Les choix santé au restaurant

Auteur
Caroline Allen

Soit pour dépanner, se récompenser, célébrer un évènement, passer du temps entre collègues ou avec des proches, les sorties au restaurant sont nombreuses... elles représentent jusqu'à 30 % du budget alimentaire canadien. La famille moyenne visite un restaurant pas moins de 520 fois dans l'année. Bien entendu, tous les membres ne sont pas présents à chaque sortie : papa achète un muffin le matin, son ado mange à la cafétéria de l'école, maman et sa fille se font une crème glacée après  le retour de l'école, on se fait venir une pizza en famille le vendredi soir, bref, les occasions de « consommer à l'extérieur » sont nombreuses! Et raison de s'inquiéter, les frites et le café sont les choix les plus populaires (Statistique Canada, 2006).

Afin de maximiser l'expérience de restauration tout en minimisant l'impact sur votre santé et votre silhouette, prenez note des compromis qui suivent :

Chez l'asiatique

Évitez

  • les mets frits
  • les nouilles croustillantes
  • les rouleaux impériaux
  • le poulet général Tao avec panure

Choisissez

  • les nouilles pad-thaï ou les nouilles pad-sew
  • les rouleaux de printemps
  • les sautés de poulet, de viande, de poisson ou de fruits de mer.

À savoir

  • Remplacez la moitié des nouilles par des fèves germées pour une économie d'énergie : le pad-sew Thaï Express aura 300 calories plutôt que 550 calories!
  • Ajoutez une soupe won-ton ou miso si le coeur (et l'estomac!) vous en dit. La première offre à peine 150 calories tandis que la deuxième en a encore moins...
  • Contentez-vous d'un biscuit fortune en finale sucrée pour un maigre 30 calories avec en prime une pensée à emporter!

Au bistro français

Profitez de la gastronomie française, plus raisonnable au niveau des quantités. Malgré le fait que les portions soient bien dosées, les ingrédients font vite monter la facture énergétique.

Évitez

  • la crème et le beurre dans les sauces
  • le fromage sous toutes formes
  • le vin à table
  • la carte des desserts

Choisissez

  • les sauces tomatées ou claires (plutôt que crémeuses)
  • le fromage râpé ou parmesan au service (au lieu de commander les versions gratinées).

Au « ristorante » italiano

Un menu qui fait saliver... Mine d'or de saveurs, la carte italienne peut aussi être très riche en lipides. Quoiqu'il s'agisse surtout de bons gras comme l'huile d'olive et les poissons à chair rosée, il vaut mieux consommer avec caution.

Restreignez

  • l'utilisation de l'huile d'olive à table
  • le tiramisu. Partagez-le!

Choisissez

  • les pâtes en accompagnement plutôt qu'en plat principal.
  • considérez les poissons à chair blanche.
  • pour les dents sucrées, le biscotti trempé dans un latté écrémé comme dessert.

À savoir

  • Il est sage de prendre le pain bruschetta en entrée, si l'appétit vous guette : il contient grosso-modo 120 calories le moyen morceau, ce qui n'est pas si mal!
  • Le plat traditionnel de pâtes avec boulettes de viande est riche avec ses 700-800 calories. Optez plutôt pour le veau limone (citron) qui n'en a que la moitié.
  • Pour ce qui est d'une douceur : pensez au gelato (glace italienne) qui est moins calorique que la plupart des desserts (maximum 200 calories la demi-tasse).

Dans les restaurants rapides

Les géants du « fast-food » savent plaire à une clientèle pressée et avide de plaisir pour les papilles.
Leurs spécialités sont évidemment faibles en valeur nutritive et sources de calories vides. Heureusement, il existe des choix plus sensés

Évitez

  • les hambourgeois
  • les pizzas
  • les poutines
  • les crèmes glacées

Choisissez

  • la salade-repas
  • le wrap ou sandwich non grillé
  • la patate au four
  • le lait glacé.

À savoir

  • Méfiez-vous des patates frites qui feront pencher la balance calorique et sodique avec autant que 250 calories et 500 mg de sodium la petite barquette!
  • Autre à-côté digne de précautions : les cafés aromatisés à base de crème qui gagnent en popularité (demandez-les avec du lait pour alléger le breuvage...).
  • Consultez les guides de valeur nutritive de ces restos pour avoir le coeur net sur ce qui se trouve dans votre assiette (c'est vite fait et comment révélateur)!

Consultez les guides de nutrition soit sur place ou sur le site internet des établissements pour faire de meilleurs choix.

À la brasserie

En plus d'être un point de rencontre pour prendre un verre, ces endroits permettent aussi de partager des bouchées. Malheureusement, il s'agit souvent d'une cuisine simple, très salée et particulièrement grasse. Pour casser la croûte sans trop d'excès, misez de préférence sur les entrées froides.

Évitez

  • le steak-frites
  • la choucroute avec saucisses
  • les nachos

Ces choix populaires sont ambitieux au niveau des calories, mais pauvres en nutriments.

Choisissez

  • le bruschetta
  • le cocktail de crevettes
  • l'assiette de fruits et fromages

Bonne chance dans l'exploration des options de restauration. Soyez prévoyant : songez à la sélection du menu avant d'arriver sur place, pour ne pas être pris au dépourvu, pour évitez de vous laisser séduire, et bien vous en tirer! Retenez toutefois qu'il n'y a pas de mal à se gâter de temps en temps...

À savoir

  • Amateurs de « fish-et-chips » vous abstenir : une entrée de ce type offre souvent plus de la moitié des calories recommandées dans une journée.
  • Sachez que la teneur en calorie grimpe en fonction du pourcentage d'alcool (ainsi, les spiritueux et les bières fortes sont donc plus denses en énergie).
  • Certains endroits ajouteront des alternatives pour leurs clients consciencieux, comme des assiettes de crudités et trempettes ou fruits et fromages.

Vous aimerez aussi

Commentaires