Acheter ses fruits et légumes auprès d'un producteur : une formule gagnante!

Auteur
Julie Aubé

À l'aube de la saison d'abondance des produits d'ici, des inscriptions aux paniers d'agriculture soutenue par la communauté, du jardinage, des activités d'autocueillette et de l'ouverture des marchés de quartiers, fermiers ou saisonniers, il est intéressant de s'attarder aux différents avantages que peuvent comporter ces circuits courts de distribution de fruits et légumes.

Qu'est-ce qu'un circuit court?

La définition de circuit court proposée par le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation réfère à un circuit de commercialisation qui comporte au plus un seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur. On peut penser à la vente :

- aux consommateurs à la ferme
- via des réseaux d'agriculture soutenus par la communauté
- via des marchés de producteurs
- dans des kiosques urbains
- par l'autocueillette
- etc.

Les circuits courts restent relativement marginaux si on compare à l'ensemble des achats alimentaires effectués à travers la province. Or, force est de constater qu'ils connaissent une popularité grandissante. Et ce surtout quand la belle saison d'abondance des produits frais d'ici bat son plein.


Faire les courses au marché, une activité plus qu'une tâche

Les marchés publics sont intéressants à de multiples égards : en plus de donner accès à une variété et à une quantité de légumes et de fruits variés, ils sont très souvent caractérisés par une ambiance conviviale unique, qui facilite les contacts humains, notamment les liens entre les producteurs et les consommateurs. Pour plusieurs, aller faire des courses au marché est beaucoup plus qu'une simple tâche, c'est une activité en soi!


Que diriez-vous d'avoir un fermier de famille?

Connue pour ses « paniers biologiques », l'Agriculture soutenue par la communauté (ASC) a été propulsée à l'origine par Équiterre. Elle met en relation directe des agriculteurs locaux et des consommateurs, qui achètent à l'avance une part des récoltes qu'ils recevront tout au long de la belle saison, généralement sous forme de paniers hebdomadaires. D'autres formules de paniers de légumes existent en dehors du réseau coordonné par Équiterre (ex. : Fermes Lufa, marchés virtuels...)

Circuits courts et consommation responsable

En plus de raccourcir la distance et les transactions de la terre à la table et de favoriser les achats locaux et régionaux, les circuits courts offrent différentes possibilités aux agriculteurs, tel un contact privilégié avec leur clientèle, une meilleure valorisation de certains produits et une marge bénéficiaire plus élevée pour de petits producteurs.

Il s'agit également d'une vitrine pour les produits locaux et saisonniers, d'un outil de développement rural, mais aussi de vitalité pour les villes et les quartiers. Aussi, il est plus facile pour le consommateur qui achète en circuit court de retracer le parcours des produits qu'il achète et de s'informer sur les différentes facettes de leur production, de la transformation et du transport des aliments afin de faire un choix éclairé.

Circuits courts et saines habitudes alimentaires

Certaines études ont tracé des liens entre les circuits courts et les saines habitudes alimentaires. De façon générale, les principaux éléments qui en ressortent sont le bon goût des légumes, leur fraîcheur et le plaisir associés à leur consommation.

Le bon goût incite à la consommation

En effet, un plaisir accru à consommer des légumes frais et savoureux obtenus par le biais des circuits courts peut favoriser la consommation de légumes... ce qui est un avantage, considérant qu'au Québec, les adultes ne rejoignent pas les recommandations canadiennes de consommation quotidienne de fruits et de légumes.

Faciles à acquérir

De plus, les circuits courts peuvent rapprocher les producteurs du domicile des consommateurs, augmentant l'accès aux produits (pensons à un marché de quartier, à un point de chute de panier de légumes...). Puis, une fois les légumes à la maison, une plus grande accessibilité au domicile peut également influencer à la hausse leur consommation... d'autant plus s'ils sont particulièrement frais et savoureux!

Pour une plus grande variété, pour de plus belles découvertes

Par ailleurs, les circuits courts ont le potentiel d'exposer les consommateurs à une large variété de légumes, selon les saisons, les récoltes, les productions des cultivateurs, etc. Effectuer l'achat de légumes via les circuits courts permet souvent de faire des découvertes. Cette diversité peut être associée aux saines habitudes alimentaires puisque la variété est un concept à la base même d'une alimentation équilibrée.

Cuisiner maison

Quand on reçoit un panier de son fermier, ça fait beaucoup de légumes d'un coup. Il en est de même quand on se laisse tenter par les grands formats de paniers de légumes offerts dans les marchés publics. Si l'accessibilité et la diversité d'une grande quantité de légumes frais à domicile sont tout à fait positives pour les habitudes alimentaires, cela entraîne toutefois le besoin de transformer et de cuisiner ces légumes.

Ainsi, l'achat de légumes par le biais d'un circuit court peut vraisemblablement amener les consommateurs à cuisiner davantage à la maison à partir d'ingrédients de base, ce qui n'est pas sans avoir d'impacts positifs sur les saines habitudes de vie.

À cet égard, les circuits courts comme les marchés publics ou les points de chute de paniers donnent généralement un accès direct aux producteurs, qui connaissent très bien leurs produits, et sont à même de bien conseiller les acheteurs en donnant par exemple des idées de recettes ou des trucs de conservation. Souvent, une précieuse relation de confiance peut s'installer entre consommateurs et producteurs.

Les circuits courts peuvent aussi avoir un potentiel d'éducation alimentaire en raison des visites à la ferme souvent offertes par les fermiers de famille. Des activités familiales à la fois amusantes et éducatives!

Profitez bien de ce début de saison d'abondance des produits d'ici!

Vous aimerez aussi

Commentaires