Les collations pour bébés (6 à 12 mois)

Auteur
Ève Godin, nutritionniste

Le sucre dans l’alimentation des bambins : ce sujet suscite beaucoup de débats dans le monde de la nutrition. C’est que les conséquences peuvent être grandes pour la santé de nos bébés. Selon le guide Mieux Vivre avec notre enfant de l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ), on recommande d’éviter les aliments contenant du sucre ajouté chez les bébés de moins de 1 an.

Les légumes avant tout

Pourquoi? Avez-vous déjà vu un bébé grimacer après avoir goûté un aliment amer? Cette petite bouille est inoubliable. Et tout au contraire, le sourire s’éclaire immédiatement de contentement lorsqu’il goûte à un aliment sucré. C’est normal, nous sommes programmés pour aimer le goût sucré. C'est pourquoi il faut introduire d’autres types d’aliments aux bébés pour qu’ils développent leur goût et qu’ils ne préfèrent pas les plats sucrés aux autres types de plat. C’est pour cette raison aussi que l’on recommande d’introduire les légumes plutôt que les fruits en premier dans l’alimentation de bébé.

Visites en pharmacie

À la suite de mes visites à la pharmacie, j’ai pu constater que les produits en général offerts aux bébés de 6 à 12 mois sont des purées, des céréales et des desserts (biscuits, céréales soufflées, etc.). Je développerai donc cette chronique selon ces trois types de produits. Comme je ne suis pas un bébé, je ne vous donnerai pas mes préférences au niveau gustatif, mais je viserai plutôt à évaluer les bons et moins bons points côté nutrition.

Lire la liste des ingrédients

À titre indicatif, la lecture de la liste d’ingrédients demeure le meilleur moyen de vérifier si les produits renferment des sucres ajoutés. Sachez que les ingrédients apparaissent dans la liste selon leur importance dans le produit. Donc, si le sucre apparaît dans les premiers ingrédients, c’est qu’il y est présent dans une grande proportion.

Les conseils à retenir sont donc :

  • Évitez les produits qui renferment du sucre dans la liste d’ingrédients.
  • Sachez retrouver les mots suivants qui sont équivalents à du sucre : sucre inverti, sirop de maïs, sirop de canne, cassonade, miel, dextrose, maltose, fructose, sucrose, polymère de glucose et sirop.
     

Les purées

En général, les purées présentes sur les tablettes à la pharmacie sont faites à base de fruits ou de légumes et ne contiennent pas de sucres ajoutés (en plus des sucres déjà présents dans les fruits ou légumes). Les produits observés semblent de qualité et proposent des listes d’ingrédients courtes. Une liste qui ne contient que le fruit ou le légume annoncé est le meilleur moyen de vous assurer que le produit est sain. À noter que les prix sont élevés pour ces petits pots. L’option des purées maison est vraiment économique et, évidemment, vous pourrez les adapter au goût de votre bébé et également varier les saveurs.

À noter aussi cette nouvelle mode des sachets ou pochettes. Les saveurs sont originales, les pochettes très colorées et attrayantes… et les prix bien gonflés! Ça reste un très beau produit du marketing!

Une bonne note pour les produits de La mère poule. C’est une belle compagnie québécoise qui a su se démarquer avec les années. D’ailleurs, pour bien positionner leurs produits, ils ont fait appel à une nutritionniste-ambassadrice gourmande : Geneviève Nadeau.

Les produits en pochette Heinz Biologique ou Baby Gourmet sont jolis, mais chers.

Les céréales

Si on se fie à un article paru dans le Magazine Protégez-vous en février 2013, 50 % des céréales d’introduction (4 à 7 mois) analysées répondaient aux critères nutritionnels établis par le service de nutrition Extenso de l’Université de Montréal. Les critères étaient basés sur la présence de sucre et la teneur en fer. Toutefois, les résultats étaient beaucoup moins intéressants du côté des céréales de transition (8 à 24 mois) où seulement 12 % des céréales évaluées répondaient aux critères pour cette tranche d’âge.

Les desserts

Grosse faiblesse du côté des desserts où les choses se gâtent. L’offre n’est pas très grande de toute façon. On retrouve quelques biscuits pour poupons qui renferment tous du sucre. Ces aliments ne devraient pas être offerts aux bébés. Je suis également tombée sur un nouveau produit fait de céréales soufflées et encore là, le sucre faisait partie des premiers ingrédients.

De piètres exemples :

  • Biscuits Farley’s de Heinz
  • Baby mum-mum
  • Céréales soufflées Graduate Gerber de Nestlé

Le mot d’ordre demeure encore une fois de porter une attention toute particulière à la liste des ingrédients et également de passer un peu de temps à la cuisine pour préparer à votre enfant ce qu’il y a de meilleur pour sa santé!

Vous aimerez aussi

Commentaires