Les bienfaits de la sieste chez l'adulte

Auteur
Nadine Descheneaux
Jeune femme qui fait la sieste

Si faire la sieste est une pratique qu’on encourage chez les enfants, on la délaisse habituellement une fois rendu à l’âge adulte. Pourtant, on fait erreur. Un petit survol de ses nombreux bienfaits devrait suffire pour la remettre à votre horaire.

La sieste chez les adultes est lourde de préjugés. On l’associe à une perte de temps, un à un moment de paresse ou à un état contreproductif. Pourtant, de nombreuses études démontrent tout le contraire.

Les bienfaits de la sieste

Plusieurs pays favorisent la pratique de la sieste (Chine, Espagne, Mexique, etc.) et avec raisons puisque ces quelques minutes de repos chaque jour amènent de nombreux bienfaits!

Les siestes...

  • sont efficaces pour contrer la fatigue accumulée. Elles deviennent donc des compléments à notre nuit afin d’obtenir le nombre d’heures de sommeil adéquat. Une étude scientifique démontre que 30 minutes suffiraient pour inverser l’impact hormonal d’une mauvaise nuit.
  • améliorent les capacités cognitives et permettent de mieux consolider les apprentissages.
  • redonnent de la vigueur et accentuent la vigilance. Ainsi, on peut repartir avec un nouvel élan et un dynamisme renouvelé pour le reste de la journée.
  • augmentent la concentration et stimulent les fonctions de notre mémoire.
  • réduisent notre stress en chassant la fatigue et en réduisant notre irritabilité. Notre humeur est donc plus douce. 
  • restaurent le bon fonctionnement de notre système immunitaire.
  • nous rendraient plus créatifs et nous aideraient à avoir de nouvelles idées.

Comment faire la sieste parfaite?

Dès l’apparition des premiers signes de fatigue, on devrait s’accorder un moment de repos pour faire une courte sieste. Seulement 10 minutes peuvent être suffisantes pour nous remettre en forme autant physiquement que mentalement. S'il vous est impossible de vous étendre, vous pouvez simplement rester assises et fermer vos yeux pour quelques minutes dans une salle de réunion du bureau ou à votre poste de travail. Assurez-vous seulement que vous ne serez pas dérangée pour un petit moment.

Il ne faut toutefois pas que la sieste soit trop longue. Elle devrait être au maximum de la même durée qu'un simple cycle du sommeil (soit environ 1h ou 1h30). Aussi, on évite de la faire trop près de l’heure du coucher afin de ne pas perturber le sommeil nocturne. L’idéal serait entre 14h et 15h lorsqu’on ressent l’habituelle baisse d’énergie.

Allez, bonne sieste!

Categories

Vous aimerez aussi