Le détatouage, ça marche?

Auteur
Marie Josée Turgeon

Vous vous souvenez, ce mignon tatouage que vous vous êtes fait faire... Oui, oui, celui que vous regrettez maintenant, qui vous gêne et que vous aimeriez bien voir disparaître. Pas de panique, il existe des solutions pour le détatouage!

Vous pouvez toujours faire camoufler votre indésirable tatouage sous un autre, plus gros, plus foncé, mais il est également possible de l’effacer grâce à différentes méthodes : dermabrasion, salabrasion, chirurgie, injection ou laser... Mais laquelle choisir?

Évidemment, il faut bien choisir l'endroit où vous recevrez votre traitement, question d'éviter les mauvaises surprises comme ces personnes marquées à vie lors de traitements de détatouage.

Toutes ces techniques sont coûteuses (les  coûts nécessitent une évaluation avec une technicienne), douloureuses et certaines peuvent laisser des cicatrices aussi dérangeantes que le tatouage que vous tentez d’éliminer. Évidemment, tout dépend de votre peau et de votre capacité à cicatriser.

Selon plusieurs sources, le laser demeure la façon la plus reconnue et la plus sécuritaire pour effacer l’encre dont vous ne voulez plus. Cette technique permet également d’enlever seulement une partie d’un tatouage ou de le pâlir avant de le recouvrir d’un nouveau dessin, plus à votre goût.

Avant de prendre la décision de faire enlever votre tattoo, il faut savoir que la suppression nécessite plusieurs traitements de laser, généralement entre 5 et 10, espacés de 6 à 8 semaines tout dépendant de la réaction de votre peau au traitement. L’âge de votre tatouage, la qualité de l’encre utilisée et la profondeur sont également des facteurs à considérer.

De plus, certaines couleurs s’effacent plus facilement que d’autres. Par exemple, le noir s’élimine sans problème alors qu’il est très difficile de faire disparaître complètement le turquoise ou le bleu pâle. Habituellement, le laser ne laisse pas de cicatrice, mais vous devez respecter les conseils post-traitement de votre spécialiste.

En ce qui concerne la douleur, sachez que le détatouage au laser est moins douloureux que le tatouage lui-même. La sensation est similaire à celle du claquement d’un élastique sur la peau donc rien d’alarmant, juste un inconfort pendant le traitement. Bien entendu, il est important que la technicienne qui effectuera votre détatouage connaisse bien l’appareil avec lequel elle travaille, mais également qu’elle ait les connaissances nécessaires pour ce qui est de la pigmentation.

Le laser le plus utilisé se nomme Q-Switch nd yag. C’est un laser pigmentaire reconnu pour la suppression de tatouage. Le procédé consiste à fragmenter les particules de pigments, de l’encre, qui sera alors phagocyté par les macrophages et élimé par le corps à l’aide du système lymphatique. C’est un peu technique tout ça, mais ça fonctionne! Voyez la photo suivante qui présente un tatouage après seulement deux traitements.

detatouage

Merci à Pure Détatouage et Amélie Racette d’avoir répondu à nos questions. Pure Détatouage est une entreprise composé de techniciennes médico-esthétique diplomées, expérimentées et ayant une bonne expertise au niveau des lasers.

Categories

Commentaires