Recadrer sa vie pour évoluer

Auteur
Nadine Descheneaux
Jeune femme présentant un objectif photo

Il est souvent impossible de changer les choses qui nous déplaisent dans notre vie, mais on peut changer le regard qu’on porte sur elles. Recadrer est un formidable outil pour évoluer!

Effectivement, on ne peut pas tout contrôler dans la vie. On voudrait bien avoir une réelle influence sur les choses ou les événements mais c’est impossible. Pas plus qu’on ne peut « changer » quelqu’un (notre partenaire, notre patron, notre mère, etc.). Toutefois, ce qui est possible, et même souhaitable, c’est de changer le regard qu’on leur porte. Ça, c’est le seul vrai changement! Du coup, c’est nous qui changeons, c’est nous qui en bénéficions le plus! Cette transformation s’opère en nous et nous permet d’aborder la vie avec plus d’optimisme et d’enthousiasme.

Donner un nouveau sens

Recadrer une situation ou un événement nous permet de lui donner un autre sens. L’analogie avec une prise de photo nous permet de mieux comprendre ce processus. On change notre perception. On élargit notre champ de vision pour voir cet événement avec une plus grande perspective. Si on reste très près de cet événement, on ne voit que lui. En agrandissant le cadre, on remet davantage les choses en contexte.

Avec cette technique, on arrive à restructurer positivement ce qui nous arrive. Bien sûr, on a besoin d’un peu de pratique pour ajuster différemment notre regard. Si notre premier réflexe est de voir les choses négativement, il faut faire des efforts de contrecarrer cette vilaine habitude d'envier les autres pour arriver à faire ressortir les aspects positifs de ce qui nous arrive.   En orientant notre attention sur ceux-ci, on change notre perspective, notre état d’esprit est meilleur, on entrevoit des solutions possibles, on se sent moins happée par nos émotions, etc. Une roue positive s’enchaîne!

4 façons d’entrainer son cerveau à recadrer

Pour recadrer, il faut donc entraîner notre cerveau à éclairer de façon nouvelle notre vie. Lui seul a le pouvoir d’influencer nos perceptions et de restructurer certaines prises de vue.

Orienter notre attention

On doit se rappeler qu’on peut changer notre point de vue en déplaçant notre regard ou en choisissant un nouveau cadre (on s’imagine avec un zoom de caméra).

Se poser les (bonnes) questions

Pour changer notre point de vue, on s’exerce à se poser des questions « à tournure » positive, c’est-à-dire des questions qui nous orientent vers le positif. Comment puis-je en tirer quelque chose? Qui peut m’aider dans cette situation? Comment ma journée pourrait bien aller quand même? Qu’est-ce que j’ai appris?

Embrasser les idées nouvelles

En changeant nos perspectives, des nouvelles idées s’offriront à nous. Parfois, elles peuvent nous effrayer ou même bousculer certaines conventions. On ne doit pas être gênée d’évoluer et de ne plus faire comme tout le monde.

Se féliciter

On se donne une petite tape d’encouragement chaque fois qu’on réussit à recadrer une situation. Quand on reçoit des félicitations, on est plus incitée aussi à recommencer… et c’est en plein ce que l’on souhaite!

Bonne pratique!

 

Vous aimerez aussi

Commentaires