Gare aux pièges caloriques des Fêtes

Bien qu'on dise que ça n'arrive « rien qu'une fois par année », dès le début décembre, les repas des Fêtes s'enchainent, que ce soit entre collègues, chez mamie ou dans la belle-famille. Ce qui explique souvent d'où proviennent ces quelques kilos en trop au retour au bureau. Voici quelques trucs pour éviter d'avoir à vous déboutonner le pantalon.

Avant-match

Au lieu de vous rendre à votre souper des Fêtes le ventre vide, il est nettement plus judicieux de manger une petite collation avant, comme un yogourt, un fruit ou quelques noix non salées. Vous arriverez moins affamé et aurez donc moins tendance à engloutir tout ce qui vous tombe sous la main (petits fours, noix salées, plateaux de fromages)...

Évidemment, les hors-d'oeuvres rimant avec pâte feuilletée, charcuteries et fromages gras, sont plus riches que les autres, sans oublier leur teneur élevée en sodium. Des options à base de légumes, de yogourt ou de fromages plus faibles en gras sont tout aussi appétissantes, en plus de laisser de la place pour le délicieux repas qui suivra.

Passons à table

Si les plats de viande et en sauce volent la vedette des tablées des Fêtes, les légumes demeurent vos partenaires de jeux indispensables pour alléger la partie. Riches en eau et en fibres, ils sont des alliés de taille pour rassasier plus rapidement et plus longtemps.

Laissez-les donc occuper la majeure partie de votre assiette tout en laissant tout juste assez de place pour les plats réconfortants de grand-maman. Et au dessert, une demi-portion de vos douceurs préférées suffira sans doute à vous sucrer le bec.

Pédale douce sur l'alcool

De l'apéro aux digestifs, les consommations coulent à flot pendant les soupers des Fêtes. Au bout du compte, cela peut facilement faire grimper les calories de vos repas.

Voici la teneur en calories de quelques boissons alcoolisées :

Bière régulière (5%) - 1 bouteille (341 ml) : 140 calories
Bière légère (4%) - 1 bouteille (341 ml) - 100 calories
Bière ultra légère (3%) - 1 bouteille (341 ml) - 67 calories
Bière sans alcool (0,5 %) - 1 bouteille (341 ml) - 60 à 85 calories
Boisson de type Smirnoff Ice - 1 bouteille (341 ml) - 300 calories
Vin blanc et rouge sec - 1 verre (150 ml) - 108 calories
Champagne - 1 verre (150 ml) - 120 calories
Rhum, vodka, whisky - 1 once et demie (45 ml) - 98 calories
Crème de menthe, café, chocolat... - 1 once et demie (45 ml) - 120 à 160 calories

Source : Fichier canadien des éléments nutritifs de Santé Canada

Dans le cas des spiritueux, les boissons gazeuses ou les jus ajouteront une centaine de calories par tasse (250 ml) à vos coquetels préférés. Aussi, avec quelques verres« dans le nez », cela altère souvent le jugement. C'est-à-dire que vous vous laisserez peut-être davantage tenter par une deuxième assiette, une autre tranche de bûche et un autre café alcoolisé avant de rentrer.

Tout au long de la soirée, le mieux est d'alterner vos consommations alcoolisées avec un grand verre d'eau gazéifiée ou non. Vous resterez bien hydratées, diminuerez de moitié votre consommation d'alcool et aurez sans doute moins « mal au coco » le lendemain.

Et ouste, dehors!

Après le repas, rien de tel qu'un peu de bougeotte pour s'oxygéner et mieux digérer. Une marche en famille, jouer dans la neige avec les tout-petits ou encore giguer avec la parenté, toutes les options sont bonnes pour demeurer actif pendant le temps des Fêtes!

Catherine Lefebvre, nutritionniste

Vous aimerez aussi

Commentaires