Camoufler une perte de cheveux

Qu’on se le dise : la perte de cheveux n’est pas réservée aux hommes. Si nous perdons  quotidiennement entre 50 et 100 de nos brins, nous ne sommes pas à l’abri d’en être privée à plus grande échelle un jour, de manière temporaire ou non. Alors, comment peut-on camoufler l’absence partielle, voire totale, de notre crinière?

Tout d’abord, prenez une poignée de votre chevelure dans votre main et tirez-la doucement jusqu’aux pointes. Si vous constatez que plus de 10 brins ont été arrachés, vous souffrez effectivement d’une perte de cheveux.

Déterminer la nature de la pertte de cheveux

Chez ces messieurs, la perte de cheveux est souvent de nature héréditaire. Du côté des femmes, on parle plus fréquemment d’une chute réactionnelle, donc passagère, même s’il ne faut pas exclure la présence d’un trouble d’origine hormonale ou génétique.

Il est donc important de déterminer si c’est un traumatisme (stress, fatigue intense, grossesse, opération, maladie, carence alimentaire...) ou encore notre style de coiffure qui malmènent nos précieux follicules pileux dont le rôle est d’abriter nos racines et de garder nos cheveux en bonne santé. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Ca-mou-fler!

Depuis la nuit des temps, la chevelure est un indicateur de beauté et de prestige social. La preuve, un passage chez le coiffeur peut souvent être facteur de stress, et parfois même virer au cauchemar. La perte de cheveux influe donc grandement sur la confiance en soi et de nombreuses solutions existent maintenant pour pallier ce  problème.

  • Avec l’aide de votre coiffeur, déterminez le genre de coupe qui vous va et qui pourrait dissimuler votre problème au mieux. Par exemple, les coupes courtes ou mi-longues avec du volume vont créer de l’illusion et atténuer l’aspect mou des cheveux fins et clairsemés. Investir dans de bons accessoires vous permettra ensuite d’entretenir votre coupe comme une pro.
  • Comme un fond de crâne dégarni se voit moins à travers des cheveux clairs, c’est peut-être le moment pour vous d’opter pour la coloration que vous n’aviez jamais osé faire! Mais attention, on change de look seulement au salon de coiffure puisque les produits utilisés seront moins agressifs.
  • Si la chute de cheveux est plus importante, ou si vous ne voulez pas faire de concession quant à votre style capillaire, la perruque constitue aussi un excellent moyen pour rester coquette. Les prothèses synthétiques sont généralement utilisées en cas d'alopécie temporaire, car elles sont moins chères, tandis que les cheveux naturels peuvent demander plus d’entretien.
  • Dans le même genre, les extensions vont dissimuler les zones dégarnies tout en respectant votre style. Elles peuvent être cousues, collées ou clippées, mais seulement sur une zone saine. Elles ne conviennent donc pas à toutes.
  • La greffe de cheveux, qui est en général une solution intéressante pour les hommes, l’est plus rarement pour les femmes. Comme le chirurgien doit prélever des follicules sains afin de les implanter, il lui faut trouver une zone suffisamment garnie d’où il pourra les extraire. Et comme les femmes ont tendance à perdre leurs cheveux d’une façon plus clairsemée, elles ne sont donc pas toujours de bonnes candidates.

Retrouver sa chevelure d’antan

Grâce aux technologies qui se développent et aux connaissances acquises au fil des années, différentes solutions peuvent être envisagées pour pallier à une perte de cheveux.

  • Approuvée par la Food and Drug Administration et Santé Canada, la lumière laser de faible intensité, si elle est utilisée régulièrement, répare les follicules et leur permet ainsi d’améliorer et de stimuler la croissance du cheveu. Il n’est d’ailleurs pas rare que ce dernier repousse plus robuste et épais.
  • Le Minoxidil, un vasodilatateur utilisé pour traiter l’hypertension artérielle, s’est retrouvé dans le rang des produits acceptés par Santé Canada grâce à l’un de ses effets secondaires qui stimule la pousse de poils et de cheveux. Proposé en lotion et connu sous le nom Rogaine, ce traitement constitue une solution complémentaire des plus intéressantes.
  • Le massage du cuir chevelu avec ou sans huiles essentielles (ces dernières offrant des propriétés intéressantes) sert à activer la circulation sanguine et à nourrir nos follicules. Faut-il préciser qu’il enlève aussi la tension et le stress?
  • Enfin, notre bonne santé générale influe sur notre chevelure en la rendant saine, soyeuse et brillante. La consommation d’acides aminés vont alors favoriser la croissance de nos cheveux tandis que les protéines vont les aider à les booster.

Philippine de Tinguy, rédactrice Canal Vie
 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires