Petite histoire du soutien-gorge

Auteur
Nadine Descheneaux
Soutiens-gorge blancs

Voici un survol historique de l’histoire du soutien-gorge en 10 moments importants du développement de ce vêtement.

Dans l’antiquité

Quelques siècles avant Jésus-Christ, les femmes cherchaient à camoufler leurs seins. Du temps des Romains et des Grecs, elles portaient des «strophium», des larges bandes de tissus – souvent du lin - qu’elles drapaient autour de leur corps pour effacer leur poitrine. D’autres noms pour ces ancêtres du soutien-gorge : des mastodetons ou des fascias. À cette époque, les femmes ont clairement un look androgyne.

Source : http://commons.wikimedia.org

Le soutien-gorge au Moyen-Âge

Fini le temps où on désire empêcher le développement des seins et où on les cache. C’est le début des vêtements qui les mettent en valeur. Les robes rehaussent le buste, les effets des lacets au milieu de la poitrine attirent le regard et plus les seins semblent « débordant » mieux c’est! Non, en fait le top est de voir un mamelon fuyant sous les tissus.

Source : http://www.madmoizelle.com

La longue époque du corset

Le corset s’est porté pendant environ 400 ans, du 15e au 20e siècle. Son but : comprimer la taille au maximum pour faire ressortir les hanches et la poitrine à l’aide de lacets, de baleines et de tiges.  Du coup, il sculpte, moule, soutient et étouffe le corps. D’abord, ils sont constitués avec des morceaux de bois puis ensuite avec des morceaux de métal. On peut dire que le 19e siècle est l’apogée du corset qui, désormais, arbore des bretelles. Même si le corset est gage de féminité et de sensualité, il reste que celui-ci récolte beaucoup de critiques, car ses détracteurs affirment qu’il cause divers problèmes de santé et douleurs, comme l’atrophie musculaire des abdominaux et des dorsaux. Difficiles de savoir si tout est vrai, mais reste que physiquement le corset pouvait avoir des allures de véritables prisons, gênant les femmes dans leurs mouvements.

Source : http://fr.academic.ru

Le premier soutien-gorge!

À 1889, à l’exposition universelle de Paris, Hermine Cadolle présente un corset en deux morceaux, avec une partie se terminant sous la poitrine. Et voilà! L’ancêtre du soutien-gorge faisait son apparition. Toutefois, le public n’a pas été conquis d’emblée.

Source : http://www.angelitadice.com

Dans le dictionnaire

C’est en 1904 que les mots « gorgerette » et « maintien-gorge» - termes pour désigner un soutien-gorge – apparaissent dans le dictionnaire Larousse. Trois ans plus tard, le célèbre magazine Vogue popularise aussi le mot «brassière».

Source : http://books.delcampe.fr

L’invention des bonnets

Le premier modèle de soutien-gorge fait de deux bonnets – des triangles - reliés ensemble est créé par une américaine du nom de Mary Phelps Jacob en 1914. La Première Guerre mondiale chasse les inconfortables corsets.

Source : http://thefashionexcavator.wordpress.com

La mode des pin-up!

Dans les années 50, c’est l’époque des soutiens-gorge pigeonnant qui font des seins un peu pointus, éléments clés des pin-up des fifties!

Source : http://www.ladytornade-shop.com

Vers le haut!

Vers le milieu des années 60,  la compagnie canadienne Canadelle met en marché des soutiens-gorge «push-up» qui remontent la poitrine des femmes et la mettent bien en valeur. Depuis, les modèles push-up se sont multipliés et on en retrouve dans toutes les compagnies comme ce modèle proposé par Wonderbra.

Source : http://www.shoppingactu.com

Révolution!

Dans les années 70, en pleine révolution sexuelle, les femmes se débarrassent de leur soutien-gorge. Plusieurs les jettent, préférant ne rien porter sous leurs vêtements.

Source : http://blog.plafonddeverre.fr

Confort, féminité et beauté

En 2013, le choix des soutiens-gorge est immense! On recherche à la fois le confort dans un look ultra féminin et la féminité dans un modèle plus sportif. On en trouve de toutes les couleurs, tous les styles et tous les besoins comme celui-ci parfait pour enfiler ensuite une robe au décolleté plongeant.

Source : http://www.priceminister.com

Vous aimerez aussi

Commentaires