Le régime hypotoxique, pour soulager la douleur chronique et l'inflammation

Auteur
Marie-Ève Laforte
Légumes frais déposés sur une table de bois

En quoi consiste le régime hypotoxique? Le concept est intriguant, et promet le soulagement de la douleur, des maladies et de l'inflammation chroniques. J'ai donc voulu en savoir plus.

L'événement qui m'a tout expliqué était organisé par le Spa Eastman, un établissement de grande qualité, qui est très à l'avant-garde par rapport à l'alimentation. Cet endroit propose donc une cuisine hypotoxique et « tonique », c'est-à-dire qui n'a pas d'impact négatif sur notre corps, et qui fait la promotion d'une bonne santé globale. Comme nous l'expliquait la charmante directrice Mme Jocelyna Dubuc, ce n'est pas d'abord pas une cuisine « pour les malades », mais une cuisine pour tous, qui fait du bien. Ce n'est pas non plus une cuisine sévère et austère, mais une cuisine familiale, savoureuse, et très gourmande.

Mme Dubuc, qui a fondé son établissement dans les années 70, a vu avec le temps, et particulièrement depuis le tournant des années 90, voir se présenter de plus en plus de gens avec des allergies, ou des problèmes de santé reliés aux maladies chroniques et à l'inflammation. Elle a donc réfléchi à la meilleure manière de nourrir ces gens, et a mis en place toute une équipe et un environnement pour y arriver. Son chef, Kevin Bélisle, a d'ailleurs remporté le Prix du Chef Santé 2013, octroyé par la Société des Chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec.

La question la plus importante : est-ce que c'était bon? Et bien, c'était excellent. Il y a avait du smoothie vert et des chips de kale, mais aussi des bouchées absolument délicieuses -tartare de cerf aux tomates séchées, thon à la tahitienne avec coco et lime, canard avec salade de céleri-rave et baies roses, artichauts avec caviar d'algues, tapioca au lait de coco, avec confit de courge spaghetti et noix croquantes...

Qu'est-ce que le régime hypotoxique?

C'est une façon de cuisiner qui procure de l'énergie et de la vitalité au corps et à l'esprit, tout en lui apportant le plaisir d'une bonne table. C'est aussi une alimentation sans effets secondaires néfastes à court terme (brûlures d'estomac), à moyen terme (fatigue), ou à long terme (santé globale). J'ai vu des parallèles entre cette « diète » (dans le sens de façon de s'alimenter) et d'autres courants émergents en alimentation : par exemple le régime paléo, qui a la cote ces temps-ci, particulièrement dans les milieux sportifs, ou encore le régime sans gluten-sans caséine, qu'on recommande entres autres pour les enfants avec un TSA (autisme) ou un TDAH (déficit d'attention).

Selon Mme Jacqueline Lagacé, diverses études scientifiques ont testé cette alimentation adaptée chez des patients souffrant de 115 maladies, et des résultats positifs allant jusqu'à la rémission des symptômes ont été observés pour 91 d'entres elles, entres autres la polyarthrite rhumatoïde, l'arthrose, la fibromyalgie, etc.

Principes de base du régime hypotoxique

  • Pas de produits industriels transformés (tout doit être fait maison, ou encore provenir de petits artisans/producteurs)
  • Limiter le plus possible l'apport en produits chimiques et artificiels (si on respecte le point précédent, on a déjà une bonne longueur d'avance...)
  • Pas de gluten (ce qui élimine le blé, l'orge, le kamut...)
  • Pas de produits laitiers
  • Les aliments sont biologiques le plus possible (ce qui limite fortement les pesticides, herbicides, hormones, antibiotiques, OGM...)
  • Les poissons, fruits de mer et viandes sont consommés avec modération, et doivent être biologiques et / ou provenant de petits élevages
  • Limiter le gras, en tenant toutefois compte du fait que certains gras (avocat, noix, olive, coco, etc.) sont bons pour la santé!
  • Limiter le sucre, éviter les sucres raffinés (par exemple, pas de sucre blanc, mais un peu de sirop d'érable est permis)
  • Les légumineuses sont permises
  • Les aliments sont cuits à basse température.

Voir cette liste pour un portrait plus complet des aliments permis et / ou interdits. 

Références

Recettes gourmandes contre la douleur chronique

Recettes gourmandes contre la douleur chronique, Jacqueline Lagacé et l'équipe du Spa Eastman, Fides, 2013. 

Comment j'ai vaincu la douleur et l'inflammation chronique par l'alimentation

Comment j'ai vaincu la douleur et l'inflammation chronique par l'alimentation, Jacqueline Lagacé, Fides, 2011. 

L'alimentation ou la troisième médecine

L'alimentation ou la troisième médecine, Dr. Jean Seignalet, Guibert, 1999.

Souffrez-vous de douleur chronique ou d'inflammation? Avez-vous tenté cette diète? Croyez-vous que ça peut fonctionner?

Vous aimerez aussi

Commentaires