Vacances : 5 trucs pour partir du bureau l’esprit tranquille

Auteur
Nadine Descheneaux

Ah, les vacances! Vous avez un décompte tellement vous avez hâte. Mais il n’est pas toujours facile de passer du mode « travail » au mode « vacances ». Pour partir l’esprit tranquille du boulot, voici 5 trucs à faire pour mieux gérer cette transition.  

1. Annoncer vos vacances

Prévenez vos collègues de votre départ et mettez en place une stratégie pour que les dossiers urgents soient traités même pendant votre absence. Trouvez quelqu’un qui prendra la relève (et offrez votre aide en retour quand ce dernier partira) afin d’éviter que le boulot s’empile. Quelques semaines avant votre départ, ajoutez une note dans vos courriels qui indique clairement les dates de vos vacances.  

2. Ne pas essayer de tout faire

Parfois, vous avez peut-être tendance à vouloir TOUT faire avant de partir. Réfléchissez bien avant d’entamer ce marathon fou qui raccourcit votre sommeil (tout en altérant sa qualité) et augmente votre niveau de stress. Pour chaque tâche, demandez-vous si c’est essentiel de la terminer présentement. Au besoin, demandez à votre supérieur de prioriser les dossiers avec vous. Il ne faut pas que vous vous retrouviez complètement épuisée avant même le début de vos vacances. Attention à ne pas vous imposer un rythme prévacances infernal.  

3. Alléger la veille et la journée du retour

Évitez de prendre trop d’engagements la dernière journée avant votre départ (même les derniers jours si possible!) de même que la première journée de votre retour. Cette préparation vous permet d’avoir du temps pour clore différents dossiers, effectuer des suivis et régler les trucs de gestion. Vous partirez l’esprit plus léger. Même chose pour le retour, accordez-vous du temps pour simplement prendre connaissance de tout ce qui s’est accumulé sur votre bureau pendant votre absence. Juste lire vos courriels grugera énormément de votre temps! 

4. Ranger

Faire un peu de ménage permet un meilleur retour après les vacances! Il est déprimant de retrouver un bureau en désordre à votre retour. Et puis, plus votre bureau est surchargé, plus vous avez l’impression d’être débordée et moins vous êtes productive. Accordez-vous une heure – au moins – pour tout mettre en ordre avant votre départ. 

5. Couper le cordon

Pour éviter d’être tenté de vérifier vos courriels à tout moment durant votre pause estivale, désactivez votre boîte professionnelle de vos appareils électroniques courants. Si vous angoissez à l’idée de ne pas savoir ce qui se passe au bureau ou si vous êtes travailleur autonome et craignez de rater un contrat incroyable, accordez-vous une limite claire. Exemple : je regarde mes courriels une fois durant la semaine pendant maximum 20 minutes. 


Lisez aussi

Vous aimerez aussi