9 façons de stimuler l'énergie positive

Auteur
Nadine Descheneaux
Jeune femme au soleil levant

Il n’existe pas de puits sans fond pour trouver de l’énergie positive. Mais certains gestes nous permettent de réveiller celle qui sommeille en nous. Voici 9 façons de la stimuler.

Dans la nature

Certaines plantes auraient le pouvoir de revigorer notre humeur et notre confiance. C’est le cas du romarin, du jasmin, du cactus, de la menthe, de l’aloès, du thym, de l’eucalyptus, des chrysanthèmes et de bien d’autres aussi. En fait, le contact avec la nature nous oblige à voir la vie autrement et, souvent, plus positivement.
Suggestion : sortir au petit matin pour se retrouver dans un parc et s’asseoir contre un arbre pour lire, écrire ou simplement observer.

Dans les endroits positifs

Il y a des endroits qui dégagent plus d’ondes positives que d’autres. On se sent mieux au marché public que dans une épicerie par exemple. On relaxe davantage dans un sympathique café que dans un restaurant de fast food. On ressent un plus grand bien-être dans une bibliothèque qu’à la banque.
Suggestion : on se donne rendez-vous dans un endroit qui nous fait du bien, en tête à tête avec soi.  

Grâce aux odeurs

Notre mémoire olfactive peut nous aider à stimuler notre énergie positive. On liste les odeurs qui nous plongent dans de doux et bons souvenirs. 
Suggestion : on s’offre un cadeau odorant (fleur, parfum, détour dans une pâtisserie, etc.) qui nous aide à renflouer notre réserve d’optimisme.

Dans le « après effort »

Après avoir fait une dépense physique (sport ou autres), on ressent les bienfaits d’une bonne poussée d’endorphines. Ces hormones du plaisir nous aident à nous sentir bien et prêtes pour de nouveaux défis. Bouger, c’est bien. Mais l’« après » est encore mieux!
Suggestion : quand on sent que notre moral est un peu raplapla, on s’active en pensant aux bienfaits qu’on ressentira ensuite.

Grâce à la musique

On doit l’avouer, il y a des chansons qui nous donnent envie de chanter (et du coup, on secoue nos endorphines, encore!) et qui nous redonnent même le sourire! Il n’y a pas de gêne à s’époumoner (ou même danser!) sur une chanson de notre adolescence si ça nous fait du bien!
Suggestion : on se crée une playlist de chansons « remonte-moral » qu’on écoute en boucle quand notre positivisme chancelle un peu.

Dans un livre ou un film

Comme pour la musique, certains films ou livres ont le pouvoir de nous faire sentir bien. Parce qu’ils sont inspirants ou parce qu’ils réveillent une corde sensible, on les consomme pour en retirer une énergie nouvelle qui nous pousse à agir.
Suggestion : on garde nos classiques pour soi et on s’offre une cure (de lecture ou de visionnement) si on sent qu’on a besoin d’un élan pour nous mener vers l’avant.

Près de l’eau

Le bruit de l’eau est apaisant. Surtout si on ne l’entend pas aussi souvent qu’on le voudrait. Le son des vagues qui vont et viennent, le clapotis d’un lac, le frémissement d’un ruisseau et même la musique de la pluie un jour gris peuvent agir positivement sur nous.
Suggestion : on peut retrouver plusieurs pistes sonores de bruits d’eau sur YouTube vers lesquelles se tourner quand on ne peut pas être près de l’eau. Parfois, c’est suffisant… jusqu’à la prochaine fois où on pourra s’y rendre.

Dans l’eau

Un saut dans une piscine! Un long bain! Une douche revigorante! On l’a déjà entendu (de la bouche de notre mère ou de notre meilleure amie) : se trouver dans l’eau nous permet de nous éclaircir les idées. Parfois ce n’est pas tant l’eau qui nous donne de l’énergie, mais le temps tranquille qu’on s’offre…
Suggestion : on innove en déclarant, quelques fois par semaine, qu’on s’octroie une « pause créative » dans notre bain. Et on lit 5 trucs pour un bain parfait!

Dans nos passions

Faire ce qu’on aime nous permet de laisser circuler en nous un courant bienfaiteur qui nous aide à avoir davantage confiance en soi tout en nous procurant un sentiment de plénitude. À coup sûr, on ressort de nos activités en lien avec nos passions et notre créativité avec une énergie positive renouvelée.
Suggestion : on fait la liste des activités qu’on aime faire, mais qu’on fait trop peu souvent. Une fois par jour, on s’accorde ne serait-ce que 5 ou 10 minutes pour en faire une. Changement positif à l’horizon!

À lire aussi

Vous aimerez aussi