Choisir le bon soutien-gorge

Souvent, lorsqu'on magasine pour trouver des soutiens-gorge, on ne se pose pas beaucoup de questions. Pourtant, nombreuses sont les femmes qui ne choisissent pas le type ou la taille de soutien-gorge qui leur convient le mieux. Voici quelques conseils pour vous aider à faire les bons choix en matière de dessous!

La bonne taille

Il semble qu'une majorité de femmes ne connaissent pas leur taille de soutien-gorge. En effet, on a tendance à croire qu'on a un bonnet plus petit et un tour de poitrine plus grand qu'en réalité. Ainsi, plusieurs choisiront par exemple des soutiens-gorge de taille 34B alors qu'elles devraient en fait porter du 32C! Il convient donc de vérifier votre taille avant votre prochain achat.

Le calcul

Pour calculer la taille de votre soutien-gorge, vous aurez besoin d'un ruban à mesurer souple.

  • Commencez par mesurer votre tour de poitrine par-dessus vos seins, à l'endroit où ils sont les plus proéminents. Notez le résultat, en pouces.
  • Mesurez ensuite votre tour de poitrine, juste sous vos seins (de façon à ce qu'ils ne soient pas compris dans la mesure). Notez le résultat, en pouces. Cette mesure correspond à votre tour de poitrine, donc au nombre (34, 36, 38, 40, etc.) qu'on retrouve dans la taille du soutien-gorge.
  • Pour déterminer la taille du bonnet (A, B, C, etc.), prenez la première mesure, c'est-à-dire le plus grand des deux nombres, et soustrayez-y la deuxième mesure. Si la différence est de 1, vous portez du A, si celle est de 2, vous portez du B, etc.
  • Une femme dont le tour de poitrine à l'endroit où celle-ci est la plus généreuse serait de 42 pouces, et dont le tour de poitrine sous les seins serait de 38 cm porterait donc du 38D.
  • Il se peut que vous arriviez à un nombre impair en mesurant votre tour de poitrine. Si c'est le cas, arrondissez à la taille de soutien-gorge au-dessous et choisissez la broche la plus à l'extérieur. C'est pour ce genre de situation que les soutiens-gorge présentent souvent trois niveaux de broches pour l'ajustement.
  • Notez que votre tour de poitrine et le galbe de vos seins évolueront avec le temps. Il est important de reprendre ses mesures régulièrement. Ce n'est pas parce que vous portiez du 32B il y a 10 ans que c'est encore le cas, et ce, même si vous n'avez pas engraissé ou maigri significativement.
  • Finalement, si cette méthode est un bon indicateur, elle n'est pas infaillible non plus! Puisque chaque modèle est différent, il faut essayer le sous-vêtement avant de l'acheter. Lors de l'essayage, on veille à ajuster les bretelles pour être capable de glisser un doigt dessous, sans plus, et on s'assure que nos seins sont complètement dans le bonnet.

Les petits détails

  • Lors de la séance de magasinage, ne portez pas un chandail ample. On recommande d'opter pour un haut assez moulant et décolleté, qui permettra de voir si le soutien-gorge paraîtra bien même dans les situations « extrêmes ».
  • Les bandes du tour de poitrine ne doivent pas former un angle, ni entrer dans la peau. Elles doivent être droites et bien tendues, mais pas trop serrées. L'attache doit rester en place au milieu du dos.
  • Les armatures doivent procurer un soutien optimal sans douleur. Les bretelles, de leur côté, ne devraient pas irriter la peau des épaules, ni même s'y enfoncer légèrement.
  • Lorsqu'on bouge, qu'on saute ou qu'on se penche vers l'avant, nos seins ne devraient pas bouger, mais rester tranquillement dans les bonnets et les bretelles ne devraient pas glisser.
  • Du côté de la confection, on vérifie que le tissu est souple, résistant et confortable, que les agrafes sont solidement cousues et que les coutures sont assez subtiles pour ne pas irriter la peau, mais néanmoins très solides.

La durée de vie du soutien-gorge

Notez que vous devriez renouveler votre stock de soutiens-gorge au moins une fois par année. En effet, même lorsqu'on les choisit de très bonne qualité et qu'on les lave à la main avec un savon doux, la durée de vie des soutiens-gorge n'est pas infinie. Dès que vous constatez qu'il devient moins confortable, ou que les bandes et les bretelles se relâchent, c'est un signe qu'il faut planifier une petite séance de magasinage!

On demande conseil!

Si vous achetez vos soutiens-gorge dans un magasin spécialisé, sachez que les vendeuses y sont généralement très bien formées pour vous aider à choisir. N'hésitez pas à profiter de leur expertise! Même dans les magasins à grande surface tel que La Baie ou Simons, on trouve souvent des conseillères qui pourront vous aider.

C'est le meilleur moyen d'être certaine de faire le bon choix. C'est d'autant plus important de faire un bon choix que les soutiens-gorge ne sont souvent pas échangeables dans les boutiques, tout comme les autres articles de lingerie... Pourquoi s'en priver?

Jeanne Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi