulant, vous pouvez attendre jusqu’à 700 km, en moyenne. Notons que plus une personne est lourde, plus l’impact est violent et plus le coussin s’amincit, ce qui oblige à changer de chaussure plus rapidement.
  • Si vous sentez de la douleur, vos souliers ont perdu leur rembourrage. Remplacez-les!
  • Les semelles sont usées, donc plus minces. Vous possédez maintenant la paire idéale… pour peindre ou faire la cuisine.

À quel prix?

Sachez qu’une bonne paire de chaussure de course coûte en moyenne entre 120 $ et 200 $. Si vous réussissez à avoir un meilleur prix, c’est que la chaussure est en liquidation­. Toutefois, vous pouvez trouver sur Internet la même chaussure que celle choisie en magasin et il se peut qu’elle soit moins chère. Mais avant d’acheter en ligne, allez essayer les modèles pour savoir exactement quel modèle et taille commander.

À moins de courir un marathon par jour — il y en a qui le font — vos souliers vous dureront quelques mois, voire même une année complète.

Henri Michaud et Marie-Christine St-Hilaire, rédacteurs Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires