Pourquoi les odeurs nous font du bien?

Auteur
Nadine Descheneaux

Le vent apporte une odeur de lilas et instantanément, vous pensez à votre grand-mère. Un gâteau cuit au four et vous vous surprenez à sourire. Impossible de dissocier l’odeur de la cannelle et Noël... Et que dire du parfum des clémentines! Oui, il est vrai que les odeurs connaissent le chemin vers nos souvenirs et nos émotions.

Comme un parfum de souvenirs…

Notre nez est formé d’une muqueuse tapissée de neurones olfactifs. Ceux-ci captent les particules odorantes présentes dans l’air et acheminent l’information au cortex cérébral qui la décryptera. Si on est bouleversé par une odeur particulière, ceci s’explique par le fait que notre cerveau traite les informations olfactives dans une zone proche de celles reliées aux émotions et à la mémoire. Plus un évènement est important, plus notre cerveau emmagasine des données olfactives. On se souviendrait d'ailleurs davantage d’un événement associé à une odeur. On dit même que les souvenirs liés à l’odorat ont un impact émotionnel encore plus grand que ceux découlant des autres sens. Ainsi, on comprend mieux pourquoi une simple odeur peut nous faire monter les larmes aux yeux.

On se rappelle d’un épisode marquant de notre vie, une personne, une émotion, etc. À cause de notre sensibilité accrue en présence de certaines odeurs, les spécialistes marketing utilisent cette stratégie pour nous attirer dans leur boutique et nous faire dépenser. Même que certaines entreprises renforcent leur image de marque avec une signature olfactive qui leur est propre. 

Comme une odeur qui nous soigne

Si certaines odeurs ont un parcours bien singulier pour chacun de nous, d'autres auraient des vertus plus générales. Certains parfums font réagir momentanément des neurotransmetteurs qui influencent notre état (comme la sérotonine responsable, entre autres, de notre humeur).

L’aromacologie étudie en effet comment les odeurs peuvent être curatives et comment elles influencent le comportement des gens (leur sommeil, leur stress, l’énergie, etc.). Par les plantes aromatiques, on pourrait atténuer certains symptômes (l’irritabilité, par exemple) et accentuer certains états (la joie, entre autres). Parmi les associations « odeurs-bienfaits », on connaît :

  • La citronnelle améliore la concentration. 
  • Le jasmin rendrait plus joyeux. 
  • La fleur d’oranger, la lavande et la clémentine auraient des vertus calmantes. 
  • Le safran favoriserait l’endormissement.  
  • Le basilic soulagerait la fatigue mentale. 
  • La lavande soignerait les migraines, aurait un impact positif sur les dépressions et favoriserait le sommeil. 
  • Les agrumes (citron, orange, pamplemousse, etc.) stimuleraient notre énergie. 
  • La menthe stimulerait la mémoire et la concentration. 
  • La cannelle nous dynamiserait et apporterait de la joie. 

Aussi, nous pouvons utiliser l’aromathérapie — qui est en fait l’utilisation des huiles essentielles – pour améliorer notre bien-être. 

Lisez ces articles pour en apprendre plus : 

Vous aimerez aussi