5 choses que vous ne savez pas sur le mascara

Auteur
Nadine Descheneaux

Que serait notre regard sans notre tube de mascara chéri! Le mascara colore nos cils, accentue notre regard et crée l’illusion de cils plus longs ou plus volumineux. Si elles ne devaient garder qu’un seul geste de maquillage par jour, bien des femmes choisiraient l’application de mascara. Mais connaissez-vous bien votre produit de beauté préféré? Voici 5 choses que vous ne savez pas sur le mascara.

1. Étranges façons de colorer ses cils

Avant l’invention du mascara, les femmes coquettes qui se coloraient les cils devaient user d’ingéniosité… et d’audace. On dit que les Égyptiennes utilisaient des amandes calcinées broyées, du miel et des fientes de crocodiles tandis que les Romaines faisaient un mélange avec des pétales de roses, des dattes et de l’antimoine - une roche foncée aux reflets bleutés – réduite en poudre.

Au XIXe siècle, les femmes combinaient du jus de baie de sureau et de la suie pour ensuite définir leurs cils avant que l’on voit l’apparition de l’ancêtre du mascara. Auriez-vous eu l’audace?

2. Bref historique

C’est en 1880 qu’un dénommé Eugène Rimmel, un parfumeur, et ses deux fils auraient mis au point, à Londres, l’ancêtre du mascara actuel. De quoi avait-il l’air et qu’est-ce qu’il contenait, on n’en est pas sûr. Toutefois, le mot « rimmel » est resté. On l’utilise encore aujourd’hui.

Trente ans plus tard, en 1913, un chimiste américain met au point un produit fait de poussière de charbon et de vaseline pour sa sœur dont les cils et les sourcils ont été brulés lors d’un feu. Quatre ans plus tard, il confectionne un « cake », un morceau solide dans un boîtier sur lequel on frotte une brosse pour ensuite se maquiller les cils. Il lance ses produits et sa compagnie «Maybelline», une contraction entre le prénom de sa sœur (Mabel) et «vaseline».

Plus de 100 ans plus tard, Maybelline est encore une compagnie incontournable de produits de beauté.

3. Le tube le plus connu

C’est à l’américaine Helena Rubinstein que l’on doit le fameux tube de mascara tel qu’on le connaît. Elle lance ce produit en 1957. Maybelline mettra en marché en 1971 le célèbre Great Lash, probablement le mascara le plus vendu et le plus connu à travers le monde.

Ensuite, dans les années 80, on voit l’apparition des brosses multifonctions à la forme, la disposition et la longueur des poils variés et des mascaras de couleur. Le mascara envahit le marché des produits cosmétiques et est là pour durer.

Chaque année, les compagnies innovent et proposent de nouvelles formules, des formats plus pratiques ou des brosses innovatrices.

4. Trucs maison

Immergez votre tube de mascara (bien fermé, bien sûr!) dans un récipient rempli d’eau chaude pendant quelques minutes. Votre mascara sera plus fluide et plus lisse rendant plus facile l’application.

Mettez quelques gouttes de larmes artificielles (une solution saline vendue en pharmacie) dans votre nouveau tube de mascara. Celui-ci durera plus longtemps et son application sera plus aisée.

5. Petits rappels

La durée de vie d’un mascara est d’environ trois mois. Aussi, il est important de jeter votre mascara après une infection aux yeux (conjonctivite, par exemple). Il est préférable aussi de ne pas prêter notre tube.
Lors de l’application, n’oubliez pas de mettre du mascara sur les deux côtés de vos cils. Aussi, il faut toujours en mettre sur la racine des cils même si c’est la partie la plus difficile d’atteinte.

  

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires