5 bienfaits du jardinage dans votre vie

Auteur
Nadine Descheneaux
femme heureuse qui cueille une carotte

Se mettre les mains dans la terre pour jardiner, prendre du temps pour arroser ses fleurs, entretenir un potager et même arracher des mauvaises : il y a plusieurs bienfaits au jardinage. En voici 5 qui ont un impact positif

1- Bienfait ressenti : être davantage dans le moment présent

Certaines tâches reliées au jardinage ressemblent presque à de courtes méditations. Quand on arrose les fleurs, on est tout simplement debout. On peut en profiter pour se laisser un peu hypnotiser par l’eau qui coule ou le son produit. On explore le moment présent en le rattachant à un sens (ouïe, odorat, vue, etc.).

Activités suggérées: Arroser les fleurs, les admirer ou prendre quelques secondes pour sentir leur parfum

2- Bienfait ressenti : prendre confiance en son potentiel créatif

Quand on prend soin des fleurs, on a les deux mains dans la terre, mais les idées voguant vers le futur. Pour créer un joli jardin, on a besoin de « voir » ce qui n’existe pas encore. On crée à partir d’images (de photos vues dans un magazine, un jardin observé chez une voisine, une rocaille aperçue dans un jardin botanique, etc.) et on s’amuse à tenter quelques agencements.

Activités suggérées : création d’un jardin ou d’un potager, réaménagement d’une partie de notre terrain, planification des prochains semis, etc.

3- Bienfait ressenti : développer sa patience

Un jardin ne se crée pas en une seule journée… ni même en une semaine! Il faut savoir être patient et attentionné, aussi. On est terriblement habitué à vivre dans un monde où tout va vite et où on s’habitue à l’instantanéité, mais le jardinage vient faire contre-poids et nous réapprend les vertus de la patience. Et du coup, on devient un peu plus calme.

Activités suggérées : faire des semis, planter des graines (au lieu de plants), observer les changements chez une fleur.

4- Bienfait ressenti : faire le vide

Rien de mieux que de « piocher » dans la terre pour chasser ses soucis. Ou arracher les mauvaises herbes pour décompresser ou se défouler. Ou rempoter les plantes pour faire un bilan intérieur. Jardiner est un exutoire pour notre trop-plein d’émotions intenses négatives.

Activités suggérées : arracher les mauvaises herbes, enlever les samares tombées de l’érable du voisin, retourner la terre, etc.

5- Bienfait ressenti : valoriser notre estime de soi

Le jardinage nous permet de ressentir une grande satisfaction personnelle. Il est impressionnant de constater que tous les efforts mis dans notre fleur a porté fruit. Mine de rien, c’est comme une petite tape dans le dos qui nous encourage à persévérer. Et on en a bien besoin, car on est souvent plus promptes à se juger difficilement. On comprend que tout n’est pas nécessairement rapide (voir le 3e bienfait!) et qu’on doit laisser la nature suivre son cours. On doit suivre le rythme de la nature. 

Activités suggérées : montrer notre jardin à nos voisins ou nos proches, recevoir des compliments, regarder notre jardin avec fierté un café dans les mains, chaque matin, etc.

Découvrez notre section Cour et jardin pour découvrir tous nos articles concernant le jardinage.

 

Vous aimerez aussi