10 minutes pour s’initier à la programmation neuro-linguistique (PNL)

Auteur
Nadine Descheneaux
Jeune femme concentrée

Moins de 10 minutes pour s’initier aux concepts principaux de la programmation neuro-linguistique (PNL). Qui sait, vous découvrirez peut-être les clés d’un futur changement dans votre vie?  

1. « PNL » est l’acronyme pour « programmation neuro-linguistique » et constitue une technique de communication, mise au point dans les années 1970, nous aidant à nous transformer positivement.

2. Au lieu de s’attarder aux origines de nos comportements, la PNL mise plutôt sur l’observation de nos réactions. On dit donc qu’elle s’intéresse plus au « comment » qu’au « pourquoi ».

3. Le mot « programmation » peut étonner, mais il est lourd de sens. En effet, nous avons tous des façons de réagir, de penser et d’agir. Ce sont nos programmes personnels. En les observant avec un thérapeute, on arrive soit à les reproduire, soit à les modifier.

4. Grâce à notre capacité neurologique (neuro), on arrive à puiser dans nos expériences de vie et nos perceptions pour faire des corrélations entre elles. En fait, avec toutes nos observations sur nos réactions, on se constitue, peu à peu, une boîte d’outils qui nous permettra, ensuite, de mieux réagir dans diverses situations. 

5. L’aspect « linguistique » tient au fait que pour opérer un changement, on doit miser sur des buts en les associant à des affirmations positives. Par exemple : « Je souhaite être plus calme. » au lieu de « Je veux être moins stressée. ». Bien s'exprimer favorise le changement.

6. Ensuite, chaque but doit être décortiqué. Lors de la séance avec le thérapeute, on pourra examiner les raisons qui nous poussent à viser cet objectif et trouver quelles ressources on a déjà pour s’en rapprocher.

7. Avec la PNL, la pratique est importante, car c’est par celle-ci qu’on réussit à « programmer » des nouvelles façons de faire et d’agir qui amènent le changement voulu.

8. La PNL s’appuie sur la méthode de modélisation qui vise à reproduire les comportements efficaces pour s’améliorer. La PNL s’intéresse aux résultats et aux agissements qui ont contribué à ce succès. En fait, elle mise sur « ce qui fonctionne » et sur « comment cela a-t-il pu fonctionner » au lieu de s’interroger sur « Pourquoi ça ne fonctionne pas? ». Il faut donc être de fins observateurs pour ensuite devenir des acteurs ayant confiance en leurs capacités et leur autonomie d’agir.

9. Voici quelques techniques associées à la programmation neuro-linguistique :

  • l’ancrage qui associe une partie du corps à une force (comme le calme, la patience, etc.).
  • la dissociation qui nous pousse à se regarder agir comme si nous étions une autre personne afin de mieux s’observer.
  • le recadrage qui vise à envisager une même situation, mais en adoptant un tout autre point de vue.

10. Pour en savoir plus :

Société internationale des coachs PNL
Centre québécois de PNL

Livre L’essentiel de la PNL – Les clés d’une vie réussie

 

 

Le livre L’essentiel de la PNL – Les clés d’une vie réussie par Richard Bandler (éditions de l’Homme).

Vous aimerez aussi