Passer Noël seule sans pleurer

Auteur
Nadine Descheneaux
Femme triste à Noël

Décembre est à peine arrivé et vous rêvez déjà du mois de janvier. Cette année, vous passerez Noël seule. Pour éviter les larmes, voici quelques conseils.

Malgré les lumières partout, la musique joyeuse, les promesses de cadeaux et les partys prévus, il reste une grosse boule dans votre gorge. Difficile de l’avouer publiquement, mais Noël vous rend triste.  La perspective de fêter toute seule vous déprime. Bien des raisons peuvent faire en sorte qu’on fête Noël en solo : pas d’amoureux, petit clan, séparation, chicane familiale, deuil, famille éloignée, etc. Parfois, on peut même se sentir seule alors qu’on est entourée.

Pour dompter cette émotion, on doit comprendre pourquoi on ressent ce « vide » à l’intérieur. La période des Fêtes peut être triste aussi parce qu’on la compare avec nos Noëls d’avant, ceux qu’on a beaucoup aimés et surtout beaucoup idéalisés. Noël est rempli d’attentes. Toutes les images que la télé, les magazines et les publicités nous envoient renforcent notre désir d’un Noël rassembleur et totalement joyeux. La réalité est parfois (souvent) autre. Voir les autres se réjouir peut exacerber notre tristesse et notre solitude. Pour ne pas glisser vers une trop grande mélancolie, il faut prendre les choses en main. On brise le cercle de la solitude ou on apprend à s’en faire une amie. Voici des idées pour passer un Noël seule et sans larmes. Ou du moins, pas trop.

Permettez-vous d’être triste et de le dire

Vous n’arrivez pas à l’avouer à vos proches? Au moins, écrivez-le, juste pour vous. Faites une liste de ce qui mine votre moral et exprimez librement le fond de votre pensée. Plus on garde nos émotions à l’intérieur de soi, plus on a tendance à les ruminer. En les écrivant, vous vous libérez un peu. Répétez l’exercice au besoin.

Établissez ce qui vous ferait du bien

Vous désirez rester seule chez vous ou vous aimeriez fêter quand même? Dans le premier cas, planifiez-vous une journée de plaisirs. Pensez à ce que vous voudriez manger, boire, faire, etc. Vous pouvez aller faire du ski, aller au cinéma, etc. Si vous souhaitez fêter, dites-le autour de vous. Une amie vous ouvrira la porte de son party de famille, une autre seule aussi vous proposera d’aller prendre un verre dans un bar, etc.

Faites du bénévolat

Plusieurs organismes cherchent des bénévoles la veille et le soir de Noël. Osez offrir votre temps, ça fait du bien aux autres et à soi-même. Consultez le Réseau de l'action bénévole du Québec pour trouver un organisme où vous impliquer.

Donnez… à vous-même

En décembre, rassemblez dans une boîte des petits (ou des gros) cadeaux « à moi de moi ». Emballez-la et ne l’ouvrez que le jour de Noël. Jouez le jeu. Se gâter, ça fait toujours du bien.

Arrêtez-vous!

Vous avez couru toute l’année, prenez le temps de souffler en cette journée fériée. Lisez nos 10 idées pour se créer un cocon de détente à la maison.

Partez!

Si Noël vous pèse trop et que vous en avez les moyens, partez… dans le sud ou encore visiter une ville étrangère. Vous pouvez aussi vous éclipser dans un chalet isolé pour profiter des joies de l’hiver. Lancez l’idée autour de vous, vous trouverez peut-être des gens prêts à partir avec vous. 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires