10 erreurs qui nous font prendre du poids pendant les fêtes

La période des fêtes est définitivement la plus dangereuse en termes de tentation… et de prise de poids! Les invitations affluent, les repas sont copieux et l’alcool coule à flots. Un cocktail dangereux pour toutes celles qui sont au régime ou qui désirent maintenir leur poids santé. Voici 10 erreurs que l’on commet pendant le temps des fêtes, et qui nous font prendre en moyenne entre 2 à 3 kilos chaque année.

1. Tourner autour du buffet

Le buffet est bien souvent très attrayant. Il devient très facile de piger dans une assiette puis dans une autre. Question de résister à la tentation de vider le plateau de fromages, un conseil : éloignez-vous de cette table des péchés. Allez jouer avec les enfants, faites la vaisselle, bref, érigez-vous un périmètre de sécurité, et respectez-le!

2. Avoir le coude léger

Noël, c’est la période de l’année où l’on peut prendre un café Baileys au réveil, ouvrir des bouteilles au dîner, et accumuler les coupes de champagne en soirée. Vous l’aurez deviné (ou plutôt observé), l’alcool fait prendre du poids! Un truc : pour chaque consommation, buvez un verre d’eau. Rappelez-vous que boire le ventre vide stimule l’appétit. Évitez les alcools forts tels que le whisky. Ils contiennent beaucoup de calories. Optez plutôt pour du champagne ou du cidre. Si la force est avec vous, limitez l’apéro à un cocktail, et le repas à deux coupes de vin.

3. Sauter des repas

Ne pas manger de la journée ne vous donne pas un accès illimité au repas de la soirée. Ce serait vraiment bien, mais ce n’est malheureusement pas le cas! Jeûner risque plutôt de déstabiliser votre organisme et d’augmenter les chances que vous vous empiffriez le soir venu. De plus, le corps se met en mode de survie, et déclenche ainsi un ralentissement du métabolisme. Résultat : vous risquez de manger plus et d’accumuler encore plus de calories que si vous n’aviez pas jeûné. Optez plutôt pour trois repas équilibrés et une collation protéinée entre les repas. De cette façon, vos hôtes ne vous confondront pas avec Obélix lors du souper!

4. Manger du pain

Pendant le temps des fêtes, ça ne rate jamais, il y a toujours des corbeilles à pain avec du beurre. En plus de vous couper l’appétit, le pain est très calorique. Faites passer.

5.  Napper tout de sauce

Vinaigrette, sauce brune, rouge, hollandaise, au fromage, bref, elles sont toutes à consommer avec modération. Si c’est possible, demandez à ce qu’on les serve séparément, vous pourrez ainsi contrôler la quantité dans votre assiette.

6. Se servir plusieurs fois

Pendant le temps des fêtes, on se permet bien souvent de se resservir plusieurs fois. Erreur. La règle : on se sert bien, mais une seule fois. Ça ne veut pas dire de manger comme un oiseau, mais plutôt de manger à sa faim. Goûtez à tout ce qui vous plaît, mais optez pour de petites portions. C’est d’ailleurs la meilleure façon de ne pas se sentir comme une boulette de viande en sortant de table.

7. Manger trop de desserts

Ce n’est pas une surprise pour personne : les desserts contiennent beaucoup de calories. Malheureusement, ils ont plus fière allure dans l’assiette qu’autour de votre taille, mais attention, se priver ne ferait qu’empirer la situation. La solution : choisir les quelques desserts qui vous « appellent », et ne prendre qu’un petit morceau de chacun.

8. Accepter tout ce que l’on vous propose

L’erreur à ne pas commettre : piger dans toutes les assiettes qui vous passent sous le nez! Demandez-vous si vous en avez vraiment envie, et ne cédez pas à la pression et aux phrases du type « Allez! C’est pas le temps de se priver… Goûtes-y donc! ». Sur le banc des accusés : les bouchées. Elles sont petites, jolies, mais loin d’être inoffensives. N’en abusez pas, elles sont bien souvent trop grasses et trop salées. Rappelez-vous que chaque petite bouchée d'hors-d'œuvre fournit en moyenne 80 calories. Ça fait pas mal quand on en est à la cinquième…

9. Remplir son assiette au pif

Au moment de vous servir, rappelez-vous que la portion de légumes doit être celle qui est la plus généreuse. Diminuez votre portion de glucides, et pour ce qui est de votre portion de protéines, elle doit être de la taille de la paume de votre main. Enfin, assurez-vous de pouvoir voir le fond de votre assiette sous les aliments, l’objectif n’est pas d’ériger des montagnes…

10. Se priver

Contrôler nos repas ne veut pas dire se priver. Vous faire violence en refusant de goûter à la bonne bûche de Noël faite par votre maman ne vous aidera pas à long terme, et disons-le, vous fera passer un triste temps des fêtes. Optez plutôt pour ce que vous avez le plus le goût de manger, sélectionnez vos coups de cœur, et prenez le temps de les déguster, une bouchée à la fois.

Sabrina Hammoum, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires