Cheveux sous attaque

Vous les croyiez peut-être en sécurité. L'hiver, vous les protégez avec une tuque, l'été avec un chapeau. Pourtant, vos cheveux ne sont pas à l'abri des multiples agresseurs extérieurs. Pollution, chlore, soleil, sable, sel, usage quotidien de produits coiffants. Tout comme votre peau, ils ont besoin d'être nourris et traités régulièrement.

Il est tout à fait possible de donner à vos cheveux les soins adéquats sans perdre plusieurs heures par jour et sans vous ruiner. En effet, ce sont surtout de petites habitudes quotidiennes qui vous feront sauver temps et argent!

L'entretien au jour le jour

Vous n'avez pas encore franchi le pas de votre porte que déjà le vent vous décoiffe. C'est sans compter toute la pollution qui tombera subtilement sur votre chevelure une fois dehors. En une seule journée, vos cheveux vivront beaucoup d'épreuves. Il faut donc s'assurer de leur donner le traitement nécessaire pour les garder en bon état.

Il faut d'abord savoir que la racine du cheveu est vivante, mais que la partie visible (les cheveux) est morte. La chevelure est donc du tissu mort. On peut la protéger, mais si la racine est mal en point, les traitements ne donneront pas les résultats escomptés.

L'alimentation

Avant de vous lancer à l'assaut des comptoirs de produits capillaires, rappelez-vous que votre alimentation a un impact direct sur l'apparence et la santé de vos cheveux. Si vous vous nourrissez mal, vos cheveux perdront de leur tonus, deviendront ternes et seront même plus propices à chuter. Il existe cependant sur le marché des compléments alimentaires spécialement conçus pour les soins capillaires. Ceux-ci sont généralement composés d'acides aminés, de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments reconnus pour renforcer et nourrir le follicule du cheveu.

Le shampooing

L'entretien quotidien est également primordial pour votre santé capillaire. Il faut choisir son shampoing avec soin et toujours le faire suivre d'un traitement revitalisant. Observez attentivement les composantes de votre shampoing ou optez pour des produits biologiques. Autre alternative : la poudre d'ortie. Mélangée à de l'eau, elle fera un shampoing très efficace, écologique et tout aussi efficace.

Le revitalisant

Comme pour la peau, qui a besoin d'être hydratée quotidiennement, les cheveux ont besoin de revitalisant pour être protégés, nourris, et pour affronter les aléas de la vie quotidienne. Ils ne sont donc pas réservés aux cheveux longs, secs, cassants, ou emmêlés. Il suffit d'utiliser un revitalisant adapté à son type de cheveu et à la saison (plus hydratant l'hiver, en raison du froid et du vent).

Le sèche-cheveux

L'utilisation régulière d'un sèche-cheveux est particulièrement agressante pour la cuticule capillaire. S'il est conseillé de laisser sécher ses cheveux à l'air libre le plus souvent possible, on peut cependant minimiser les dégâts du sèche-cheveux en le réglant sur la température la plus basse et en utilisant le diffuseur fourni avec l'appareil et que plusieurs d'entre nous oublient au fond de la boîte... Les cheveux étant plus fragiles lorsqu'ils sont mouillés, il est fortement conseillé de les démêler avec un peigne à dents larges, préférablement fait en bois. Pour faciliter cette étape, on peut vaporiser une brume démêlante sans rinçage sur les longueurs avant de les peigner.

Le masque : un outil de prévention à long terme

Le shampoing et le revitalisant sont les premiers soldats au front pour vous prémunir contre les attaques extérieures, mais un masque capillaire saura traiter en profondeur une chevelure abîmée. Ces masques se présentent sous la forme d'une crème assez épaisse qu'on laisse reposer dans les cheveux, au minimum 10 minutes. On peut également la laisser pénétrer toute la nuit sous un casque de douche enveloppé d'une serviette chaude.

Certaines préféreront des traitements à l'huile chaude qui sont vendus en petits tubes d'une utilisation chacun. Après les avoir fait réchauffer dans un bol d'eau chaude, on applique le contenu du tube sur les longueurs et les pointes. Ce produit n'est cependant pas conseillé pour les cheveux gras.

Vous pouvez également, comme dans le cas de la poudre d'ortie, vous faire un traitement maison : un savant mélange d'huile d'olive (ou autre huile végétale) et de quelques gouttes d'huile essentielle (comme la lavande ou la sauge) massé légèrement en mouvements circulaires sur le cuir chevelu et réparti sur la chevelure hydratera et protégera vos cheveux à moindre coût. Comme pour les traitements à l'huile chaude, laisser reposer votre traitement maison sous un casque de douche toute la nuit. Le lendemain matin, vous n'avez qu'à vous laver les cheveux comme à l'habitude.

À une fréquence de deux à quatre fois par mois, le masque ou le mélange maison redonneront tonus et vitalité à votre chevelure!

Différents soins selon les saisons

L'hiver

Le froid est l'un des ennemis les plus féroces des cheveux. Il les assèche, les rends drus et plus difficiles à coiffer. Il n'existe malheureusement pas de solution miracle! Portez une bonne tuque, un foulard de laine pour couvrir les cheveux longs et équipez-vous de shampoings protéinés à base d'huiles essentielles.

L'été

L'été ne sera pas de tout repos non plus. La chaleur intense et le soleil de plomb sont tout aussi nuisibles que le froid. Qui plus est, puisque c'est également le temps des baignades et du bronzage sur la plage, le sable et le chlore des piscines s'ajouteront à la liste des menaces potentielles.

Il importe donc de bien se laver les cheveux chaque fois qu'on revient d'un plongeon dans la piscine publique ou d'une séance à la plage. Les cheveux clairs ou blonds sont encore plus sensibles à l'eau salée et au soleil. Un petit truc : ajoutez du jus de citron à votre eau de rinçage et vous serez mieux protégée. N'utilisez pas le séchoir l'été, tentez le plus possible de faire sécher vos cheveux à l'air frais!

L'automne

L'automne est pour plusieurs synonyme de perte de cheveux : ne vous inquiétez pas, ce phénomène est tout à fait normal puisque les cheveux ayant abondamment poussé durant la période estivale arrivent en fin de cycle!

Les compléments alimentaires de levure de bière sont cependant reconnus pour minimiser les chutes trop sévères et seraient également bénéfiques pour les chevelures grasses et celles aux prises avec un problème de pellicules.

Avec un bon traitement quotidien et quelques bonnes habitudes à adopter, vos cheveux auront toute la protection nécessaire pour survivre à toutes les attaques extérieures. Comme nous vous l'avons démontré, il est tout à fait possible de concocter quelques mélanges maison qui seront tout aussi efficaces que plusieurs produits dispendieux.

Il faut donc rester vigilant et ne pas gaspiller des sous pour rien. Avoir une chevelure en santé demande un entretien régulier et de la patience. Mais pour cela, pas besoin de couper ses cheveux en quatre!


Blaise D. Guillotte, rédacteur Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi