L'activité physique contre la dépression?

Auteur
Jimmy Sévigny

Des événements tels que des peines d'amour, des pertes d'emploi ou la monotonie journalière peuvent avoir un impact majeur sur votre moral. Si vous ne faites rien pour remédier à la situation, votre état se détériorera et vous pourriez même réaliser, malheureusement trop tard, que vous souffrez de dépression.

Lorsque la maladie est diagnostiquée, le premier réflexe est de prendre des médicaments et parfois même de suivre une psychothérapie afin d'améliorer votre état de santé mentale. Mais est-ce que les moyens énumérés ci-dessus sont les seuls qui s'avèrent efficaces? De plus en plus de recherches tendent à démontrer que l'activité physique pourrait jouer un rôle majeur dans la prévention ou le traitement de la dépression mineure.

En 1998, les études de Scully (1) ont clairement démontré que le fait de pratiquer une activité physique de type modérée avait un effet direct sur la santé mentale des gens.

Anxiété et plaisir

Premièrement, la pratique régulière de l'activité physique à un impact majeur sur l'anxiété. Les personnes anxieuses auraient tout intérêt à bouger afin d'améliorer leur état de santé mentale. Le fait de pratiquer une activité physique pendant plus de 30 minutes aura un effet immédiat sur le niveau d'anxiété.

Il semble que lorsqu'on a recours à l'activité physique dans le traitement de pathologies comme la dépression ou l'anxiété, il est important de considérer le plaisir et la satisfaction que l'on ressent lors de l'activité physique. En effet, il semble que plus le plaisir associé à l'activité physique est grand, meilleurs seront les bénéfices sur le bien-être psychologique.

Stress

Ensuite, le fait de pratiquer une activité physique de façon régulière aurait un impact majeur sur le niveau de stress. En effet, les gens qui sont en bonne forme physique auraient une meilleure capacité à gérer les situations dites stressantes. Toutefois, face au stress, l'activité physique a ses limites. Il a été démontré qu'elle était une bonne alliée dans la prévention, mais non dans la guérison des pathologies reliées au stress.

Humeur

Finalement, même si les recherches ne sont pas complétées à ce sujet, il a été démontré que les gens qui pratiquaient une activité physique de type modéré sur une longue période voyaient généralement leur humeur améliorée.

Le mot de la fin

En tant qu'ancien obèse morbide, je peux vous affirmer que l'activité physique m'a littéralement sauvé la vie. Malgré ce que certaines personnes peuvent penser, la perte d'énergie (calories) est le dernier des avantages de la pratique régulière d'une activité physique.

Même si je pratique le triathlon et que je possède un BAC dans le milieu de l'activité physique, je suis comme tout le monde; j'ai mes moments plus sombres.

S'il se passe 3 jours sans que je puisse m'entraîner, mon niveau d'énergie baisse, mon humeur devient moins intéressante et ma fougue habituelle a tendance à diminuer. Toutefois, aussitôt que je termine un entraînement, que ce soit 5 kilomètres de course à pied ou 100km de vélo, j'en retire une fierté immense qui me prouve que tout est possible et que les seules limites que nous avons sont celles que l'on se fixe en tant que personne.

Même si vous n'êtes pas un adepte de l'entraînement, vous savez comme moi à quel point on se sent bien après 30 minutes d'activité physique. Alors, allez-y! Bougez!

Bonne réflexion
Jimmy Sévigny, coach de vie

Suggestion de lecture

Scully, D., Kremer, J., Meade, M., Graham, R. et Dudgeon, K. (1998). Physical exercise and psychological well-being: a critical review.

Categories

Vous aimerez aussi