Les antioxydants en 9 couleurs

Auteur
Julie Aubé

Le sujet des antioxydants a été abordé à toutes les sauces ces dernières années. Ils ont été associés à mille et un bienfaits; les aliments qui en contiennent ont été considérés comme aliments miracles, secret de la longévité ou promesse de santé.

Sans être ni miraculeux ni gage de santé, les antioxydants sont des alliés à une saine alimentation. Les aliments qui en contiennent naturellement sont souvent colorés et savoureux. Parce qu'ils sont variés et qu'ils ont bon goût, on a tout à gagner à leur faire une place au menu!

1. Tout bleu

Petit fruit d'ici si joli et délicieux, le bleuet a une autre corde à son arc, soit de figurer parmi les aliments les plus riches en antioxydants. Une raison de plus de les mettre au menu encore plus souvent!

2. On mange du orange

Courges d'hiver, carottes, mangues et patates douces ont en commun leur riche couleur orangée. Cette coloration indique une teneur intéressante en caroténoïdes, des composés favorables à la vision et à la prévention de certaines maladies.

La mangue, délicieux fruit exotique, est idéale à savourer durant l'hiver pendant que ce n'est pas la saison des fruits locaux. Les légumes comme la courge, les carottes et les patates douces sont exquis en potage ou en mijoté, des mets réconfortants fort appréciés lors de froides journées d'hiver.

3. Rouge d'ici et d'ailleurs

On parle souvent des petits fruits colorés comme étant des champions des antioxydants. Il est vrai que les fraises, framboises, cerises et canneberges sont non seulement jolies, colorées et exquises, mais également riches en anthocyanines.

Outre ces petits fruits d'ici bien connus, quelques autres petits fruits québécois figurent parmi les champions quant à leur teneur en antioxydants : cassis, chicoutai, argousier, sureau, etc. Ces derniers sont un peu plus difficiles à se procurer frais, mais on peut en trouver sous forme de coulis ou de tartinade, par exemple.

On gagne à profiter de la saison d'abondance des petites baies d'ici pour en faire provision en en congelant pour la saison froide. Durant l'hiver, on peut aussi mettre au menu des fruits d'ailleurs qui ne donnent pas leur place quant à leur teneur en antioxydants. Pensons à la grenade, par exemple. Ce fruit à l'écorce dure est rempli de petites graines rouge vif, au goût à la fois sucré et agréablement acidulé.

On peut les utiliser autant dans une salade de verdures ou de légumineuses, que côté sucré, en pâtisserie ou en jolie et croquante décoration de crêpes ou de pains dorés.

D'autres petits fruits colorés (ex. : goji, açai...) ont une teneur importante en antioxydants. Sans être aussi miraculeux qu'on le clame parfois dans certaines publicités, ils mettent de la variété au menu tout en étant jolis et parfumés. De nombreux produits en contiennent (ex. : jus, pains, biscuits...).

4. N'oublions pas le blanc

Oignon, poireau et ail font partie de la famille des alliacées, laquelle renferme des composés pouvant contribuer à la prévention de certains types de cancer. Voilà qui est intéressant pour des ingrédients aussi communs que l'oignon et l'ail! Qui pourrait se passer de leurs parfums en cuisine? Et que dire d'un bon potage aux poireaux!

5. L'assiette en vert

En plus d'être savoureux et riches en plusieurs vitamines, les légumes verts (ex. : épinards, bette à carde, pois, brocolis...) renferment de la lutéine, un composé qui pourrait, entre autres, contribuer à la prévention de problèmes de vision reliés au vieillissement.

6. Noir... Cacao

Au grand plaisir des gourmands, le cacao est riche en antioxydants. C'est pourquoi on dit que le chocolat noir (ayant un pourcentage de cacao plus élevé) renferme davantage d'antioxydants que le chocolat au lait. Un bonheur à renouveler, en savourant pleinement des portions raisonnables.

7. Jaune curcuma

Le curcuma est une épice à découvrir pour son bon goût et la couleur remarquable qu'elle procure aux plats. Des études chez l'animal tendent à lui associer un rôle préventif entre autres pour certains types de cancers. En attendant plus de résultats chez l'homme, le curcuma est à adopter en cuisine pour colorer et parfumer sauces, trempettes, marinades, riz, curry et autres délices.

8. Rouge et blanc : le vin

Le vin rouge, en plus de si bien accompagner nos plats, est reconnu pour avoir des bienfaits reliés à sa teneur en polyphénols. Le vin blanc n'est pas en reste, renfermant lui aussi certains types de polyphénols. Cela dit, si un verre de vin à l'apéro ou en mangeant concorde avec de saines habitudes alimentaires, on s'en tient aux portions recommandées pour ne bénéficier que des atouts et du plaisir associés au bon vin!

9. Noir et vert : le thé

La plupart des gens pensent que le thé vert est plus riche en antioxydants que le thé noir. Bien que ce ne soit pas systématiquement vrai (il existe des exceptions), c'est généralement le cas. En plus de la couleur du thé, plusieurs autres facteurs peuvent influencer la teneur en antioxydants d'une tasse de thé, tels que le terroir d'origine du thé, la durée d'infusion, la température d'infusion, la méthode de conservation des feuilles de thé, etc. On gagne à choisir un thé qui nous plait au goût, puis de s'informer sur les méthodes de préparation optimales de ce type de thé.

Vous aimerez aussi

Commentaires