Le bénévolat à distance : est-ce pour vous?

Auteur
Nadine Descheneaux
Deux mains tenant un coeur

Aider n’implique pas toujours se déplacer. On peut faire du bénévolat de la maison. Eh oui, de chez soi, on utilise nos compétences pour donner un coup de main. Une nouvelle avenue de solidarité à explorer.

Tout le monde court après son temps. On voudrait bien faire du bénévolat, mais on n’arrive pas à caser ce moment dans notre agenda surchargé. Parfois ce sont nos horaires atypiques qui compliquent la donne. Quand notre seul temps libre est après 21h, il n’est pas toujours simple de trouver un organisme dont les besoins concordent avec notre disponibilité. Aussi, ce bénévolat à distance peut être une solution pour les gens plus timides ou qui aiment moins le travail en équipe. Il est également tout indiqué pour les personnes à mobilité réduite ou vivant loin des grands centres où les besoins sont parfois plus grands.

Une autre forme de solidarité

Faire du bénévolat virtuel est une option moins conventionnelle de donner de son temps, mais qui est tout aussi apprécié. Grâce à Internet et au téléphone, bon nombre de tâches peuvent être effectuées de chez vous. D’autres types de bénévolat peuvent être réalisé à l’heure qui nous convient. On n’a qu’à penser au tricot de petites tuques pour les nouveau-nés dans les hôpitaux ou à la préparation de trousse d’informations.

Tout le monde est gagnant! L’organisme reçoit de l’aide et de notre côté, on tisse de nouveaux liens tout en sentant qu’on redonne un peu aux autres. Pour certaines personnes, le bénévolat à distance est le prolongement du bénévolat qu’elles font déjà. Pour d’autres, c’est la seule solution qu’elles ont trouvé pour pouvoir redonner un peu aux autres. Peu importe : le bénévolat doit toujours rester un acte volontaire et gratuit. Et il fait toujours du bien. Toutes les aides sont les bienvenues, nécessaires et importantes. Les organismes vous le diront.

Si cette forme de bénévolat nous intéresse, on peut contacter directement des organismes pour leur offrir notre aide. Mais il est parfois plus facile de passer par un centre d’action bénévole de notre région pour qu’on nous aide à nous jumeler, selon nos compétences et notre disponibilité, avec un organisme qui a certains besoins. On retrouve 115 centres d’action bénévole au Québec; il y en a certainement un près de chez vous. Aussi, on épluche l’hebdomadaire de notre région pour trouver les offres de bénévolat. On peut trouver une façon d’aider qu’on ne soupçonnait même pas et qui nous conviendra.

Des exemples de bénévolat à faire de chez soi

  • Fabrication d’objets (tricot, repas, couture, etc.)
  • Faire de l’écoute téléphonique (avec formation)
  • Gérer les réseaux sociaux d’un organisme
  • Tâches reliées à la rédaction, la communication, au graphisme ou la traduction
  • Mettre à jour un bottin des membres
  • Sollicitation téléphonique pour collecte de fonds
  • Tâches administratives diverses
  • Programme de mentorat
  • Faire la comptabilité ou la tenue de livre

Vous aimerez aussi