Défis santé : les bons côtés… et ceux à surveiller

Auteur
Isabelle Dominique Kroeh

Les défis santé sont de plus en plus présents sur internet, mais sont-ils vraiment efficaces? Voici des points à prendre en considération avant de relever de tels défis.

Qu’est-ce qu’un défi santé?

Les défis santé se présentent sous diverses formes. Par exemple, Le Défi Santé 5 30 Équilibre vise l'atteinte de 3 objectifs : mangez mieux (objectif 5), bougez plus (objectif 30) et améliorer sa qualité de vie globale (objectif Équilibre). Dans le cas du premier objectif, il s’agit de manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour. Pour atteindre le deuxième objectif, il faut bouger au moins 30 minutes par jour. Puis, concernant le dernier objectif,  on suggère de prendre de petites pauses, afin d’avoir un meilleur équilibre de vie.

Une autre formule très populaire est le « Défi 30 jours ». Celui-ci encourage l’exécution d’un même mouvement (planche, fentes, squats), sur une période de 30 jours consécutifs. De jour en jour, le temps accordé à l’exercice augmente graduellement.

C’est gratuit

Ces défis offrent la possibilité d’avoir accès à un programme d’entraînement sans frais. De plus, ils ne requièrent généralement pas l’achat d’accessoires d’entraînement.

Par contre, il faut savoir choisir le bon défi pour soi en fonction de ses besoins (état de santé, objectifs, niveau d’entraînement, blessures).  Il est aussi important de garder en tête que ces programmes sont parfois incomplets. Le défi des squats, par exemple, permet de renforcer les muscles du bas du corps, mais qu’en est-il du reste du corps?

C’est motivant

Embarquer dans la vague des défis en ligne peut être stimulant et très inspirant. Les interactions avec les personnes qui participent à un même défi permettent de rester motivé et de ne pas déclarer forfait.

Mais la motivation peut vite s’estomper lorsqu’on se blesse parce qu’on a commencé trop vite ou qu’on ne s’est pas bien échauffé. Par ailleurs, une personne qui ne s’est pas entraînée depuis un moment trouvera excessif d’avoir à bouger sept jours sur sept.

C’est court

Le temps consacré à la tâche est relativement court. On s’active pendant un temps prédéfini, puis on reprend sa routine. Pour les gens qui ont du mal à trouver du temps pour s’entraîner, ça peut sembler une option intéressante.

L’envers de la médaille, c’est qu’une séance d’exercice d’une durée insuffisante ne permettra pas d’obtenir de résultats concrets selon les objectifs fixés.

Ça se fait n’importe où, n’importe quand

Ce type d’entraînement peut se faire n’importe où. Il s’agit simplement de prévoir quelques minutes dans son emploi du temps pour le faire.

En contrepartie, l’entraînement se fait sans la supervision d’un professionnel. Il y a donc un plus grand risque que les mouvements ne soient pas effectués adéquatement et qu’ils causent des blessures.

Alors, bon ou mauvais?

Ce type de défi encourage effectivement la prise d’habitudes de vie saine. Il faut toutefois se méfier du côté excessif de ces défis, puisqu’ils peuvent entraîner un déséquilibre musculaire, des blessures et un manque de motivation à long terme.

Donc, si la formule vous tente, optez pour un  programme qui offre des explications sur sa raison d’être ainsi que sur l’exécution technique des exercices proposés. Et restez à l’écoute de votre corps.

Bonne chance, et surtout bon entraînement!

Isabelle-Dominique Kroeh, instructeur fitness et communicatrice santé

Vous aimerez aussi

Commentaires