5 bonnes idées pour éviter de se laisser contaminer par la mauvaise humeur des autres

Auteur
Nadine Descheneaux

Sans le vouloir, vous vous laissez peut-être contaminer par la mauvaise humeur des autres. Cette fâcheuse habitude augmente votre stress et influence le cours de votre journée. Si vous êtes trop sensible aux émotions des autres, sachez que vous pouvez agir pour arrêter de subir ce transfert. Voici 5 bonnes idées pour laisser les émotions des autres… aux autres! 

1. Évaluer votre potentiel « éponge »

Peut-être êtes-vous une personne empathique. Trop empathique. Si vous avez tendance à absorber – telle une éponge – les émotions négatives des autres, vous devez faire encore plus attention. Peut-être ressentez-vous physiquement des signes qui démontrent que vous « téléchargez ». Vous êtes susceptibles de facilement vous laisser contaminer par l’humeur des gens que vous côtoyez. Parfois, il se peut que certaines personnes aient une plus grande influence sur vous! Essayez de cibler qui sont ces « passeurs » d’énergie négative.

2. Écouter l’alerte « Ce n’est pas à moi! »

Quand une situation survient, évaluez si les émotions reliées vous appartiennent. Le partage n’est pas toujours facile, mais c’est important de ne pas vous laisser « sur-envahir » par les émotions des autres. Cela ne veut pas dire d’ériger des barrières et d’être totalement imperméables, mais vous avez encore le pouvoir de choisir ou de circonscrire l’émotion invitée. Observez leurs émotions, vous pouvez même sympathiser, mais ne les prenez pas sous votre responsabilité! Laissez-les rebondir et évitez qu’elles s’impreignent sur vous! Repositionnez-vous face à ce qui arrive et arrivez à vous recentrer sur vos propres émotions.

3. Éviter la tentation de sauver les autres

À chacun ses émotions! Parfois, vous voulez tenter de renverser la vapeur et de devenir le sauveur de la situation. Vous souhaitez être celui qui transformera, chez l’autre, l’humeur noire en bonne humeur! Mais comprenez que vous n’avez pas de pouvoir sur les émotions des autres. Ne vous embarquez pas dans une mission (impossible!!) de changer les émotions des autres… vous y perdrez votre énergie.

4. Prendre ses distances

Trop de mauvaise humeur? Essayez de fuir du moins momentanément… le temps de faire le plein d’humeur positive pour pouvoir faire face à la situation. Parfois, vous n’avez pas le choix de rester, mais essayez de prendre la fuite « intérieurement » : répétez des mantras, faites des exercices de cohérence cardiaque, visualisez des images qui vous font du bien, etc. En prenant une saine distance, vous évitez, du coup, la tentation d’entrer dans leur jeu.

5. Puiser dans sa trousse personnelle

Prenez soin de votre santé émotionnelle. Quand vous êtes plus fragile, vous avez plus tendance à être hypersensible face à ce que vivent les autres. C’est presque plus fort que vous! Quand vous vous sentez plus à risque, mettez en place une trousse anti-mauvaise humeur. Apprenez aussi des trucs pour retrouver rapidement votre bonne humeur. Vous pourrez les utiliser dans des situations d’urgence. Finalement, la prévention est toujours une bonne option. Chaque jour, prenez soin de votre santé émotionnelle en exprimant de différentes façons vos émotions. Plus vous êtes en paix avec vos propres émotions, moins vous avez tendance à vous laisser envahir par celles des autres. 

 

Vous aimerez aussi