Les tendances santé en 2015

L’année 2014 est maintenant derrière nous. Au cours de cette période, les changements furent nombreux, tant dans l’alimentation qu’au chapitre de la bonne forme physique. Mais que nous réserve 2015? Sortons notre boule de cristal, voyons ce qui se retrouvera dans notre assiette, et ce qui nous fera bouger.

Haro sur le gluten

La tendance a réellement pris son envol au Salon mondial de l’alimentation, présenté en octobre dernier à Paris. Pour de nombreux exposants, cette protéine est pratiquement devenue l’ennemi public numéro 1. Et la tendance s’accentuera en 2015. Désormais, on fuit le gluten comme on a banni les gras trans il y a quelques années. Voilà la nouvelle bête noire des grands fabricants alimentaires. Et même les restaurants s’y mettent. On voit, de plus en plus, des établissements qui offrent des menus où la protéine est absente. Le teff, une graminée sans gluten, devrait voir sa demande exploser dans les prochains mois.

Les huiles

Les consommateurs recherchent, de plus en plus, des huiles santé, chargées de bon cholestérol. Au cours des prochains mois, l’huile d’avocat, riche en gras mono-insaturés, l’huile de cameline et l’huile de lin, toutes deux riches en oméga-3, devraient faire leur apparition dans notre alimentation. Au surplus, l’huile d’avocat a un point de fumée plus élevé que l’huile d’olive, dont le prix devrait augmenter, à cause de récoltes désastreuses en Italie et en Espagne notamment. Un must.

Vive la fermentation

Au cours des derniers mois, le kimchi et la choucroute ont gagné en popularité. Cette tendance se poursuivra en 2015 avec l’arrivée, sur le marché, d’aliments fermentés, surtout chez les fervents de santé naturelle. On devrait assister à l’éclosion d’un nouveau marché, notamment avec des barres et des poudres qui faciliteront la digestion.

Les probiotiques

S’ils ont fait leur apparition voilà quelques années, sous forme de yogourt, les probiotiques gagneront en popularité en 2015. En plus de faciliter le travail du système digestif, ils auraient des répercussions positives sur la santé de la peau et le maintien du poids.

La citrouille

Plus qu’une décoration d’Halloween, la citrouille occupera une place de plus en plus grande dans nos menus… De l’essence aux graines, elle pourrait même supplanter le chou frisé dès cette année au chapitre de la popularité. Au surplus, ses graines sont également riches en vitamines B, en vitamine E, en zinc et en acides gras essentiels, affirme l’Association canadienne des aliments de santé.

L’aubergine rouge de Rotonde

Rappelez-vous ce nom. Ce légume du sud de l’Italie intéresse les chercheurs en raison de ses propriétés anti-âge. Il serait peu probable qu’il fasse son apparition en grandes quantités sur les tables des marchés mondiaux, mais on verra sa popularité grandir au fil des ans. Après tout, qui aime vieillir?

Les OGM

Cette année, les consommateurs devraient augmenter la pression sur les gouvernements en ce qui a trait à l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés. Plus de 60 pays dans le monde limitent déjà, voire interdisent, la vente de produits ainsi transformés. Le Canada emboîtera-t-il le pas?

Les sucres

Décriés depuis plus d’une décennie, les sucres voient leur popularité diminuer. On pourrait même assister à l’imposition d’une taxe sur les boissons contenant un pourcentage élevé de ce produit. Pour compenser, les consommateurs se tourneront vers des sucres alternatifs provenant de la betterave ou de la noix de coco. Intéressant.

Le kaniwa

Cousin du quinoa, le kaniwa prend de plus en plus de place sur les rayons destinés aux aliments santé. Plus riche en protéines que de nombreuses céréales, il pourrait donc prendre du galon en 2015.

Les légumes feuillus

Si vous avez déjà goûté aux feuilles de pissenlit, vous savez qu’elles sont très nourrissantes et chargées de nutriments. Elles se feront plus présentes dans les comptoirs, aux côtés des feuilles de betteraves et de moutarde.

En forme!        

Bien manger, c’est bien, mais combiner une saine alimentation avec des exercices physiques réguliers, c’est mieux. Des activités et des produits feront jaser en 2015. En voici quelques-uns.

Le spinning

S’il n’est pas nouveau, le spinning, qui consiste à faire du vélo stationnaire sur des équipements à résistance réglable, fera de plus en plus d’adeptes. Les bienfaits du vélo, sans les intempéries…

La barre Xtend

Pour étirer ses muscles à souhait. Populaire aux États-Unis et en Australie, cette activité complète devrait faire le plein d’adeptes. Et pour cause! Tous, ou presque, rêvent d’avoir un corps fuselé, des jambes et des bras bien sculptés, en plus de brûler 450 calories en 55 minutes.

Le voguing

On en parlera presque autant que la danse poteau. Inspiré d’une danse développée dans les milieux homosexuels américains, popularisé par Madonna au début des années 90, le voguing mêle danse et poses de mannequins rappelant celles pratiquées lors des défilés de mode. Il intègre des mouvements angulaires, linéaires et rigides du corps, des bras et des jambes. Lady Gaga et Beyoncé s’en inspirent également sur scène.

Les exercices à la carte

Les grands clubs de gym avec des instructeurs débordés perdront de la popularité. Les férus de fitness miseront plutôt sur des séances par petits groupes (10 ou 12), avec des formateurs très présents et impliqués qui seront attentifs et corrigeront les mouvements inutiles et/ou dangereux pour les muscles. De plus, il sera possible de développer des liens avec ceux et celles qui iront s’y entraîner.

Des vêtements connectés

Faire de l’exercice, c’est bien. Mais faire de l’exercice et constater, en temps réel, les bienfaits sur votre santé, c’est encore mieux. Les fabricants l’ont compris, et de nombreux vêtements connectés verront le jour en 2015. On verra apparaître des T-shirts qui mesurent votre rythme cardiaque, lavables à la machine, et qui dialogueront avec votre téléphone intelligent ou votre tablette. Mais il faudra y mettre le prix.

Globalement, en 2015, on pratiquera une activité physique à notre rythme, et on misera sur des menus allégés, histoire de conserver un poids santé et de miser sur les bienfaits d’un équilibre tant alimentaire que physique. Tous ne s’en porteront que mieux…

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires