Les chandails de laine, ça pique! Pourquoi?

L’hiver, c’est la saison du cocooning, des doudous et des gros chandails. Avec le temps froid qui persiste, on n’a qu’une envie : enfiler notre plus gros chandail de laine et hiberner jusqu’au printemps. Mais qui dit laine dit « ça pique! ». Mais pourquoi? Qu’est-ce qui fait que la laine pique autant?

La réponse est toute simple. Comme de petites aiguilles, ce sont les extrémités des fibres de laine qui frottent sur la peau et qui en titillent les terminaisons nerveuses. Plus on gratte, plus le corps relâche des histamines, avec comme résultat une réponse allergique qui cause de l’inflammation et des démangeaisons. Pas de quoi donner envie d’en porter!

Est-ce que toutes les variétés de laines piquent?

Évidemment, ça dépend de notre degré de sensibilité, mais c’est surtout le diamètre des fibres qui détermine le niveau de gratouilles qu’elles infligeront. Le diamètre des fibres est calculé en microns (ou micromètres). Un millimètre équivaut à 1000 microns. À titre d’exemple, un cheveu fait 100 microns de diamètre. En ce qui a trait à la laine, c’est celle du mouton qui a le plus gros diamètre de toutes les variétés, avec une moyenne de 30 microns (qui peut aller jusqu’à 80 microns). C’est donc la laine qui pique le plus.

En comparaison, la laine mérinos a un diamètre qui varie autour de 20 microns, environ, et celle de l’alpaga (un camélidé comme le lama) varie de 16 à 25 microns. Suivent le cachemire (12 à 15 microns) et l’angora (11 à 15 microns) qui sont donc les laines les moins « piquantes ». Plus on réduit en nombre de microns, plus la laine est fine et effleure la peau, au lieu de la piquer comme une aiguille.

Évidemment, on n’a pas toutes les moyens d’acheter du cachemire. Voici donc un truc pour adoucir nos chandails de laine.

Truc pour adoucir un chandail de laine

  • Plongez le chandail dans une bassine d’eau tiède à laquelle vous aurez ajouté un bouchon de revitalisant pour les cheveux (sans silicone).

  • Laissez baigner 15 minutes.

  • Sortez le chandail de l’eau et essorez-le dans une serviette.

  • Laissez sécher à plat. Ne le tordez surtout pas! Ça abîmerait les fibres, faisant « feutrer » (et rapetisser) le chandail.

Les fibres de laine sont comme des cheveux. Le revitalisant assouplit les fibres, rendant le vêtement moins piquant, et donc plus agréable à porter. On recommence le traitement dès que la laine recommence à piquer.

Entretien de la laine

Contrairement à la croyance populaire, les vêtements de laine se lavent très bien à la main et même à la machine (au cycle délicat!). Lavez le vêtement à l’eau froide, seul dans un grand volume d’eau avec un savon doux ou même du shampoing (pensez cheveux!).

L’important est d’éviter la chaleur et la friction avec d’autres vêtements. Pour essorer, mettez le vêtement à plat sur une serviette, faites-en un rouleau pour absorber l’eau, puis laissez sécher à plat. Ne tordez pas et ne suspendez surtout pas le vêtement sur un cintre. Vous risqueriez de le déformer.

Laver la laine… sans eau!

Si vous avez porté votre chandail quelques fois et désirez le laver facilement (et sans eau!), il suffit de le laisser dormir toute une nuit dans un sac de plastique au congélateur. Non, le froid n’enlève pas les taches, mais ça élimine les bactéries!

Cindy Laverdière, rédactrice Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires