Choisir ses chaussures et bâtons de randonnée

Pour les fervents de randonnée pédestre, le printemps qui s'annonce est un véritable enchantement. Si la température se montre clémente et que le soleil est au rendez-vous, plusieurs d'entre nous seront impatients de sortir de la maison afin de chasser les souvenirs de l'hiver glacial et faire place de nouveau à l'effervescence du grand air. Mais pour marcher sans se blesser, il faut être équipé adéquatement. Voici quelques suggestions.

Bottes ou chaussures

Les boutiques de sport affichent des murs complets de bottes et de souliers de marche pour répondre aux différents besoins de leur clientèle. Dans ce contexte, il vous faudra considérer certains éléments avant de faire l'achat d'un équipement de randonnée.

Les conseillers spécialisés pourront certainement vous venir en aide si vous avez des questions. Cependant, c'est vous qui demeurez le seul juge de vos besoins.

Pour les petites randonnées (entre 80 $ et 225 $)

Pour ceux et celles qui pratiquent la marche urbaine ou qui fréquentent les sentiers balisés peu accidentés, une chaussure légère est recommandée. Celle-ci doit être aérée et basse, sans nécessairement protéger la cheville. De nombreux modèles sont munis d'un renfort pour éviter la torsion.

Pour les randonnées intermédiaires (entre 125 $ et 250 $)

Très populaires auprès des marcheurs de Compostelle, par exemple, des bottes plus rigides, un peu plus hautes et qui protègent la cheville sont conseillées. Elles sont particulièrement suggérées si vous avez un sac à dos bien chargé. Idéales pour un terrain avec un relief accidenté, elles n'auront pas tendance à plier lorsque vous marcherez sur des roches ou autres aspérités.

Pour les randonnées plus longues (entre 150 $ et 450 $)

Plus résistantes et plus hautes que les bottes de randonnées intermédiaires, ces bottes offrent soutien, imperméabilité et stabilité. Elles conviennent pour des randonnées de plusieurs jours hors des sentiers battus. Optez pour ce type de botte qui favorise une meilleure flexion du pied et qui minimise le frottement pouvant causer des entorses ou la formation d'ampoules.

Les matériaux

Certains marcheurs préféreront les chaussures faites de cuir, plus lourdes et plus chères. D'autres opteront pour celles fabriquées avec des matériaux synthétiques qui sont plus souples et plus abordables. Quoi qu'il en soit, il importe qu'elles soient avant tout confortables et qu'elles épousent l'anatomie de vos pieds. Certaines entreprises offrent même des moules faits à partir de la mesure de vos pieds. En définitive, peu importe le matériau, chaussés de vos souliers de randonnée, vous devriez vous sentir comme dans des pantoufles!

Quelques conseils

Lors de l'achat de vos souliers, prenez bien le temps de faire des essais. Testez-les en faisant le tour du magasin. Montez et descendez des marches, et sillonnez les allées.

Souvenez-vous que les pieds ont tendance à enfler après une longue randonnée. Il est donc recommandé de faire l'achat de vos souliers en fin de journée. 

Évitez de vous procurer vos bottes ou vos souliers la veille de votre départ. Il est essentiel de bien les « casser » avant d'entreprendre un voyage d'envergure.

Les bâtons de marche

L'utilisation des bâtons de randonnée demeure facultative. Certains marcheurs les trouvent embarrassants, d'autres ne pourraient s'en passer.

On les utilise généralement pour diminuer le poids supporté par les jambes et les genoux lors de la marche. Ils sont particulièrement utiles sur un terrain accidenté pour en évaluer la solidité et pour franchir les endroits difficiles (boue, cours d'eau, etc.).

Les bâtons à tige télescopique sont recommandés, car ils peuvent s'ajuster à n'importe quelle taille pour hommes, femmes et enfants. Fabriqués habituellement en aluminium, les bâtons sont vendus entre 40 $ et 150 $ la paire, selon leur qualité, leur légèreté et leurs particularités.

Boutiques et liens d'intérêt

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires