Que penser du "faux" sucre?

Auteur
Caroline Turmel

Qui n'apprécie pas la douceur du sucre? Personne, à mon avis! Pourtant, plusieurs d'entre nous apprécient moins les calories qu'il apporte! Les substituts de sucre sont donc la solution parfaite, puisqu'ils permettent de se sucrer le bec sans subir les inconvénients des calories qui viennent avec! Mais sont-ils sécuritaires? Voilà une question à laquelle je répondrai cette semaine à l'aide des connaissances actuelles sur le sujet.

Qu'est-ce qu'un substitut de sucre?

Aussi appelés édulcorants intenses, les substituts de sucre sont des substances possédant un goût sucré très intense (pouvoir sucrant), sans toutefois fournir de calories. Certains sont d'ailleurs tellement sucrés que je vous déconseille de les goûter tel quel! Ne contenant pas de glucides, les faux sucres ne font pas augmenter la glycémie, soit le taux de sucre dans le sang, comme le fait le sucre ordinaire. Ils sont donc intéressants pour les personnes souffrant de diabète ou celles qui désirent perdre du poids.

Principaux édulcorants permis au Canada:

  • Saccharine
  • Cyclamate
  • Aspartame
  • Acésulfame-F
  • Thaumatine
  • Sucralose

Dangereux, les substituts de sucre?

Peu importe les rumeurs que l'on peut entendre à ce sujet, il est important de savoir que Santé Canada est responsable d'approuver les substituts de sucre avant leur mise en marché. N'entre donc pas qui veut sur les tablettes et dans les aliments! Seuls ceux possédant suffisamment de preuves de leur innocuité reçoivent l'approbation.

Ne pas dépasser la dose journalière admissible

Les substituts de sucre sont tellement sucrés qu'on ne les utilise qu'en quantités minimes. Toutefois, certains d'entre eux pourraient avoir des effets indésirables à très fortes doses. C'est pourquoi on recommande de les consommer avec modération et sans dépasser la dose journalière admissible. De cette manière, les produits « diètes » contenant des faux sucres ne sont pas dangereux pour la santé.

Feu rouge : la saccharine et le cyclamate

Deux édulcorants obtiennent par contre un feu rouge : la saccharine et le cyclamate. En raison de leur potentiel cancérigène, leur utilisation dans les aliments est interdite au Canada. Pour une raison qui m'échappe, on peut toutefois les retrouver sur les tablettes des pharmacies...

Comment savoir quelle quantité je ne dois pas dépasser?

Un simple calcul selon votre poids corporel vous permettra de connaître la dose maximale quotidienne à ne pas dépasser!

Principaux édulcorants Doses journalières acceptables
Saccharine 5 mg/kg
Cyclamate 11 mg/kg
Aspartame 40 mg/kg
Acésulfame-F 15 mg/kg
Sucralose 9 mg/kg
  Source: Extenso

Il y a tout de même des exceptions...

Certains individus présentant des conditions médicales particulières doivent être très vigilants lorsqu'on parle de substituts de sucre.

Aspartame Personnes souffrant de phénylcétonurie
Acésulfame-K Personnes souffrant d'allergies aux sulfamides
Cyclamates et saccharine Femmes enceintes

Mon opinion... en conclusion!

Bien que l'innocuité des substituts de sucre soit très bien contrôlée par Santé Canada, ce n'est qu'avec les années que la communauté scientifique pourra déterminer leur impact négatif sur notre santé à long terme (le cas échéant). Alors, pourquoi ne pas laisser de côté tous ces fameux produits « légers » et apprécier chaque bouchée d'un aliment « régulier » composé d'ingrédients naturels? Si toutefois ces produits vous font du bien au moral, sachez simplement les consommer avec modération!

Vous aimerez aussi