5 régimes alimentaires à éviter

Auteur
Ève Godin, nutritionniste

Quels sont les pires régimes alimentaires à éviter?

À l’approche de la 16e édition de la Journée des diététistes/nutritionnistes du Québec, j’avais envie de vous présenter les régimes à la mode que les stars suivent actuellement et qui, pourtant, sont à éviter à tout prix.

La plupart des régimes alimentaires, même s’ils répondent à leur but premier qui est de perdre du poids, sont le plus souvent sans garantie et ne respectent pas les principes de saine alimentation. De plus, dans la majorité des cas, le poids perdu sera regagné.

Le remède miracle pour perdre du poids? Bien manger de manière diversifiée et équilibrée et faire de l’exercice physique. Rien n’est miraculeux dans la vie; apprenez à vous méfier des solutions trop faciles.

Voici 5 régimes alimentaires à éviter, leurs principes et leurs lacunes.

Régime sans gluten

Il s’agit presque d’un fléau! Au départ, ce régime s’adressait exclusivement aux gens atteints de la maladie cœliaque. Le régime est très restrictif et consiste à retirer de son alimentation toutes les céréales contenant du gluten et par le fait même tous les produits contenant ces céréales. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent éliminer ces aliments, car le gluten entraîne une destruction inflammatoire de l’intestin qui mène à plusieurs problèmes.

Certaines idées et rumeurs ancrées dans la tête des gens sont toujours restées présentes, comme celle voulant que les féculents fassent grossir. C’est faux, évidemment. Mais portées par cette idée, certaines personnes ont commencé à suivre ce régime sans avoir de problème de santé le recommandant. L’Ordre des diététistes du Québec et le Collège des médecins du Québec s’inquiètent face à cet engouement. Il est évident qu’en coupant dans le pain, on réduit notre quantité de nourriture et c’est ce qui explique que l’on perde du poids. Mais dès que l’on recommence à en consommer, on regagne le poids perdu. De plus, certaines personnes qui auraient des désordres intestinaux et qui débuteraient un régime sans gluten sans avoir consulté un professionnel ne sauraient jamais ce qu’il en est vraiment et risqueraient d’aggraver leur cas en ne suivant le régime qu’à moitié.

Régime Dukan

Ce régime hyperprotéiné a été popularisé par plusieurs célébrités telles que Jennifer Lopez, Gisèle Bundchen et Kate Middleton. S’il fonctionne à court terme pour perdre du poids, il est cependant très restrictif et peut entraîner des carences en ne fournissant pas tous les nutriments nécessaires à notre bon fonctionnement. Et rien ne semble prouver qu’à long terme, le poids perdu ne sera pas repris, bien au contraire.

Le régime se décline en 4 phases. En premier lieu, on ne mange que des aliments riches en protéines (viandes, abats, fruits de mer, œufs, tofu et laitage), on consomme beaucoup d’eau et on avale également 45 ml (3 c. à soupe) par jour de son d’avoine. Ensuite, dans la 2e période, on alterne une journée de protéines et une journée de protéines et légumes. Finalement, les deux dernières étapes sont des phases de consolidation où l’on réintègre progressivement tous les aliments.

Le Dr Dukan a été radié de l’Ordre des médecins en France et à ce jour, 80 % des personnes ayant entrepris son régime ont repris leur poids initial.

Régime 5:2

Popularisé en Angleterre et conçu par un oncologue et une nutritionniste, ce régime aurait pu être un régime valable… Le principe consiste à manger normalement pendant 5 jours de la semaine, puis à faire subir à son corps un jeûne ou une baisse drastique de consommation calorique (moins de 500 cal par jour). Les deux scientifiques parlent alors de jours de détox.

Évidemment, réduire ses apports caloriques permet de maigrir, mais plutôt que de réduire sa consommation d’aliments tous les jours, les créateurs du régime ont choisi de condenser ça sur deux jours. Cependant, en réalité, suivre ce régime n’est pas toujours simple. Certaines personnes vont compenser les 2 journées où elles ne mangeront pas en se faisant davantage plaisir les autres jours. De plus, pas besoin d’un dessin pour comprendre que les journées de détox sont évidemment déséquilibrées, ce qui peut entraîner des malaises. À ce jour, il n’y a aucune statistique de disponible concernant les pertes de poids pour ce régime.

Régime paléolithique ou Seignalet

Il est amusant, ce régime… On y préconise un retour à l’alimentation ancestrale. Son but premier n’est pas la perte de poids - même si, avec toutes les restrictions, c’est ce qui risque d’arriver -, mais plutôt de prévenir et traiter les maladies (comme le cancer, le diabète, l’asthme, etc.).

Les six grands principes du régime sont : exclure les laits d’origine animale, exclure les céréales modernes, exclure les produits cuits, exclure les huiles extraites à chaud ou cuites, consommer du bio et prendre un supplément de vitamines et minéraux. Ces principes sont poussés à leur extrême, peuvent entraîner des risques d’intoxication alimentaire (aliments crus) et évidemment des carences si les suppléments ne sont pas pris.

Peu d’études à ce jour ont été réalisées afin de savoir si ce régime a réellement un impact positif sur la santé.

Régime « breatharian » (air pur)

Le monde de l’alimentation n’a pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs.

Suivie avec soin par l’actrice Michelle Pfeiffer (Madonna a également déjà suivi un régime semblable), cette diète préconise de se nourrir exclusivement d’air et de lumière avec un grand niveau de méditation… Ai-je vraiment besoin de poursuivre avec de nombreuses explications afin de vous convaincre du non-sens de ce régime?

Les nutritionnistes ne le répéteront jamais assez : un corps sain dans un esprit sain passe par une alimentation équilibrée et diversifiée ainsi que par une bonne dose d’activité physique quotidienne. Le secret n’est pas si difficile à conserver!

Ève Godin

Vous aimerez aussi

Commentaires