Quoi porter en temps de canicule?

Pendant tout l’hiver, on attend avec impatience la venue des beaux jours et de la chaleur, et une fois qu’ils sont là, on ne peut s’empêcher de se plaindre parce qu’on étouffe. Enfin, pas tout le temps, évidemment, mais il faut bien avouer que les périodes de canicule que l’on connaît au Québec ne sont pas particulièrement agréables. Heureusement, il existe quelques moyens de diminuer la sensation de chaleur extrême liée à ces épisodes. Et le plus facile de ces moyens consiste à s’habiller adéquatement. Voici quelques petits trucs à mettre en pratique.

Les bons gestes

Globalement, les vêtements à privilégier en cas de canicule doivent :

  • Être de couleur claire : pastel, blancs, beiges, etc.;
  • Laisser respirer la peau, donc en fibres naturelles : lin, coton, chanvre, soie, etc.;
  • Avoir des coupes fluides, aériennes et souples;
  • Être longs et couvrir les bras et les jambes, si possible, pour que le soleil ne tape pas trop fort (non, non, une blouse blanche fluide à manches mi-longues ne vous donnera pas plus chaud qu’une camisole serrée.).

À éviter

De plus, il y a des petits détails dont il faut tenir compte. On évite donc les vêtements :

  • Trop serrés ou près du corps, parce qu’ils pourraient causer encore plus de transpiration;
  • De couleur foncée, parce qu’ils absorbent les rayons du soleil;
  • En matière synthétique.

Et au bureau?

Il y a généralement un code vestimentaire au bureau. En vous inspirant des conseils ci-dessus, vous devriez trouver comment vous vêtir pour le travail. Il y a tout de même quelques faux pas à éviter absolument :

  • Les jupes et les shorts très courts : on privilégie les jupes au genou et les bermudas ou pantalons trois quarts.
  • Les camisoles à bretelles spaghetti, sauf si l'on a aussi un petit veston léger.
  • Les chandails trop décolletés ou qui découvrent trop de peau.
  • Les robes soleil, « gougounes », casquettes, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à un look de plage.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires