Alerte tendance: le noir et blanc!

Auteur
Laurence Bareil

Le noir et blanc, c’est chic!

Quoi de plus intemporel et classique que le noir et le blanc? Indémodables, ces non-couleurs on su se tailler une place de choix dans l’histoire, et aujourd’hui, le noir et le blanc sont bien souvent synonymes d’élégance. On n’a qu’à penser à la petite robe noire ou au chemisier blanc élevés au rang de stars de la garde-robe féminine.

Une tendance qui ne date pas d’hier

À l'époque victorienne, le noir ne servait qu’au deuil. Une veuve devait porter le noir pendant un minimum de deux ans! C’est long, ça!

Quant au blanc, c’est encore aujourd’hui la couleur associée à la pureté, à la virginité et au mariage. En revanche, en Asie, le blanc est la couleur du deuil.

En mode, le noir et blanc, c’est le duo mythique de Chanel. C’est Gabrielle Chanel qui annonce la première petite robe noire dans le magazine Vogue en 1926. Son but? Rendre les femmes élégantes et glamour à moindre coût! Du Chanel à moindre coût? Les temps changent...

Encore aujourd’hui, le look noir et blanc est synonyme de chic, d’élégance et de luxe dans la mode. Bref, c’est une valeur sûre, à quelques exceptions près.
 


Le noir et le blanc dans la garde-robe

Le noir et le blanc sont indissociables des esthétiques des plus grands designers! De Chanel à Louis Vuitton, le noir et blanc est la star des défilés, et se porte en blocs, en motif, en rayures, bref il y en a pour tous les goûts! Le noir et le blanc sont aussi opposés que complémentaires.

Classique d'entre les classiques, le duo noir et blanc nous fait souvent crier au manque d’originalité. Pour éviter de se retrouver avec un look trop sage et sans saveur fashion, on n'hésite pas à insuffler une bonne dose d'énergie à ce tandem en le combinant aux tendances actuelles.

Par exemple, agencez une robe à rayures ou à motif noir et blanc à un veston ou un cardigan coloré auquel vous pourrez ajouter une ceinture. Pour sortir du lot, optez pour des motifs géométriques. C’est ultra tendance!


Faire disparaître les taches d’antisudorifique, c’est possible?

Aussitôt enfilée, votre petite robe noire affiche une disgracieuse tache blanche d’antisudorifique? Pas de panique! Nul besoin de l’envoyer au lavage.
Si votre fer plat est encore chaud (oui oui, celui pour les cheveux!), passez le délicatement sur la tache pour la voir disparaître comme par magie! Aucun risque d’endomager le fer plat. Évidemment, si l’étiquette du vêtement indique de ne pas repasser, ou si le tissu est ultra délicat (soie) ou en fibre synthétique (acétate, acrylique, nylon, rayonne), on oublie aussi le fer plat.
Pour faire disparaître les vilains cernes jaunâtres sous les manches de votre chemisier blanc préféré, deux options.

  1. Concoctez une pâte semi-liquide composée d’eau et de bicarbonate de soude que vous appliquerez sur la tache. Frottez à l’aide d’une brosse à dent et laissez agir pendant une heure. Après, on nettoie, on rince et on lave le vêtement.
  2. Pour les taches tenaces (la faute de l’aluminium dans l’antisudorifique!) qui ont résisté aux lavages, on sort l’artillerie lourde. Le bon vieux nettoyant à calcaire, rouille et calcium (CLR) qu’on peut trouver dans les magasins de rénovation pour 8$ environ. Versez-en un peu sur la tache et frottez avec une brosse à dent. Attendez quelques minutes, rincez et lavez le vêtement comme d’habitude.

Surtout, oubliez l’eau de javel qui, contrairement à la croyance populaire, fait jaunir les tissus blancs.

Vous aimerez aussi

Commentaires