10 astuces pour bien manger sur le pouce

Auteur
Julie Aubé

Lorsque manger au restaurant rime avec occasion spéciale et que les repas sur le pouce sont rares, il faut savoir se faire plaisir. Mais quand les repas à la foire alimentaire, au restaurant, à la commande à l'auto ou autre comptoir d'alimentation sur le pouce se font réguliers (voire quotidiens), il devient particulièrement intéressant d'avoir les astuces suivantes en tête.

5 astuces «habitudes»

1. N'attendez pas d'avoir trop faim

Quelques kilomètres de plus avant de s'arrêter pour manger ? Rester un peu plus longtemps devant l'écran pour avancer un dossier avant de descendre manger ? De bons plans pour être affamé quand vient le temps de commander son repas.

On gagne à ne pas trop repousser la pause-repas pour éviter d'avoir les yeux plus grands que la panse. On peut aussi prévoir une collation (un fruit, quelques noix ou un petit yogourt) si on arrive systématiquement affamé à l'heure du repas.

2. Mangez lentement, écoutez votre faim

Quand on mange sur le pouce au restaurant ou dans un comptoir alimentaire, les portions sont la plupart du temps généreuses. Saviez-vous que plus on a une grosse portion devant soi, plus on a tendance à manger? Nombreux sont ceux qui ont grandi au son des « finis ton assiette si tu veux ton dessert ». Conditionnés à vider nos assiettes, on risque de manger trop par rapport à nos besoins lorsque la portion servie est généreuse.

Un phénomène semblable peut survenir lorsqu'on est attablé devant un plat servi dans une assiette de grande taille; c'est comme si, inconsciemment, on évaluait la grosseur de la portion proportionnellement à la grandeur de l'assiette, ayant ainsi l'impression que la portion est plus petite qu'elle l'est en réalité.

Pour éviter d'accumuler les calories en trop et de se sentir lourd après le repas, on mange un peu plus lentement, on savoure chaque bouchée, on porte attention à ses signaux de faim et de satiété et on n'hésite pas à ne pas finir son assiette.
Vous n'aimez pas gaspiller? Dans la plupart des restaurants et comptoirs sur le pouce, on peut apporter ce qu'il nous reste et avoir un lunch pour le lendemain ou une collation pour plus tard dans la journée.

3. Questionnez les offres promotionnelles

Attention aux promotions du type « pour quelques sous de plus obtenez de plus grands formats ». Les aliments concernés par ces promotions sont souvent les accompagnements ou les boissons, soit des aliments qui peuvent rapidement faire augmenter l'apport calorique de notre repas sur le pouce. Dans le même ordre d'idée, certains restos offrent des trios ou des tables d'hôte incluant entrée, plat, dessert et boisson.

Questionnez-vous à savoir si vous avez vraiment faim pour toute cette nourriture. Quand on a passé plusieurs heures sur la route ou assis devant l'ordinateur, les trios et les tables d'hôte sont bien souvent trop copieux par rapport à ce dont on a réellement besoin. L'idée est de commander selon son appétit plutôt qu'en fonction du rapport quantité-prix!

4. Renseignez-vous

Demandez des précisions sur le menu! Quels sont les accompagnements pour le plat de porc? Les crevettes sont-elles panées dans ce riz chinois? De quelle façon le poulet est-il cuit? Au four, grillé, rôti, frit? Poser la question prend un instant et permet d'éviter les surprises dans son assiette.

5. Partagez les plaisirs

Vous avez envie d'un bon dessert? Pourquoi pas! Les aliments-gâteries font aussi partie d'une saine alimentation, lorsqu'on les consomme à l'occasion et en quantité raisonnable. Un bon truc est de les partager avec les collègues et amis. Quelques bouchées suffisent souvent à satisfaire notre dent sucrée sans s'être privé.

5 astuces «choix»

1. Pour commencer

Avant le repas, les soupes aux légumes ou minestrones peuvent être un choix d'entrée intéressant, ainsi que les salades (on demande la vinaigrette à côté pour éviter qu'elles baignent dans la sauce). Pigez raisonnablement dans le panier de pain.

2. Quiches et sandwichs

À la sandwicherie, on a généralement l'option de choisir un sandwich fait avec du pain de grains entiers, qui fournira entre autres des fibres alimentaires. Privilégiez plus souvent les garnitures de viandes grillées aux charcuteries (pour limiter le sel et les additifs). Pour les quiches et feuilletés, gardez en tête que croûtes et pâtées feuilletées fournissent une quantité importante de matières grasses et de calories.

3. Des à-côtés qui valent souvent la peine

Quand vous mangez régulièrement sur le pouce, demandez à remplacer les frites par une salade, une pomme de terre au four ou des légumes. La plupart du temps, il est possible de faire des substitutions dans les accompagnements, informez-vous!

4. Êtes-vous du genre extra-sauce?

Il est bon d'avoir en tête que les sauces type barbecue, tartare, crème sure ou mayonnaises parfumées apportent des calories supplémentaires au repas.

5. À boire

Les trios et tables d'hôte incluent souvent un choix de boisson. Les boissons gazeuses sont des calories vides qui s'ajoutent à celles du repas. Optez pour de l'eau, du jus de légumes, du jus de fruit 100 % pur ou du lait. Vous pouvez aussi opter pour un thé ou un café, mais attention : certains cafés spécialisés et cappuccinos glacés peuvent devenir riches en gras et/ou en sucre lorsqu'ils contiennent des sirops et/ou de la crème fouettée.

Vous aimerez aussi

Commentaires