Pourquoi être nostalgique peut être bien pour nous?

jeune fille pensante salon

Il est facile de dépeindre les nostalgiques comme vivant dans l’idéalisation du passé sans profiter du présent. Il est vrai que la nostalgie est souvent décrite comme un attachement fort aux souvenirs du passé (une personne, une époque, un lieu, etc.). On y rattache aussi des sentiments sombres comme la mélancolie, la déprime, la tristesse, la peine, la dépression, la souffrance, etc. Pourtant, tout n’est pas si noir si on sait bien utiliser la nostalgie. En effet, à petites doses, la nostalgie peut être bénéfique. Voici 3 façons d’utiliser positivement cette mémoire du passé.

La nostalgie est le signal d’une insatisfaction

On pourrait dire qu’un élan de nostalgie est le signal d’alarme nous indiquant qu’un de nos besoins est non comblé. Un besoin qui est important pour nous, mais qu’on a longtemps ignoré ou étouffé. Il faut donc savoir « écouter » et décortiquer ce que cette vague de nostalgie évoque. A-t-on besoin de faire des changements? Désire-t-on, en silence, quelque chose que nous n’osons dire, espérant, peut-être même, qu’on nous devine? Et si on en profitait pour amorcer ce changement?

La nostalgie permet de faire un retour en arrière pour se retrouver

Au lieu de se cramponner à l’idée que le passé est meilleur, mieux et tellement parfait, pourquoi ne pas s’en inspirer pour instaurer de nouveaux rituels? En faisant un retour en arrière, on retrouve des activités, des émotions et des façons de faire qui provoquaient en nous des sentiments heureux qui nous comblaient. Il ne faut pas s’activer à vouloir faire revivre à la lettre ces souvenirs. Mais avec une bonne dose de souplesse, d’ouverture et d’originalité, on peut trouver des façons de recréer ces sensations de plaisir dans le présent. On peut retrouver des pans de notre vie qu’on a oubliés ou mis de côté.

La nostalgie réactive des activités ou des relations qui nous font du bien

Parfois, la vie va trop vite. On a perdu de vue des personnes qu’on aimait bien non pas par manque d’intérêt, mais plus par manque de temps. Il est peut-être temps de faire un ménage dans sa vie pour prioriser ce qui importe vraiment. En étant attentif à nos élans de nostalgie, on injectera plus d’authenticité dans nos relations avec les autres. Et cela ne peut que nous faire du bien.

 

À lire aussi
 

Vous aimerez aussi